L'Affaire des Poisons

1670, entre Messes Noires et sombres complots, pénétrez la plus effroyable affaire de tous les temps !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Catherine Descartes ♥ Comme la neige sous le vent...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Catherine Descartes
Premiers pas à la Cour
Premiers pas à la Cour
avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 23
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Âge du personnage: 33 ans
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Catherine Descartes ♥ Comme la neige sous le vent...   Sam 15 Sep - 0:52

| Qui êtes-vous donc, ma Dame ? |


Nom complet : Catherine Descartes

Titre de noblesse : Ø

Fonction : Poétesse

Âge : 33 printemps

Caractère :
Nombreux sont ceux à retenir de la jeune femme la qualité de son langage et la palette impressionnante de ses connaissances. Madame de Sévigné parla un jour en ces termes de l'érudite Mademoiselle Descartes : « Il y avoit une autre vraie nièce : celle-là sait aussi bien que vous sa philosophie » ou encore : « Il y avoit une Mlle Descartes, propre nièce de votre père, elle a de l'esprit comme lui, elle fait très bien les vers » dans deux de ses lettres.
Aussi, l'épistolière ne fut pas la seule et ne sera pas la seule à parler de la jeune femme dont la vertu sert souvent de modèle à certaines femmes. En effet, la dernière fille du Seigneur de La Bretailliere de Kerleau, si elle n'a pas émis le désir de rentrer dans les ordres comme ses deux aînée la troisième étant morte n'en est pas d'avantage plus déterminée à se marier. Rêveuse, intelligente, souvent la tête dans les étoiles ou dans ses livres, la jeune précieuse pourrait bien cacher une part plus sombre de sa personnalité, du moins cela n'est qu'une possibilité...
Catherine Descartes ? Vous devez parler de cette jeune fille qui se montre parfois à la cour ? A vrai dire, on ne sait que peu de chose d'elle, il semblerait qu'elle soit de nature mystérieuse mais pourtant qu'elle élégance ! Elle a l'art et la manière d'attirer les regard, il faut le dire mais surtout, pour le peu qu'on a entendu sa voix mélodieuse et douce, elle est d'une sagesse étonnante et d'une réflexion impressionnante et je ne vous parle là pas de son expression qui semblait être celle d'une précieuse et puisqu'elle était accompagnée par la Marquise de Sévigné, je ne m'étonnerai pas qu'elle le soit. Et puis, lors d'une conversation avec une amie qui disait avoir eu l'honneur d'avoir pu discuter avec cette jeune femme, elle m'a appris que la demoiselle était fort cultivée ce qui ne m'étonnerait pas non plus puisqu'elle semblait parfaitement capable de tenir toute sortes conversations avec éloquence.

Description physique :
Une fine gorge blanche, un teint de lait, une chevelure de feu sombre, une longue silhouette couverte de tissus. On oubliera bien vite la finesse de sa taille que l'on devine sous un morceau d'étoffe de soie mais jamais on ne pourra parvenir à oublier son regard, regard noisette foncé, regard brun, regard brulant, regard vif, regard témoignant de son intelligence, de sa passion de la vie, de sa curiosité... On ne peut pas oublier le regard d'un ange sous des airs de démons. On ne peut pas oublier que c'est nous qui avons fait d'elle la jeune femme qu'elle est devenue et qui se promène dans Paris, dans Versailles, dans la France entière avec la simplicité d'une religieuse, la grâce d'une précieuse et la dignité d'une reine. Qui pourrait oublier un mouvement léger de sa main d'albâtre ? Qui pourrait oublier la douceur de sa peau pourtant interdite ? Qui pourrait oublier la blancheur de sa gorge si attirante... si défendue ?
On a du vous parler de la blancheur de sa peau, de l'éclat de ses yeux, c'est cela que l'on détaille quand on parle d'elle mais même si ça vous étonne de voir une peau si blanche, même si ça vous étonne de voir des yeux si vifs, si pétillants, si... si merveilleux, et bien ce n'est pas ce qui me marque le plus, je suis peut-être un homme, mais vous l'êtes aussi... Ou alors ne suis-je pas le même type d'homme, allez savoir, moi je ne sais pas trop, oui, vous êtes une personne d'honneur, mais moi... Moi disons que je ne suis pas tout à fait comme vous. Je n'ai que rarement croisé Mademoiselle Descartes mais ce dont je me souviens d'elle, outre sa peau qui semblait plus douce et délicate que de la porcelaine ou de la soie blanche, c'est sa taille. On aurait pu croire qu'elle n'attendait que d'être saisie par mes mains dans sa courbe incurvée qui dessinait à la perfection les courbes de sa silhouette élancée et ce du rond de ses seins à celle de ses hanches... Oui, je suis restait sans mot devant cette jeune personne qui semble n'avoir pas plus de vingt ans et qui pourtant en aura bientôt treize de plus.

Votre histoire jusqu'à maintenant (1671) :
L'après-midi était bien avancée à Elven, contrée seigneuriale de Bretagne sous la régence du Seigneur de Kerleau quand on fit appeler le médecin afin qu'il se rende immédiatement au Manoir de Kerleau. On aurait pu se demander ce qu'il se passait si on ne savait pas l'épouse de conseiller en ceinte pour la sixième fois, seulement, on le savait donc cela n'étonna pas, du moins n'étonna qu'un jeune messager de passage dans la région lorsqu'il se fit doubler par le cheval lancé au galop du médecin. Marguerite Chohan de Cockander avait par le passé donné déjà la vie à trois filles dont la plus âgée allait bientôt fêter son douzième anniversaire, et deux garçons dont l'aîné prendrait un jour la place de son père dans le parlement de Bretagne entant que conseiller. Elle savait donc pertinemment qu'elle était sur le point de donner la vie à ce nouvel enfant qu'elle portait pour le moment encore en elle et avait fait appeler le médecin en même temps qu'alla avait fait prévenir son époux qui immédiatement avait fait envoyé une diligence au couvent où ses deux filles aînée faisaient leurs éducations, la dernière étant encore trop jeune encore pour être séparée du foyer familial et qui ne vivra que jusqu'à l'âge de cinq ans. Bientôt donc furent rassemblés les cinq enfants et leur père, tous étaient un peu anxieux et le médecin qui avait été mis à la porte des appartements puisqu'un homme dans ce genre de situation portait malheur tournait littéralement en rond attendant que l'on vienne le cherchait pour qu'il puisse s'assurer de la santé de la mère et de l'enfant. Nous étions le douzième jour de décembre de l'an de grâce 1637 et parce que dans sa grâce Dieu, notre Seigneur à tous avait décidé de donner à ce couple de Bretons une nouvelle fille, il en fut ainsi et une petite fille vit le jour dans la demeure familiale. Elle s'appellerait Catherine comme le désira celui que l'on désigna pour son parrain. Parrain qui n'était autre que son oncle : René Descartes, grand mathématicien, physicien et philosophe. Parrain qui au jour qui arriva bientôt du baptême de la ravissante enfant qui paraissait en parfaite santé et qui déjà semblait curieuse d'apprendre chaque chose du monde qui l'entourait vint et signa les registres, chose rendue possible grâce à un passage du savant en France avant qu'il ne reparte au travers de l'Europe.

Les années passèrent et il est inutile de dire que la cadette de la famille Descartes n'était pas admirée déjà pour son esprit vif et sa malice, en effet, la chipie avait par une miracle dû à ses beaux yeux ou à son statue de petite dernière échappé au couvent. Au lieu du triste lieu rempli de religieuse, l'enfant avait des précepteurs, trois pour être précis et une gouvernante qui ne faisait que louer la jeune fille pour sa bonté et la vertu dont elle pouvait déjà faire preuve. On remarqua rapidement qu'elle avait en effet un sens aiguë de la justice mais ce ne fut pas la seule chose que remarquèrent les quatre adultes qui l'entouraient au quotidien en dehors de sa mère et de son père. Ils purent rapidement remarquer sa capacité à apprendre et à retenir ce qu'on lui apprenait. Cela fut rapporté à son père qui contacta son frère qui recommanda sa filleule à un de ses amis qui accepta de recueillir la petite Catherine afin de précisé son éducation. Ainsi partit elle tout juste âgée de 8 ans pour Paris où elle fut accueillie par Antoine Arnauld, un jeune ecclésiastique très inspiré par le travail de son oncle et parrain qu'elle rencontra à chacun de ses passages à Paris depuis ce jour là. Non, elle n'avait pas totalement échappé à l'éducation religieuse mais le jeune prêtre n'était pas seulement un théologien, c'était aussi un mathématicien et un philosophe qui basa sur ces deux dernières notions l'éducation de la demoiselle. À l'âge de 14 ans, alors qu'elle était devenue une demoiselle digne de son rang, elle fit une rencontre qui bouleversa sa vie : celle de Anne de La Vigne qui la mena dès qu'elle eut lu les quelques vers qu'écrivait le soir la jeune fille près de Madeleine de Scudéry et de Marie de Rabutin-Chantal. Dès lors, elle se mit à fréquenter le 'beau monde' et même bientôt fit elle son entrée à la cour auprès de ses amies. Très vite de ce fait son père décida qu'il était tant qu'elle quitte le logis du prêtre qui de plus trouvait qu'avoir une jeune femme chez lui n'était pas bon pour son âme mortelle. Elle emménagea donc dans une maison Parisienne dont son père lui offrit les clés ainsi que le service de plusieurs gens.

Le temps continua à s'écouler, les années à passer, les heures à tourner et la jeune érudite devint une précieuse particulièrement appréciée pour ses connaissances et son savoir. Elle avait bien des courtisans qui attendaient qu'elle ne cède à leurs avances, ses amies connaissaientt sa valeur philosophique et son talent pour la poésie. Elle était devenue la digne nièce de son oncle, celle à laquelle on osait demandé des conseils et à laquelle on osait se confié, une femme au sourire doux, mais aussi une femme interdite. Elle n'a plus rien de la jeune provinciale qu'elle était en arrivant à Paris puisqu'elle est toujours habillée à la mode et coiffée avec élégance à présent. C'est une habituée du cercle de Madame de Scudéry, elle ne loupe jamais un « Samedi de Mademoiselle de Scudéry » bien qu'elle préfère le plus souvent se promener dans Versailles ou dans Paris en compagnie d'Anne de La Vigne qui est devenue une grande amie en laquelle elle a une confiance absolue. Toutefois, malgré son passage dans l'âge 'adulte', malgré ses prétendants, malgré son influence précieuse, Catherine Descartes a conservé sa vertu qui est admirée de tous et de toutes mais avec les récents empoisonnements, avec sa beauté désarmante, avec son goût pour le savoir, certaines choses pourraient bien évoluer dans le quotidien de cette habituée de la cour et des salons, des mystères et des secrets...



| Un petit questionnaire sur vous, derrière l'écran |



Prénom : Lily

Âge : 18 ans

Localisation : Aquitaine

Passions : Codage, design, rp, écrire, lire, danser, chanter...

Pourquoi ce rôle ? Très bonne question, c'est en fait assez simple, ma prof de Spé Math m'a parlé de la nière de Descartes qu'avait écrit à la gloire de son oncle et elle m'a inspiré xD

Comment avez-vous connu le forum ? Par Athénaïs

Multicompte ? Non, pas encore xD

Autres remarques : Vive Loulou 14th !


Avatar : Bryce Dallas Howard
Code d'activation : OK by Athé Very Happy

_________________
SIGNATURE EN COURS DE CRÉATION


Dernière édition par Catherine Descartes le Sam 15 Sep - 21:35, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban Delalande
Courtisan de salon
Courtisan de salon
avatar

Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 28/03/2009
Age : 28

Feuille de personnage
Âge du personnage: 25 ans
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Catherine Descartes ♥ Comme la neige sous le vent...   Sam 15 Sep - 12:39

Bienvenue alors
*Bouh un fantôme*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Descartes
Premiers pas à la Cour
Premiers pas à la Cour
avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 23
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Âge du personnage: 33 ans
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Catherine Descartes ♥ Comme la neige sous le vent...   Sam 15 Sep - 13:23

Miciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !! ^^

Oh !! Un fantôme ! ^^ Tu m'a fais peur tu sais I love you (<< Oui un I love you mais Orlando oblige xD I love you I love you I love you )

_________________
SIGNATURE EN COURS DE CRÉATION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Descartes
Premiers pas à la Cour
Premiers pas à la Cour
avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 23
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Âge du personnage: 33 ans
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Catherine Descartes ♥ Comme la neige sous le vent...   Sam 15 Sep - 17:36

Et voilà !! ^^

Désolée du double-post mais je pense avoir terminé ma fiche, je te laisse m'Athé le soin de me dire si cela va ou non.

* * *


À savoir :
Chaque nom énoncé dans cette présentation a été porté par quelqu'un tout comme Catherine Descartes a bien été la nièce et la filleule de René Descarte (le décarte de nos cours de philo xD) :
  • René Descarte : Philosophe, physicien et mathématicien (1596-1650)
  • Pierre Descarte : Seigneur de La Bretallière et conseiller au parlement de Bretagne (1591-1660)
  • Antoine Arnauld : Prêtre, théologien, philosophe et mathématicien (1612-1694)
  • Anne de La Vigne : Poétesse française, précieuse et grande amie de Catherine Descartes (1634-1684)
  • Marie de Rabutin Chantal : Aussi appelée Marquise/Madame de Sévigné, épistolière (1626-1696)
  • Madeleine de Scudéry : Précieuse et femme de lettre (1601-1701)




À retenir également :
  • Catherine Descartes est vraiment née le 12 décembre 1637.
  • Les « Samedis de Mademoiselle de Scudéry » ont véritablement existé et qu'ils étaient un lieu de rencontre auxquels participaient bien des érudits et érudites.
  • Catherine Descartes fut véritablement une femme vertueuse qui refusa d'entrer dans les ordres et qui était célibataire au jour de sa mort.
  • Mademoiselle de Scudéry, Madame de Sévigné, Mademoiselle de La Vigne et Mademoiselle Descartes se sont véritablement connues et appréciées.
  • Les citations de lettres de Madame de Sévigné dans la partie du caractère sont authentiques.
  • Anne de La Vigne et Catherine Descartes ont véritablement étaient de très grandes amies qui travaillèrent à la mémoire de René Descartes qu'elles portent toutes deux en grande estime.


Toutefois, ils y a des éléments fictifs du fait de notre manque de connaissance sur l'enfance de Mademoiselle Descartes :
  • Rien ne dit que Catherine fut recueillie et élevée par Antoine Arnauld mais cet élément est rendu possible par la période de flou de l'histoire des deux personnages de 1645 à 1652 (période de la tutelle de Catherine dans mon histoire) mais Antoine était en effet un ami de Descartes qui l'inspira énormément.
  • La mort de Françoise Descarte, la plus jeune des trois grandes soeurs de Catherine qui en effet est morte jeune mais à une date inconnue.

_________________
SIGNATURE EN COURS DE CRÉATION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athénaïs de Montespan
Trop belle pour toi !
Trop belle pour toi !
avatar

Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 31
Localisation : Région Parisienne / Cannes

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Catherine Descartes ♥ Comme la neige sous le vent...   Lun 17 Sep - 15:02

Eh bien eh bien, sublimme présentation, j'aime beaucoup!!! Tu es bien entendu validée!!! Very Happy cheers Bienvenue parmi nous! Il me tarde de RP avec toi Very Happy

_________________
* en cours de construction *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Descartes
Premiers pas à la Cour
Premiers pas à la Cour
avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 23
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Âge du personnage: 33 ans
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Catherine Descartes ♥ Comme la neige sous le vent...   Lun 17 Sep - 16:35

Merci M'Athé ^^

Et pour un RP on s'arrangera Wink

_________________
SIGNATURE EN COURS DE CRÉATION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Catherine Descartes ♥ Comme la neige sous le vent...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Catherine Descartes ♥ Comme la neige sous le vent...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perséphone G. Gritch : «Sois comme la neige, belle mais froide.»
» Le bonheur est comme la neige : il est doux, il est pur et il fond.
» Soit comme la neige belle mais froide - Bella {EN COURS}
» Le Noël de PIKO
» Ondulant sous le vent... [1st entraînement, Nuage de Voile]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Affaire des Poisons :: Les personnages :: Présentations des membres et leurs personnages-
Sauter vers: