L'Affaire des Poisons

1670, entre Messes Noires et sombres complots, pénétrez la plus effroyable affaire de tous les temps !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cherche encore ... (PV Aramis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabrielle de Thianges
Courtisan de salon
Courtisan de salon
avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage: 37 ans
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Cherche encore ... (PV Aramis)   Jeu 10 Juin - 23:46

*Cet après-midi là, Gabrielle profita du beau temps pour se promener dans les jardins. Il y avait foule dans le parc du châteauaprès le divertissement royal du grand bassin. Sa soeur occupée, elle débuta sa promenade seule. Bizarrement, elle s'attarda sur des détails de fleurs ou de sculpture alors qu'elle avait maintes fois parcouru ces allées. Puis, au détour de l'une d'elles, elle croisa une amie qui l'accompagna un temps. Elles causèrent de la pluie, du beau temps, du prochain bal, des derniers potins de la Cour. Sur ce dernier sujet, il y en avait toujours des nouvelles tous les jours et même de pire en pire, ou de plus en plus croustillantes, c'était selon ! Quoiqu'il en soit, cette activité les occupa un certain temps, à papoter, à rire et à médire. Certes, il n'était pas très joli de médire mais il fallait bien se divertir. Or, on se divertissait souvent au détriment des autres !!*

*Sa promenade se poursuivit avec elle-même pour seule compagne. Son amie rejoignait une partie de cartes dans un des salons. Le jeu promettait d'être animée tant du côté des joueurs qui avaient fier caractère que du côté des cagnottes, des sommes importantes s'affichaient sur la table et autour car les parieurs allaient bon train. Mais, par cet après-midi là, la marquise de Thianges voulait promener ses boucles et sa robe rouge chatoyante au milieu des parterres de Versailles ! Au moins, elle ne passerait pas inaperçue !! Faisant mine de se livrer à quelques rêveries d'une promoneuse solitaire, elle observait la bonne société qui paradait. Elle ne s'était pas vraiment étendue sur le sujet mais elle avait conversé avec Ninon de L'Enclos, une lointaine connaissance dont la réputation n'était plus à faire. De cette discussion fort intéressante et animée, il en avait été conclu que l'aînée des Mortemart ne devait pas s'enfermer dans son rôle de futur grand-mère ou de protectrice de sa favorite de petite soeur ! Libérée d'un grand nombre d'obligations, elle pouvait profiter et oser ... même oser se perdre dans le labyrinthe de Versailles en pensant naïvement y dénicher le prince charmant !! Absurde vous dites ?? Biensûr ! Mais tellement amusant !
Gabrielle se dirigea donc d'un pas nonchalant jusqu'à l'entrée du labyrinthe. Jetant un coup d'oeil autour d'elle, elle franchit le pas et arpenta les allées au gré de ses envies ... Se pensant seule et à l'abri de regards ou oreilles curieux, elle s'essaya à chanter une petite chanson dernière entendue dans un spectacle de Lully ... Au moins, si elle se perdait, on pourrait plus facilement venir à elle !*

_________________


Dernière édition par Gabrielle de Thianges le Lun 21 Juin - 23:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Cherche encore ... (PV Aramis)   Lun 21 Juin - 16:57

L'allure fiére et décidée, le pas altier les quatre mousquetaires se dirigeaient vers le grand labyrinthe. Merveille de discrétion et de romantisme pour les rendez-vous galant! Pourtant ce n'était pas un rendez-vous galant qui attendait Aramis. Mais un entretien d'affaires en la plus agréable compagnie qui soit : celle de Madame de Thianges. Oh certes le brave soldat aurait était le plus heureux des hommes si la belle lui avait accordé ses faveurs mais pour l'heure la question n'était pas là. On ne mélangeait pas le travail et le flirt. C'était contre tous les principes du mousquetaire et cela ôtait à l'esprit la clairvoyance nécessaire à une enquête. Et celle que les quatre amis avaient à mener était de taille.

Athos : C'est bon Aramis nous attendrons que tu aies terminé


D'Artagnan : Et allons veiller à ce qu'aucune oreille indiscréte ne vous écoute

Porthos : Sauf les notres

Aramis : Vous ne serez pas indscrets puisque je vous ai convié. Et je n'ai rien à vous cacher

Athos : J'avoue pourtant que cela serait bien arrangeant de trouver un curieux ou une curieuse

D'Artagnan : Cela nous ferait une piste à suivre...

Les quatre hommes entendirent le chant de Gabrielle et Aramis sourit

- Voilà ma piste. A tantôt mes amis!

Aramis tendit d'avantage l'oreille et suivit la voix du bel ange. Il la trouva au détour d'une allée de verdure et ne put que contempler avec ravissement la grâce du tableau vivant représenté sous ses yeux. Oeuvre éphémére qui disparaitrait dans un instant. Tel un poéte inspiré il pronnonça d'une voix chaude et profonde les derniers verres du chant qu'il venait de reconnaître en s'approchant de la dame

Tes beautés
Et ta grace
Et tes divins propos
Ont réchauffé la glace
Qui me gelait les os


Il marqua une pause et sembla réfléchir

- Est ce bien cela la suite madame ?

Le mousquetaire s'inclina légérement et baisa la petite main blanche de la cantatrice en lui offrant un charmant sourire

- Je vous remercie d'avoir répondu positivement à mon invitation

Il lui propsa un banc pour s'assoir et plongea son regard bleu dans le sien.

- Vous connaissez la raison de ma demande de rendez-vous n'est ce pas ?

C'était maintenant qu'Aramis allait avoir confirmation. Si son intuition ne lui avait pas menti, Gabrielle était intelligente et saurait...En tous cas il l'espérait fortement. Sans quoi les choses déjà difficiles le seraient d'avantage encore. Intérieurement il pria pour que Gabrielle n'aie rien de commun avec ces petites oies sans cervelles qui pavanaient autour du roi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle de Thianges
Courtisan de salon
Courtisan de salon
avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage: 37 ans
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Cherche encore ... (PV Aramis)   Mar 22 Juin - 0:43

*Gabrielle la fausse ingénue chantonnait … pour être mieux repérée en fait ! Et le petit tour fonctionna très bien, presque de manière inespérée. Néanmoins, la marquise s’était prise au jeu et errait dans les allées en chantant sa chanson, oubliant la raison de son errance et se perdant un peu dans l’espace-temps. Aramis avait envoyé le petit page demander un entretien. Un gentilhomme ne demandait pas un entretien quand il voulait que cela soit un rendez-vous galant et il précèdait généralement sa demande d’un billet. Gabrielle en avait reçu mais elle ne se laissait pas facilement berner par quelques flatteries bien tournées destinées à recueillir ses faveurs. Non, celles-ci se méritaient et pour l’heure, il n’en serait pas question. Quel serait donc le sujet de l’entretien avec le mousquetaire ??
Aramis … mousquetaire du Roy … chargé de la sécurité … du Roy … et de ses proches … poisons ! « Poisons », le mot-clé !! Aramis venait questionner la marquise au sujet de cette affaire. Mais, voyez-vous, la marquise était un peu chippie et taquine. Elle ne lui donnerait pas immédiatement les renseignements qu’il souhaiterait – encore faudrait-il qu’elle les ait. Pourquoi donc ainsi raccourcir le tête-à-tête ? Il faudrait tout de même demeurer respectueuse et sérieuse car il ne serait pas là pour jouer les romantiques. Elle ne lui donnerait pas de fil à retordre, elle jouerait un peu sur le mystère de cette affaire.
Soudain, une voix grave, chaude –et juste ! - la tira de sa rêverie, avec un léger sursaut. Elle se retourna et reconnut Aramis. Rassurée, elle lui sourit et écouta la fin de la chanson. Tout en s’approchant et en lui tendant la main pour obtenir son baise-main de convenance, elle lui répondit :


-Tout à fait Monsieur ! Je ne connaissais pas vos talents de chanteur …

*Elle ne perdit pas une miette de ses faits et gestes, l’observant … par plaisir et par interrogation. Quelle raison lui avancerait-il pour cette entrevue ? Jouerait-il aux devinettes ? Bingo ! Jouons donc un peu … Elle le suivit jusqu’au banc et remarqua ses yeux bleus. Etonnant, elle n’avait pas noté ce détail avant, elle qui avait les yeux bleu-vert.*

-Vous avez de la chance, votre petit page a été plus rapide que l’éclair lors du divertissement royal … Vous avez bien raison de le missionner pour vos affaires …

*Laissant planer un silence, elle résolut de ne pas lui répondre tout de suite. Que savait-elle sur les poisons au final ? Bien peu de choses malheureusement … La seule certitude qu’elle avait est qu’elle était certainement sur la liste des prochaines victimes.*

-Disons que j’ai bien un avis sur la question … et peu de réponses … alors si vous vouliez bien m’éclairer davantage, j’en serais ravie …

*Elle plongea son regard dans le sien, ne laissant rien paraître. Une Mortemart ne parlait pas aussi facilement, même à un mousquetaire, certes charmant mais il lui en fallait davantage !*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Cherche encore ... (PV Aramis)   Jeu 24 Juin - 12:42

Gabrielle de Thianges a écrit:


-Disons que j’ai bien un avis sur la question … et peu de réponses … alors si vous vouliez bien m’éclairer davantage, j’en serais ravie …

Il est vrai que tout était resté volontairement vague. Pour ne pas éveiller de soupçons. Pour l'opinon publique Aramis devait courtiser Gabrielle. Mais elle avait compris que c'était autre chose. Voilà un bon début. Aramis aimait bien joué aux devinettes et sur les mots. Mais pas dans de telles circonstances à vrai dire. L'affaire était bien grave et pas amusante pour deux sous. Il révéla

- J'ai demandé à mon petit page d'intervenir car un écrit aurait pu se retrouver entre de mauvaises mains.

Etait il nécessaire que le mousquetaire précise que plus il pourrait rester dans l'ombre et mieux ce serait ? Oh cela ne pourrait pas durer mais en attendant le temps gagné était précieux. Ce devait être difficile pour la belle Gabrielle d'avoir vu sa soeur sous le point de mourir et de se dire que l'assassin courrait encore.

- Je ne sais pas si j'arriverais à trouver les responsables de ces empoisonnements mais je dois essayer. Lorsque je vous parlais de partenariat tout à l'heure Madame, c'était une réalité. De même que lorsque vous m'avez dit que je devais veiller sur deux personne plutôt qu'une.

Aramis était un mousquetaire peut être un peu rustre et qui allait à l'essentiel lorsqu'il s'agissait de sa charge. Mais Gabrielle allait devoir être particuliérement solide pour devoir relater tous les faits et y réfléchir de concert avec lui. Et les dames n'étaient pas faites pour être "solides" n'est ce pas ? A quelque part il s'en voulait de lui imposer cela mais il n'y avait guére le choix

- Madame, pouvez-vous me raconter en détail ce que vous avez vu de l'empoisonnement de votre soeur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle de Thianges
Courtisan de salon
Courtisan de salon
avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage: 37 ans
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Cherche encore ... (PV Aramis)   Jeu 24 Juin - 23:08

*Le ton était bien plus grave qu’à ce qu’elle s’y attendait. Il lui faudrait être sérieuse et posée, bien plus qu’à l’habitude car elle ne tenait pas salon aux courtisans mais entretien de la plus haute importance avec un mousquetaire. Le labyrinthe était donc le bon endroit encore que ... en s’y dissimulant bien ... des oreilles indiscrètes pourraient les découvrir et conter ce qu’elles ont entendu. Cependant, Gabrielle ne put qu’apprécier la précaution prise par Aramis.*

-Je comprends tout à fait, il vaut mieux prendre des précautions dans ce lieu où tout est affaire de rumeur ...

*De rumeur et de complot pensa-t-elle intérieurement. Il ne pouvait en être autrement pour qu’on s’attaque ainsi aux proches du Roy. Malgré les efforts de sa Majesté afin de faire vivre Versailles, la peur et la méfiance s’insinuaient dangereusement et bien plus encore depuis la tentative d’empoisonnement sur Athénaïs ... tentative qui la guettait certainement aussi ... Gabrielle détourna le regard pour fixer évasivement le sol du labyrinthe. L’atmosphère fut un peu plus pesante et elle eut un léger spasme. Pour contrer le mal-être envahissant, elle s’éventa vivement.*

-Pardonnez-moi, cette histoire me perturbe ... comme elle nous perturbe tous d’ailleurs. Je me doute bien de tout cela. Être la soeur de la favorite du Roy suscite envie, jalousie, intérêt et bien plus ...

*Elle se tourna de nouveau vers le mousquetaire qui tentait, tant bien que mal, de faire son travail sans trop la heurter. Gabrielle en avait vu d’autres mais s’attaquer à sa famille était la pire qu’il soit. La question d’Aramis l’étonna un peu. Le Roy ne lui avait rien dit ? Gabrielle ne savait rien de cet empoisonnement pour le moins étrange ! Elle lui répondit donc de la sorte :

-Vous ne connaissez pas les faits Monsieur ? Gabrielle ferma son éventail avant de s’expliquer davantage. Je n’étais pas présente lorsque ma soeur fut empoisonnée. Je ne me suis trouvée à son chevet que tard dans la nuit lorsque le marquis Van Haack lui prodiguait déjà ses soins. Claude des Oeillets, sa femme de chambre, m’a prévenu au retour du souper qu’elle avait été empoisonnée ... Je me suis précipitée dans ses appartements, le Roy était déjà à ses côtés. J’ai donc attendu qu’on finisse de la soigner avant de l’approcher ... Je crois qu’elle ne sait pas elle-même comment elle a pu être empoisonnée car elle a passé sa journée au service de la Reine.

*Quelle était celle de ces pimbêches courtisanes qui lui en voulaient ? L’affaire la préoccupait et elle allait maintenant en craindre pour sa vie, prenant garde à tout ce qu’elle pourrait boire ou manger et même porter.*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Cherche encore ... (PV Aramis)   Lun 5 Juil - 22:59

Pauvre Gabrielle! Tous les malheurs qui lui tombaient dessus fendaient le coeur du mousquetaire. Quelle vilaine âme pouvait s'en prendre ainsi aux femmes ? Il fallait être possédé par le mâlin pour s'employer à un tel dessin. Il posa amicalement une main rassurante sur celle de la belle qui n'occupait pas l'éventail tout en l'écoutant attentivement. Van Haak et Claude des Oeillets. IL faudrait aussi aller voir de ce côté là

- Vous avez touché juste Madame. J'ai peu d'éléments en ma possession. L'enquête vient tout juste de m'être confiée.

Et ses prédécesseurs avaient négligé de rédiger des rapports qui l'aurait peut être mis sur une piste. Mais enfin...bon...ce genre de pensée il préférait les garder pour lui

- Et croyez bien que je suis désolée pour votre soeur et que je veux m'employer au mieux à ce que cela ne se reproduise plus. Mais c'est bien complexe.

Aramis se sentait-il démuni ? Pas complétement en vérité.

- Dans le cas de votre soeur et des autres victimes le poison était bucale. Monsieur Van Haack, dans sa grande clairvoyance, lui a administré un vomitif qui le lui a fait sortir de son organisme. Il est arrivé à temps. L'autre point c'est que ces empoisonnements ne touchent que des femmes pour l'instant. Femmes qui sont proches du roi. Alors dans votre intérêt Madame de Thianges et celui de votre soeur, je crois qu'il serait bon que vous vous éloigniez de la cour quelques temps. Vous avez peut être des affaires de familles à régler ?

C'était rude une fois de plus mais la sécurité était ainsi. Toutefois Aramis savait que la belle allait refuser. C'était cour d'avance;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle de Thianges
Courtisan de salon
Courtisan de salon
avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage: 37 ans
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Cherche encore ... (PV Aramis)   Mar 6 Juil - 14:18

*Gabrielle l'écoutait attentivement. Aramis venait de prendre en charge l'affaire et il n'était pas plus avancé que tous. Le Roy l'avait sans doute sommé de trouver le coupable au plus vite sans autre forme que ce soit. L'heure était d'autant plus grave que sa favorite était la dernière victime ... manquée. Qui était la prochaine victime ? S'acharnerait-on sur Athénaïs ? Le mousquetaire étant fort consciencieux, l'ordre du Roy ajoutait un peu plus de tension à cette affaire qui n'en finissait plus. Elle apprécia le geste rassurant de ce dernier mais ne fit aucun commentaire, qui aurait pu être déplacé. Elle ne releva pas d'ailleurs ... et ne dégagea pas non plus sa main.*

-Le Roy ne vous a pas donné d'informations ? Et vous n'avez pas pu rencontrer vos prédécesseurs ? Ils ont bien étudié certaines hypothèses avant vous, n'est-ce pas ... ?

*La marquise cessa son questionnement car elle était marquise et non mousquetaire. De plus, cela n'était pas vraiment de son ressort, autant laisser les professionnels s'en charger soit donner des informations à Aramis sans lui faire perdre son temps. Tout de même, cela l'inquiéta car l'affaire n'était pas neuve et personne ne trouvait le ou les coupable(s). Elle n'en fut pas plus rassurée. Les poisons étaient une affaire bien nébuleuse.*

-Veuillez m'excuser ... L'enquête est de votre fait ... pas du mien ... Ceci dit, avez-vous pensé à enquêter parmi les ennemis du Roy ... ou de ma soeur ? Ils sont aussi les miens d'ailleurs et ne manquent pas d'ingéniosité pour nous créer des ennuis. De là à ce qu'ils utilisent du poison, rien ne serait étonnant ...

*Elle réfléchit à qui pouvait bien leur en vouloir. Elles étaient du parti de Colbert qui s'opposait au clan Louvois. Cela faisait tout de même du monde ! Et tout ce "mauvais" monde cherchait à atteindre le Roy en éliminant les femmes qui l'entouraient et connaissaient de près ou de loin ses affaires. Cependant, son sang ne fit qu'un tour lorsqu'Aramis lui suggéra de quitter la Cour. Elle le regarda droit dans les yeux avec un regard assez dur.*

-Monsieur Aramis, je comprends qu'il est de votre devoir d'assurer notre protection mais ... je ne partirai pas de Versailles ! Je ne battrai pas en retraite parce que je ne sais quel courtisan a décidé de faire du ménage parmi la Cour !! Qu'il poursuive son dessein, même si je dois en être victime, je ne partirai pas !

*Sentant qu'elle s'était emportée contre le pauvre mousquetaire qui n'avait rien fait que son devoir, elle reprit son masque de Cour, s'adoucit et lui fit un compliment à peine voilé*

-De plus, pourquoi partirai-je ? On veille sur moi ...

*Elle se contenta de sourire et n'en dit pas plus mais comme disait le dicton "à bon entendeur ...*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Cherche encore ... (PV Aramis)   Mar 6 Juil - 17:51

Aramis était impressionné et enchanté de la fougue de Gabrielle. Cette maniére qu'elle avait de réfléchir, de prendre les choses aux sérieux et même celle de dire que non elle ne partirait pas était ce qu'il avait espéré d'elle sans trop oser y croire. Cela ne l'arrangeait pas il est vrai. Mais ce caractére si affirmé sans pourtant être agressif ou borné Aramis l'appréciait d'autant plus qu'il était rare et donc précieux. Il sourit trés franchement à Gabrielle en lui serrant un peu plus la main

- Madame je vous en conjure ne changez jamais!

Cette parenthése faite il se reconcentra sur l'affaire

- Si je n'avais pas compris que votre décision est inflexible, je vous répondrais que dans toute cette affaire vous avez tout intérêt à vous retirer temporérement de la cour avec vos proches. D'une part pour voir si quelqu'un peut avoir agit contre vous à l'extérieur en s'en prenant à votre famille vos serviteurs et revenir ensuite avec un oeil nouveau Versailles et y voir plus clair. Ensuite parce qu'il ne sagit pas sépcialement de vous ou de votre soeur mais du roi. Si le roi est atteind c'est la France qui va être atteinte et donc cette cour que vous n'aurez pas souhaité quitté. Et il sera trop tard pour réagir. Et aussi parce que vous êtes plus intelligente que cet assassin et que vous n'allez pas rentrer dans son jeu en vous jetant en pâture entre ses mains, en entraînant avec vous et malgré vous d'autres âmes innocentes. Ce que vous regretterez toute votre vie. Et puis je concluerais en disant que cela ne s'apelle pas battre en retraite mais se replier stratégiquement, regrouper ses forces pour pouvoir frapper où il convient ensuite.

Il retira doucement sa main de celle de la belle Gabrielle en songeant que le plan qu'il contcoctait avec le roi la ferait certainement rentrer en fureur lorsqu'elle le subirait malgré elle et sans en avoir la connaissance.

- Mais laissons cela...Ne vous excusez pas de l'intérêt que vous prenez dans cette affaire. Au contraire, j'aime écouter un esprit clairvoyant tel que le votre. Pour vous répondre je vous dirais que je n'ai que peu d'informations en effet et que mes prédécesseurs n'ont rien laissé et qu'il serait bon que j'entre en contact avec eux. Toutefois si j'en arrive là je risque de bousculer une hiérarchie qui a ses secrets et refuse de les communiquer. Ce qui créera un désiquilibre trés handicapant dans l'état actuel des choses. Et mon roi n'a pas besoin de cela il me semble. Pas maintenant du moins.
Sans parler du fait qu'il fallait faire en sorte que l'idée vienne du roi. Et Aramis y travaillait.

-Quant aux ennemis du roi ils sont nombreux. Difficile de savoir par lequel commencer. pour ma part je pencherais plutôt pour des faux amis plutôt que des ennemis. Nos empoisonneurs sont des gens astucieux qui savent parfaitement se mettre dans les bonnes grâces de tous puisqu'ils arrivent à introduire leur poison partout.

Aramis était trés inquiet de ce qui pouvait arriver à Gabrielle. Quoiqu'elle en dise il était impossible de la surveiller en permanence.

- Puisque vous restez Madame, accepterez-vous de jouer une comédie visant à déstabiliser nos empoisonneurs ?

Si l'ange Gabriel acceptait il lui dirait la suite.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle de Thianges
Courtisan de salon
Courtisan de salon
avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage: 37 ans
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Cherche encore ... (PV Aramis)   Mar 6 Juil - 21:55

*Gabrielle fut un peu désarmée suite au geste d’Aramis mais elle apprécia l’intention tant dans la séduction que le soutien qu’il en ressortait. Sa remarque la fit sourire, d’un sourire un peu mystérieux et plaisant. Agacées ou charmées, les personnes demeuraient rarement indifférentes au comportement de la marquise qui ne ratait aucune occasion de faire mouche !! Elle lui répondit d’une voix qui, inconsciemment, fut assez suave déposant une dose de charme et de jeu au milieu d’une conversation sombre et angoissante :

-Pour vous plaire, Monsieur, je ne changerai pas ...


*La parenthèse, le mot était juste, se referma aussitôt sur l’exposé sensé d’Aramis. Elle n’avait pas abordé les choses de cette manière étant plutôt fière et battante, ne lâchant pas prise jusqu’à obtenir gain de cause. Or, elle ne pouvait se résoudre à quitter Versailles même si la naissance prochaine de son futur petit-enfant fournissait une très bonne excuse d’éloignement pour les deux soeurs Mortemart. Elle s’exprima très posément.*

-Vos paroles sont tout à fait logiques, je n’avais pas envisagé la situation ainsi. Il est vrai que la maternité prochaine de ma fille aînée serait une excellente raison de m’absenter de Versailles et d’y entraîner Madame de Montespan. Toute la Cour sait l’affection que nous nous portons mutuellement et celle que ma soeur manifeste à l’égard de sa nièce “préférée”, comme elle vous le dirait ... *Elle marqua une pause dans son petit monologue* ... mais vous l’avez parfaitement saisi, je ne peux quitter Versailles ... ne serait-ce que parce que mon frère y demeure encore ... et que les liens de notre famille avec la maison royale nous empêchent de partir en ce moment ...

*Nonchalamment, elle jeta un coup d’oeil rapide au mouvement d’Aramis pour de nouveau le regarder droit dans les yeux, non, aucune astuce de séduction, juste une habitude de fixer ses interlocuteurs droit dans leurs opales. Elle entendit bien les difficultés du mousquetaire et eut une idée*

-Ne pourrais-je pas vous aider dans votre entreprise ? Si vos prédécesseurs et si le Roy ne vous aident pas, je pense être en mesure de vous rassembler quelques informations. Par mon statut à la Cour, l’étiquette me laisse de nombreuses libertés et quelques privilèges. La maison royale m’est tout à fait connue et ses portes nous sont grandes ouvertes ...

*Elle laissa sa phrase se suspendre dans le silence du labyrinthe, sans en dire plus, en laissant à Aramis le soin de compléter la suite de son raisonnement. Et cet enchaînement fonctionna à merveille !*

-Jouer une comédie ? Voilà qui est fort curieux et ... tentant. Cependant, j’aimerais savoir quel genre de comédie vous souhaitez me faire jouer avant de me prononcer ...


*Elle se pinça les lèvres songeant à sa petite plaisanterie. Vous avez dit jouer la comédie dans ce théâtre grandeur nature ? Chaque jour est une comédie ou une tragédie selon l’humeur des acteurs, elle se ferait un plaisir en réalité de s’amuser un peu et utilement !*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Cherche encore ... (PV Aramis)   Lun 12 Juil - 17:20

A la bonne heure! La charmante Gabrielle était prête à coopérer avec Aramis. Un peu du moins. Aramis souhaitait la garder éloignée autant que possible de cette terrible affaire. Une fois de plus il apprécia le regard franc et direct de Gabrielle. Et puis ils semblaient se comprendre tous les deux. N'étaient ils pas fais pour s'entendre ?

- D'aprés les expériences que nous avons nous savons que trés souvent un secret ou une rumeur se transmet par les ragots. Et souvent ces ragots sont d'abbord énnoncés par des personnes trés proches qui officient dans votre ombre. Vous ne les voyez pas forcément mais eux vous voient. Ils connaissent par coeur la moindre de vos habitudes et pour cause! Ce sont les domestiques! Ceux qui vous servent.

La suite, Gabrielle n'allait peut être pas l'apprécier. Mais qui ne tente rien n'a rien n'est ce pas ?

- Il est une chose qui fait peur à tout bon chrétien quelque soit sa condition sociale et cette chose c'est ...Les revenants, les fantômes.

Aramis se signa pieusement. Utiliser un tel procédé l'ennuyait mais il s'en était arrangé avec l'archevéque qui donnerait sans condition l'absolution à toutes les âmes qui seraient impliquées. Il n'était pas au courant de ce qui allait se passer, naturellement, mais
avait tout intéré à accepter da faire ce qui lui était demandé sans rechigner. Ne serait-ce que pour sa trésorerie...


- Si vous l'acceptez madame il y a une nuit ou Madame de Nemours, paix à son âme, viendra vous visiter dans vos appartements. Vous n'en saurez rien, elle ne fera que passer et ne vous dérangera pas dans votre sommeil. En revanche vos serviteurs la verront. Et les rumeurs se répandront. Elles seront confirmées par des visites dans d'autres appartements de ce fantôme là et celui de Madame Henriette d’Angleterre.

Comment la dame allait elle "digérer" ce plan ? Aramis se le demandait bien.

- Cette frayeur que nous allons insufler parmi les courtisans et leurs domestiques devrait permettre de délier des langues.

Et accessoirement d' en faire fuir certains...ceux qui avaient mauvaise conscience et les poltrons! Si il n'avait pas été en présence de Gabrielle à laquelle il portait tant d'estime Aramis aurait eu le sourire d'un enfant qui allait jouer un bon tour à son entourage! En tous cas lorsque Athos, D'artagnan, Prothos et lui même en avaient eu l'idée. Ils n'avaient pas pu s'empêcher de rire un moment en évoquant quelques bonnes têtes de vainqueurs qui s'en iraient surement en courant et sans enlever leur bonnets de nuit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle de Thianges
Courtisan de salon
Courtisan de salon
avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage: 37 ans
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Cherche encore ... (PV Aramis)   Mar 13 Juil - 17:15

*Gabrielle hocha la tête et eut un petit sourire amusé. Elle avait expérimenté le pouvoir, bienfaiteur ou destructeur, des ragots et s’en amusait fortement. Elle-même lançait quelques commérages histoire de faire diversion quand elle n’en était pas la cible. Louise de la Vallière en véhicula certains à l’encontre d’Athénaïs et la baronne d’Heudicourt n’avait pas non plus sa langue dans sa poche. A vrai dire, que pouvaient bien se raconter les courtisans toute la journée et toute l’année ? Les conversations sérieuses les ennuyaient. A Versailles où le divertissement primait dans les diverses activités, les conversations ne pouvaient donc pas demeurer sérieuses bien longtemps et rarement en public. Aussi, le mousquetaire ne lui apprit rien de bien neuf par là. Cependant, il faisait preuve d’une malice et d’un sens de l’observation appréciables. Qui a dit que sous ses airs bourrus de mousquetaire ne se cachait pas un gentilhomme attentif et vif d’esprit ? Pas Gabrielle en tout cas !*

-Vous avez percé un des plus grands secrets de polichinelle de la Cour, Aramis ! Pour en avoir fait les frais plus d’une fois, je connais malheureusement les pouvoirs de la rumeur au sein des courtisans. Celle-ci est une vraie plaie !

*La marquise allait s’excuser de la familiarité qu’elle venait de s’accorder en nommant le mousquetaire sans aucune forme de rang que ce soit ... Mais, son dessein fut bien vite ravisé par la suite de leur entretien. Des fantômes, des revenants ! Ô mon dieu !! Des philtres d’amour ou des petits tours de passe-passe pourquoi pas mais des fantômes, non ! Gabrielle n’était ni une sainte ni la plus pieuse de la Cour, tout de même ! Elle fût choquée ...*

-Monsieur, vous n’y songez pas ?

*La marquise répondit en premier temps en dépliant son éventail et en s’éventant vivement, le regard perçant, l’air fermé, fixant le mousquetaire qui lui contait son plan. Elle ne savait trop quoi répondre, son enthousiasme s’était quelque peu estompé même si la curiosité la piquait fortement. Elle était songeuse et laissa s’installer un silence ... Brusquement, elle referma son éventail et répondit au mousquetaire, qui attendait une réponse :

-Cela ne m’enchante guère d’user ce procédé mais s’il vous permet de trouver le ou les coupable(s) alors ... je vous fais confiance !

*Heureusement, il avait fait ses preuves depuis longtemps et savait comment évoluer à la Cour, autrement, elle n’aurait pas accepté. Grand dieu ! La marquise dormirait mal les nuits prochaines.*

-Concrètement, une personne, bien vivante elle, se grimera sous les traits de Mesdames de Nemours et d’Angleterre afin de perturber les courtisans et délier les langues. Vous me promettez qu’il ne m’arrivera rien ? Ainsi qu’à Athénaïs ?

*Se pinçant les lèvres, elle poursuivit son questionnement. Elle était perturbée et inquiète mais elle se pliait au jeu en espérant qu’il n’y ait rien de plus ...*

-Et si jamais je me réveillais alors que ce fantôme rode dans ma chambre, il ne fera rien ? Si je venais à crier, cela alerterait des gens sans nul doute. Serait-ce propre à contrarier votre projet ?

*Sa physionomie était plus pâle et inquiète que tantôt. Elle attendait d’être rassurée ...*



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Cherche encore ... (PV Aramis)   Mer 28 Juil - 20:02

Qu'il était doux d'entendre le bel ange pronnoncer le prénom d'Aramis! Cette familiarité à laquelle Gabrielle s'était laissé aller comblait de joie le coeur du mousquetaire bien qu'il n'en montra rien. Il ne pouvait être question d'embarasser la dame plus que son travail ne le demandait.

-Monsieur, vous n’y songez pas ?


Aramis comprit qu'il était allé trop loin. Comme il l'avait craint, cette histoire de fantôme effrayait la belle. Ainsi il savait où étaient les limites de la soeur de la favorite mais il était fort peiné de lui avoir fait peur.

-Cela ne m’enchante guère d’user ce procédé mais s’il vous permet de trouver le ou les coupable(s) alors ... je vous fais confiance !

Surprise! Tellement grande qu'il serait tombé à genoux devant elle pour remercier Dieu de lui avoir permit de connaitre une femme d'une telle...splendeur. Elle acceptait de braver ses peurs et de jouer le jeux. C'était un gros sacrifice Aramis le sentait. A présent elle voulait savoir comment serait fait ce fantôme. Mais les pensées du mousquetaires avaient pris un autre chemin. Comment pouvait il imposer cette épreuve à la femme la plus magnifique qu'il connaissait ? Non c'était inconcevable. Indigne d'un gentilhomme. Et elle lui faisait confiance de surcroit. Il la laissa parler autant qu'elle en avait besoin. Il préférait la voir exprimer ses angoisses plutôt qu'elle n'en dise rien et que celles ci la ronge intérieurement. Au terme des questions de Gabrielle, il répondit

- Avant toute chose il faut que vous sachiez qu'à mes yeux et à ceux de mes camarades cette mascarade n'est pas grand chose, c'est même un bon tour que nous allons jouer. Elle n'a pas d'impact moral sur nous. L'utilisation de ce fantôme est un procédé comme un autre. Nous userons sans remords de tous les moyens que nous estimerons utiles pour arriver à nos fins. Notre métier nous montre des aspects de la vie et de la mort que nous ne verrions pas si nous étions courtisans. Nous n'avons pas le choix nous devons les accepter et cohabiter avec. Alors plutôt que d'en pleurer nous nous empressons d'en rire. Les choses sont moins difficiles à affronter lorsque nous nous jettons dans la bataille en lançant quelques plaisanteries comprenez-vous ?

Il ajouta

- Nous perdrions la raison si nous prenions tout au premier degré.

Une lueur malicieuse passa dans le regard clair d'Aramis alors qu'il pensait à ses fréres d'armes : Athos, Porthos et d'Artagnan.

- Il est vrai que nous sommes déjà un peu fou mais mieux vaut ne pas aggraver notre cas.

Le mousquetaire redevint sérieux. C'était la premiére fois qu'il se confiait ainsi à une femme autre que sa mére. Il fallait vraiment que Gabrielle aie une certaine emprise sur lui pour qu'il en arrive là. Mais il doutait qu'elle puisse concevoir cela. Comme la main de la dame tremblait un peu il la prit délicatement entre les siennes, comme un bijoux rare et précieux qu'il fallait protéger.

- Oubliez cette histoire Madame.Je refuse que votre sommeil ne soit pas doux. Je ne veux pas non plus que vous vous inquiétiez plus que nécessaire. Le fantôme ne viendra pas visiter votre chambre je vous en donne ma parole.

Il avoua avec le sens pratique et logique typiquement militaire mais si peu délicat

- Toutefois je ne suis pas mécontent de vous en avoir parlé. Votre réaction prouve que ce tour de passe-passe fera son effet. Et puis vous aurez moins peur à présent que vous savez n'est ce pas ?





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle de Thianges
Courtisan de salon
Courtisan de salon
avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage: 37 ans
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Cherche encore ... (PV Aramis)   Mer 11 Aoû - 1:39

HJ : Pardonnez-moi valeureux mousquetaire, Gabrielle était en vacances à la campagne Wink


*Gabrielle but les paroles d’Aramis ! Dieu qu’il avait raison. La ou les coupables de l’affaire employaient les grands moyens et jouaient avec les vies des courtisans et de sa sœur. Même si Aramis voulait jouer sur les peurs, il avait raison et il usait du même procédé que celui ou celle ou ceux qu’il cherchait. L’un voulait semer la peur pour délier les langues, l’autre cherchait à lier les corps à la grande faucheuse. De plus, le discours prouvait la détermination, le pragmatisme et la fougue du mousquetaire et ses célèbres comparses. Trois mousquetaires quand quatre lames se croisent : Athos, Portos, Aramis et D’Artagnan ! Leurs coups de lames leur ont assuré maints succès alors pourquoi s’arrêteraient-ils en si bon chemin ? Gabrielle eut cette même lueur de malice dans le regard et ria lorsqu’elle l’entendit parler de leur folie. Alors, elle lui fit la réponse suivante, gardant la même familiarité dans laquelle ils semblaient s’accorder :*

-Aramis, vous et vos compagnons n’êtes pas plus fous que nous tous ici à Versailles ! Je dirais même que vous êtes les fous les plus censés de la Cour ! Votre détermination est louable et j’espère sincèrement que vous enfermerez ces … monstres … qui polluent notre monde et mettent en danger ma famille !

*La colère de la marquise refaisait surface et s’exprimait dans une retenue qui s’effritait peu à peu. Soudain, elle sentit un soutien des plus doux et respectueux. Elle laissa à Aramis la liberté de lui tenir la main et lui répondit par un léger sourire. La compagnie du mousquetaire était des plus agréables. En plongeant son regard dans le sien, elle avait la sensation que ses joues s’empourpraient et espérait que cela ne voyait pas trop. Voilà que Gabrielle rougissait comme une jeune adolescente en fleur ! Romantique la dame ? La marquise était sans doute plus sous le charme du charmant Aramis qu’elle ne le pensait.
Finalement le fantôme ne venait pas ? Aramis avait donc testé son plan sur Gabrielle afin d’en vérifier la réaction. Elle n’était ni fâchée ni froissée d’avoir été le cobaye un instant, bien au contraire. Elle ne put cependant exprimer son dépit de ne pas arranger quelques manigances, elle qui aimait tout de même colporter quelques rumeurs.*


-Oh … vraiment ? Point de fantôme dans ma chambre ? Viendra-t-il tout de même visiter quelques chambres ? questionna-t-elle avec un petit sourire en coin.

*Gabrielle était touchée par ses attentions et sa galanterie respectueuse, bien différente de celle que les courtisans employaient habituellement pour obtenir quelques faveurs.*

-Ne vous inquiétez pas valeureux mousquetaire, je suis rassurée. Et quand bien même ce fantôme se serait accordé une visite nocturne, je n’en aurais pas été plus apeurée sachant que vous tiriez les ficelles de ce petit tour de passe-passe.

*Elle marqua une pause, scrutant toujours son partenaire d’enquête avant d’ajouter d’une voix douce, presque éteinte comme si elle n’osait l’avouer :*

-Votre sollicitude me touche Aramis … Je vous remercie d’afficher tant d’égard …

*La gêne l’empêcha de poursuivre et pour la première fois depuis le début de l’entretien, elle détourna les yeux, sentant ses joues s’empourprer davantage. Voilà qu’elle était mal à l’aise alors qu’il lui en fallait bien plus habituellement. « Idiote, tu risque des le faire fuir ! » pensa-t-elle.*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Cherche encore ... (PV Aramis)   Jeu 26 Aoû - 12:34

Quand elle se détourna Aramis comprit que Gabrielle n'était pas insensible à son charme. Au moins autant que lui ne l'était au sien. Si il l'embrassait à ce moment là, elle ne se refuserait pas c'était presque certain. Et Dieux la tentation était grande! Mais Gabrielle n'était pas une simple courtisane avec laquelle on passait des agréables moments. On pouvait non seulement tomber amoureux d'elle mais en plus y trouver son âme soeur! C'était là tout le danger. Qu'adviendrait-il quand Aramis devrait se marier avec sa promise ? Gabrielle deviendrait sa maîtresse ? Quelle humiliation! Tant pour son épouse que pour Gabrielle!

- Eh bien nous verrons pour le fantome...je dois entretenir également Monsieur Delalande et...

Et il n'arrivait plus du tout à parler affaires! Il n'était pourtant plus un jeune freluquet que Diable! Et justement il savait une chose : mieux valait succomber à la tentation. Lorsque celle-ci sera satisfaite alors ils pourraient mieux raisonner. Alors il s'approcha d'elle. C'est d'une voix douce qu'il murmura à l'oreille de la belle qui était toujours dos à lui

- Nous ne pourrons pas passer notre temps à nous fuir et à réprimer nos sentiments Gabrielle. Cela ne fera que nous attiser d'avantage.

Lentement, il effleura le cou de Gabrielle avec ses lévre sans toutefois y déposer le moindre baiser. Car la suite, ou la non-suite des choses dépendaient à présent du bon vouloir de la Dame. Il était encore temps de rennoncer si elle le souhaitait.

- Si pour cette journée vous accordiez au misérable soldat que je suis le privilége d'être votre chevalier servant mon coeur serait comblé. Si vous me refusez alors nous n'en parlerons plus jamais je vous le promets.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle de Thianges
Courtisan de salon
Courtisan de salon
avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage: 37 ans
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Cherche encore ... (PV Aramis)   Jeu 26 Aoû - 13:29

*Aramis cherchait ses mots … Peut-être était-il aussi troublé qu’elle ? Oh la candide ! Et si elle ne faisait que rêver ? Après tout, nous sommes tous idiots en amour ! Pourtant, la marquise espérait. Elle espérait comme la jeune fille de dix sept ans qu’elle fût lorsqu’on la maria à un mari charmant, agréable. Elle eut de la tendresse pour lui mais ne connût pas la jolie passion dont toute jeune fille innocente rêvait en sortant de son couvent. Ses illusions s’envolèrent vite lors de son éducation de Cour rondement menée par sa mère. Gabrielle s’était faite à son mariage et ses maternités l’avaient comblé … jusqu’à ce qu’elle en ait « assez » de ces faux-semblants. Alors, les époux de Thianges prirent chacun leur liberté.*

*Gabrielle était libre et en ce moment, son cœur s’enflammait pour un gentilhomme des plus aimables, homme d’honneur et de coeur. Oh, elle savait qu’elle ne pourrait être « qu’une » maîtresse potentielle. Il était plus jeune qu’elle, destiné à devenir père après ses missions de mousquetaire. Elle avait déjà enfanté, déjà été marié et ne souhaitait pas franchement retenter les expériences. Qu’y avait-il d’interdit à se laisser glisser dans la douce torpeur du sentiment amoureux ?
Aramis disait vrai. Comment son effleurement pouvait-il la faire frissonner à ce point ? Ils se côtoyaient tous les jours et en pareilles circonstances, la résistance ne pourrait durer longtemps … L’esprit et le cœur s’accordèrent : non, elle ne laisserait pas partir Henri d’Aramis !*

*Elle retourna alors lentement son visage empourpré, maintenant près de celui du mousquetaire, beaucoup trop près pour renoncer si elle avait souhaité se raviser au dernier moment …*


-Je ne pouvais avoir meilleur chevalier servant … Mais, je ne veux vous causer aucun tort Henri ...

*Elle se pinça les lèvres. "Tais-toi rabat-joie ! Laisse faire" lui dictait sa conscience, agacée de la voir ainsi tergiverser alors qu'elle se savait dans l'impossibilité de résister au mousquetaire. Tant qu'une aventure n'empêchait pas Aramis d'exercer sa mission, il n'y avait aucun obstacle. Mais, le fait que Gabrielle soit une victime potentielle, une proche du Roy, la soeur de la favorite, bref, tous les statuts qu'on lui connaissait à Versailles, pouvaient peut-être causer des réprimandes à "son" chevalier ?
Sa respiration était haletante, elle ne pouvait le cacher car elle tentait de résister à l’emportement qui voulait s’exprimer avec ferveur … mais elle laissait le soin – et le plaisir - à Aramis de voler ce baiser … consenti ! ... s'il le souhaitait. Car la marquise ne se refuserait pas même si elle savait la résistance habile amie de séduction.*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Cherche encore ... (PV Aramis)   Mar 31 Aoû - 15:54

Lorsqu'elle se retourna et qu'elle fut si proche de lui qu'il pouvait la toucher le coeur du mousquetaire bondit dans sa poitrine. Aussi inconcevable que cela puisse paraitre Gabrielle acceptait de lui céder. Jusqu'ici Aramis n'avait pas osé croire qu'une telle chose puisse arriver.

Gabrielle de Thianges a écrit:
-Je ne pouvais avoir meilleur chevalier servant … Mais, je ne veux vous causer aucun tort Henri ...

Avec une grande tendresse la main d'Aramis vint caresser le velours de la joue de la belle tandis que celui-ci se rapprocha encore et lui murmura

- Un ange ne saurait causer le moindre tort à son chevalier servant. Tout ce qui vient de vous Gabrielle je le prend sans condition

C'est alors que le bruit de deux épées qui s'entrechoquérent une seule fois leur parvint suivit d'un "hum" de derriére les bosquets. Athos, Porthos et D'Artagnan! Aramis les avait complétement oublié! Sans précipitation il se recula de la dame non sans poser sur sa main un baiser enfiévré

- N'ayez crainte ce sont seulement mes trois amis

Qui lui signalaient qu'une présence approchait et que le lieux n'était pas le mieux choisi pour se déclarer. Intérieurement Aramis rageait de ne pas avoir prévu la tournure que prendrait les choses avec cette femme pourtant si captivante. A la cour tout était épié et les rumeurs allaient bon train. Aramis se moquait pas mal de ce que l'on pourrait dire sur lui mais il fallait préserver Gabrielle. Un sourire malicieux presque coquin se desina sur le visage du jeune homme et il tendit sa main à la douce Gabrielle

- Vous est-il arrivé lorsque vous étiez enfant de jouer à cache-cache ?

Il laissa le temps à la belle de mettre la main dans la sienne puis l'entraîna dans une course folle à travers le labyrinthe botanique soulevant au passage les remarques de vieilles bicottes assises sur des bancs qui trouvaient que les jeunes ne savaient plus marcher et ne faisaient que courir. " De mon temps nous savions nous tenir"! Enfin haletants ils arrivérent dans une grotte aux murs tapissés de coquillages, de galets et de pierres colorées. Des statues de marbre finements ciselées représentaient le Dieu Apollon baigné par les Nymphes et les chevaux du char Soleil se reposant. Le lieu était fascinant et peu connu. Aramis aimait bien y venir pour lire ou tout simplement pour laisser libre cours à ses pensées. Toujours sa main dans celle de Gabrielle il murmura

- Voici la grotte de Thétis.

Lorsqu'il trouva le regard de la belle marquise il n'y tint plus. Il glissa ses doigts dans la soie des cheveux de Gabrielle et déposa sur ses lévres un long et fougueux baiser qui en disait long sur ce qu'il éprouvait pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle de Thianges
Courtisan de salon
Courtisan de salon
avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage: 37 ans
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Cherche encore ... (PV Aramis)   Jeu 2 Sep - 21:46

Oho les choses s’accéléraient et le jeu du chat et de la souris cessait. Vraiment ?
La marquise de Thianges retrouvait la jeune Gabrielle enfouie en elle pour se laisser aller à des douceurs d’un goût irrésistible …
Quoi ? Non ! Des lames entrechoquées, un importun en approche. Diable ! Qui osait venir les déranger ? Elle espérait qu’on ne vienne pas les épier. Même si elle n’en avait que faire, elle ne voulait pas que ce qui s’annonçait soit déjà colporté comme advenu. Aramis était un gentilhomme réputé et apprécié … de la gente féminine. Elle préférait batifoler en cachette, ce qui était plus serein. « Pour vivre heureux, vivons cachés ! » Elle sourit à la remarque rassurante du mousquetaire, tout en l’accompagnant d’un regard … évocateur voire suggestif. Curieuse, elle lui répondit sans détour, un sourire amusé :


- Oh oui, j’étais la meilleure au cache-cache !

*Alors qu’elle pensait cet instant volé envolé, elle s’accrocha fermement à la main d’Henri pour le suivre dans cette petite course au milieu des allées verdoyantes. Elle la parsema de quelques éclats de rire francs, occultant complètement les remarques des vieilles bigotes. Il fallut suivre la cadence, une main enlacée dans celle d’Aramis, l’autre tenant jupe et jupons pour ne pas choir, ce serait indigne d’une Rochechouart !! Essoufflée, elle s’appuya brièvement à la paroi … avant de défaillir dans un cadre des plus romantiques ! La grotte de Thétis … un lieu qu’elle connaissait, qu’elle appréciait et qui la ravit.
La marquise, célèbre pour ses réparties piquantes, en resta décontenancée et muette un instant, se perdant dans le regard bleu azur de son … amant ! Il pourrait se vanter d’avoir clouer le bec à l’une des langues les plus acerbes de la Cour.
Les mains posées nonchalamment sur son torse, elle se rapprocha lentement de son visage. Elle finit par lui murmurer, sans se priver de lui lancer un regard langoureux :


-La discrète grotte de Thétis … ou comment savourer un prélude amoureux sous la protection du soleil … à l’abri des curieux …

*Faisant mine de venir prendre un autre baiser – quoi ? elle n’était plus une farouche ingénue ! – elle fit quelques pas de côté tout en laissant ses lèvres frôler la joue du mousquetaire. Une de ses mains glissa sur le flanc d’Aramis et elle lui susurra à l’oreille :

-Saviez-vous que l’on peut y jouer à cache-cache ?

*Et elle disparut comme par enchantement dans un recoin de la grotte entre ombre et lumière ! Allons donc, une grotte perdue au milieu d’un labyrinthe de verdure ne contenait pas une seule et grande pièce d’entrée … Il y avait bien une petite alcôve sombre insoupçonnable de l’extérieur … sauf pour celles et ceux qui en connaissaient l’existence. Les nymphes veillaient ici à protéger les déclarations soufflées et les cœurs soupirants d’amoureux en quête de cachette.
Certes, la marquise aimait jouer, elle était une forte tête et ne se laissait pas si facilement conquérir. Même si une part de la conquête était acquise, le jeu n’en valait pas la chandelle s’il s’avérait trop vite gagné. Henri avait glané un baiser des plus fougueux, attisons encore un peu la fièvre du sentiment. Allait-il suivre la marche ici ouverte ?*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Cherche encore ... (PV Aramis)   Ven 3 Sep - 18:19

Gabrielle de Thianges a écrit:
=darkred]-Saviez-vous que l’on peut y jouer à cache-cache ?[/justify]

Jouer ? Voilà qui plaisait beaucoup à notre mousquetaire qui se fendit d'un air de sale gosse prêt à faire les quatre-cent coups.
Pendant que l'ange volait à sa cache il enleva son chapeau qui fendit les airs pour aller coiffer la tête d'Apollon. Petit air satisfait du mousquetaire.


- C'est mieux comme ça!

Restait maintenant à retrouver la farceuse. Un soupir, un rire étouffée, le froissement d'une robe en soire contre une paroie et la raisonnance du lieu indiquérent la piste à suivre mais...Mais trouver tout de suite la dame n'aurait pas été amusant. Alors Aramis gambada de caches en cache éventuelle, poussant même jusqu'à regarder...sous une pierre non sans demander parfois d'un faux-air scandalisé qui ne pouvait tromper personne.

- Mais où est elle enfin ?

Aprés deux bonnes minutes de cette infructueuse recherche il se glissa dans la fameuse alcôve forte étroite au demeurant en prenant une mine suprise de circonstance

- Tiens donc ? Vous ici ?

Il la poussa légérement en la chatouillant

- Faites moi de la place je vous prie . Je n'ai pas envie que celui qui nous cherche me trouve!

C'est ainsi que la dame et le mousquetaire furent cachés du monde extérieur dans une alcove des plus étroites. Aucun d'eux ne pouvait plus bouger sans ennuyer l'autre. C'est que Aramis était fort taquin! Il fit un clin d'oeil à sa partenaire de cache-cache avant de lui dire

- Nous sommes malins n'est ce pas ? Je gage que nous allons gagner la partie! Personne ne nous trouvera

Il se tourna vers elle et commença à engager la conversation comme si la situation était des plus normales. Il adopta un ton de courtisan précieux imitant à la perfection ceux qui hantaient Versailles tout en faisant battre frénétiquement un éventail imaginaire

- Et sinon quelles nouvelles ma chére ? Le temps est à l'automne ne trouvez-vous point ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle de Thianges
Courtisan de salon
Courtisan de salon
avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage: 37 ans
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Cherche encore ... (PV Aramis)   Ven 3 Sep - 19:56

*Gabrielle avait envie de rire tant de plaisir que d’amusement. Mais, elle demeura dans son coin, écoutant le moindre bruit, guettant le moindre pas approchant du mousquetaire. Celui qui avait doté les mousquetaires de bottes eut une excellente idée, on les suivait grâce aux chocs de leurs talons sur le sol. Elle tapotait son éventail sur son menton affichant une moue fort satisfaite. Si quelqu’un les trouvait, ce serait horrible … de mettre fin à ce petit jeu !
Aramis prenait quand même son plaisir à faire mine de la chercher dans un endroit si petit ! Ma foi, il fallait savoir se faire désirer sinon quel plaisir y aurait-il dans le jeu de la séduction ?? L’entendant approcher, elle s’enfonça un peu dans l’alcôve … Bien que l’attendant, elle fut légèrement surprise de le voir la pousser si habilement. Mimant la fausse surprise et les précieuses de la Cour :*


-Ciel, je suis découverte ! N’en dites rien Monsieur, je vous prie … Je serais perdue …

*Son regard était aussi ardent que son ton se voulait innocent. En prononçant la fin de sa phrase, elle battit des cils … tout en se bagarrant à coups d’éventail avec les mains de son farceur de partenaire. La marquise craignait les chatouilles !*

-Cette cachette est merveilleuse … Qu’en dites-vous ?

*Elle fut amusée de sa question, dodelina de la tête avant de lui répondre, toujours de la même manière empruntée et un brin condescendante :*

- Personne ne nous trouvera non … Si nous ne faisons pas trop de bruit et surtout … si … personne ne découvre votre … couvre-chef !

*Et elle eut un léger éclat de rire. S’il n’avait pas enlevé son chapeau, elle l’aurait fait d’elle-même ! Mais, il n’était pas très rusé de laisser traîner ce dernier dans la grande pièce de la grotte ! Un passant ou un de ses compagnons d’arme pourrait trouver étrange de voir ce chapeau traîner en cet endroit et, attiré par la curiosité, pourrait découvrir ce petit secret.*

-Les nouvelles sont toujours les mêmes, à Versâââilles ! Les courtisans badinent, le Roy festoie … et les mousquetaires s’amusent !

*Par mimétisme, elle s’éventa avec son éventail, bien réel, dans le plus grand art précieux de la Cour. Elle le titillait un peu tout en évitant de le vexer. L’humeur du moment était à l’humour … *

-De quoi affronter de futures journées froides et pluvieuses, non ?

*Sans oublier les soirées d’ailleurs … !*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Cherche encore ... (PV Aramis)   Jeu 18 Nov - 14:09

hp : désolée pour la longue absence Smile


- Personne ne nous trouvera non … Si nous ne faisons pas trop de bruit et surtout … si … personne ne découvre votre … couvre-chef !

Elle eut un léger éclat de rire et lui passa prudemment la tête à travers l'alcove comme si il craignait d'être surpris et posa sur son chapeau que Appolon gardait un regard fâché puis désolé. Il reprit son ton de précieux ridicule.

- Ma foi ma chére!!! C'est le Dieu Apollon lui même qui a souhaité arborer ce couvre-chef qui, reconnaissons-le, et d'un goût tout à fait ex-quis. N'est-il pas ?

Et puis le badinage fort amusant commença

-Les nouvelles sont toujours les mêmes, à Versâââilles ! Les courtisans badinent, le Roy festoie … et les mousquetaires s’amusent !

Aramis n'arrivait plus à écouter ce que disait le bel ange. Il n'avait qu'un seul désir : l'embrasser! Mais l'éventail était là, arrogant et battant pour l'empêcher d'accomplir cette délicieuse quête.

-De quoi affronter de futures journées froides et pluvieuses, non ?

Et cet éventail qui continuait encore à la provoquer! C'en était trop! Entre deux battements du diabolique objet Aramis approcha son visage de la belle. Et toc! Celui-ci le punit de son audace en lui...tapant dans l'oeil. Instinctivement Aramis se recula et se frotta l'oeil en prenant un faux air fâché.

- Ma foi nous demanderons aux éventaux de les affronter ces journées froides et pluvieuses et nous verrons de quel bois ils se chauffent rééllement!

Son oeil pleurait évidemment.

- Rah je perds la vue!! Mes yeux ne voient plus la beauté qui est à mes cotés!

Avec une petite moue boudeuse il murmura tel un tragédien

- Ah si seulement un bel ange voulait bien me donner un baiser guérisseur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle de Thianges
Courtisan de salon
Courtisan de salon
avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage: 37 ans
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Cherche encore ... (PV Aramis)   Dim 21 Nov - 15:21

HJ : pas de souci, Gabie était un peu en vacances aussi Wink

*Gabrielle se contenta de sourire. Le chapeau était en effet de bon goût et Aramis prenait toujours du soin à sa vêtir. Bien qu’il ne souhaita pas être catalogué comme « gentilhomme », dans ses manières, son attitude et sa tenue vestimentaire, il en était un ! Et cela n’avait pas échappé à quelques dames de la Cour, la marquise incluse …
Elle l’observa, non sans un sourire à demi dissimulé, se débattre avec son éventail. Elle se douta bien qu’il l’ennuyait dans son entreprise mais cela était tellement amusant ! … qu’elle ne cessa pas ses battements pompeux … sauf au moment où le pauvre mousquetaire se prit l’éventail dans l’œil. Incident que Gabrielle accompagna d’un petit cri aigu entre stupeur et crainte
:

-Ô Ciel, Pardonnez-moi Aramis … Vilain éventail !

*Et sur ces entrefaites, elle jeta l’éventail à terre, en guise de punition de l’importun, criminel de surcroît. Le mousquetaire pouvait être heureux, il avait le champ libre et Gabrielle les mains libres afin de le réconforter. Pauvre mousquetaire souffrant … Voici que son œil se mettait à pleurer. Il savait s’y prendre et bien que tout cela ne fut que comédie, Gabrielle se laissa prendre au jeu et le plaignit :

-Mon pauvre ami, votre œil pleur … Flatteur … Vous savez comment vous attirer quelque réconfort, glissa-t-elle d’une voix suave.

*Puis, elle fit un pas avant de telle sorte qu’elle fut assez près d’Aramis. De sa main droite, elle lui tint le menton et souleva son visage. L’œil ne pleurait pas tant que ça, bien que le coup fut assez … vif ! Aramis semblait content que son jeu fonctionne, ses yeux pétillaient comme ceux d’un enfant !*

-Si le blessé demande un baiser guérisseur, son ange s’exécute …

*Gabrielle approcha alors doucement son visage, comme si elle allait purement et simplement l’embrasser mais, en taquine qu’elle était, elle dévia rapidement vers l’œil tourmenté par son éventail et y déposa un léger baiser. Puis, elle recula de nouveau son visage, un sourcil relevé, attendant une réaction du mousquetaire, sans rien ajouter ! La marquise aimait le jeu, ne pas être reléguée en simple figurante ou amante candide suivant les moindres faits et gestes de son amant. Or, dans certains cas, elle laissait bien volontiers l’amant prendre les initiatives. Et la situation était rêvée. Elle avait malmené Aramis, il pouvait donc quérir ce que l’éventail et sa propriétaire l’empêchèrent de cueillir tantôt.
Eh oui, l’œil était guéri après tout, mais le cœur ??*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Cherche encore ... (PV Aramis)   Jeu 25 Nov - 18:00

-Mon pauvre ami, votre œil pleur … Flatteur … Vous savez comment vous attirer quelque réconfort, glissa-t-elle d’une voix suave.

Aramis eut un petit rire cristalin. C'était vrai qu'il savait se faire plaindre. La dame voyait clair dans son jeux qui n'était pas secret et s'en amusait aussi semble t-il. Outre les sentiments qu'il éprouvait envers la marquise le mousquetaire souhaitait créer avec ce bel ange une relation complice. Car, quoiqu'il se passerait dans l'avenir ce serait ces petits moments là, où tout est si amusant et lumineux qui reviendraient dans leur mémoire et les feraient sourire.

- Et vous savez merveilleusement vous y prendre pour réconforter les malheureux que votre éventail maltraite. Vous voyez bien que nous sommes fais pour nous entendre!

Aramis avait apprit à ne pas céder trop vite aux émotions. Et Gabrielle lui en inspirait de multiples. Elle le savait d'ailleurs et en jouait avec des petits airs charmants, sa voix suave. "je ne suis qu'une pauvre marionette dont les fils sont les sens!" songea Aramis alors qu'il fondait littéralement d'amour pour la belle. Et cette constatation le ravissait et en même temps l'aggaçait. Une preuve de faiblesse. Et la faiblesse était une mauvaise chose pour un mousquetaire.

-Si le blessé demande un baiser guérisseur, son ange s’exécute …

Et elle le lui donna se baiser!!! Vers son oeil maltraîté la coquine! Aramis en aurait rit.

- Ah me voilà guéri!!!

La dame lui laissait donc faire le premier pas. Il songea que pour l'instant rien n'était arrivé et qu'il était temps de rennoncer. Cela ne dépendait aprés tout que de peu de choses...de lui à vrai dire. Oh certes il mourrait d'envie de la prendre dans ses bras et de commencer une histoire avec elle. Mais quelles conséquences ensuite ??? Ne risquaient ils pas de gâcher leurs vies ??? Que penserait-on de cet idyle ?? Conscient que si il continuait à réfléchir il ne passerait jamais à l'acte il posa une main sur la joue de la belle

- Laissez moi donc vous rendre la pareille! C'est le moins que je puisse faire

Il prit ses mains, l'attira vers lui posa ses lévres sur son front, puis il descendit doucement vers son oeil et enfin il lui donna un baiser fougueux sur les lévres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle de Thianges
Courtisan de salon
Courtisan de salon
avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage: 37 ans
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Cherche encore ... (PV Aramis)   Sam 17 Déc - 23:21

Le jeu filait à merveille et les protagonistes savaient bien à quoi il aboutirait, signe de leur complicité. Bien que loin d'être une jouvancelle, son coeur fit un bond lorsqu'il la tira par les mains. Et ce qui devait arriver, arriva ... enfin. Cédant au jeu de la séduction et aux émotions, Aramis volait un baiser avec tout le consentement de la belle qui se laissa fondre littéralement dans les bras du mousquetaire. Les deux étaient loin du baiser furtif...

Le moment fut suspendu et Gabrielle demeura blottie dans les bras de son prétendant ... amant ... hésitant à réitérer l'événement en prenant les devants ou laissant encore le soin au mousquetaire de jouer avec la dentelle de son corsage, les perles de son décolleté et bien plus, si l'univers romantique de la grotte levait un vent de lyrisme ! La rêverie fut un instant interrompue par un craquement importun dans la grotte. Qu'était-ce ? Un curieux sur le point de les découvrir ? Une brindille, un oiseau ? Quelque peu inquiète, elle se blottit un peu plus dans les bras d'Aramis, y cherchant une meilleure cache. Au passage, elle entoura sa taille et attendit. Pas de bruit, ni de pas, aucune ombre, ce n'était rien, ils étaient bel et bien seuls ...

Relevant la tête avec un air taquin, la marquise demanda, maintenant son étreinte :


-Où en étions-nous Seigneur ?

Elle fit mine de réfléchir, voyant l'air amusé du mousquetaire et s'exclama :

-Ah si, nous en étions là me semble-t-il !

Et en un tour de passe-passe, elle donna un nouveau baiser à Henri, subtil, tendre, passionné, dernier appel à céder, sans se poser de questions et savourant tout simplement le bonheur de se sentir désirée, aimée ? Elle savait ce qu'elle voulait et en cet instant, elle admettait ne désirer qu'Henri et lui céder car là, il n'était plus question de bataille, d'orgueil et de jeu de Cour. Non, il était sincère. C'est pourquoi elle se laissait glisser. Tout l'embrassant, elle fit quelques pas en arrière pour se retrouver adossée à la paroi, sans relâcher son étreinte.

La suite était ... naturelle ? logique ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Cherche encore ... (PV Aramis)   Jeu 5 Jan - 19:34

Il était exquis ce baiser. Un léger goût de miel et de fleur qu'Aramis ne savait définir. Il lui faudrait goûter encore à cette exquise marquise pour le découvrir. La belle se blottit un peu plus contre lui et notre vaillant mousquetaire resserra son étreinte autour du corps désirable de la Dame. Oui il y avait une sorte de bruit fans cette grotte mais rien d'important. Le jeune-homme plongea son nez dans la chevelure scintillante de Gabrielle avant que celle-ci ne relève la tête.

-Où en étions-nous Seigneur ?

La coquine voulait aller encore plus loin dans leur jeux amoureux ce qui amusa fortement notre homme. Car les femmes avaient toutes la même réaction, il était aisé de savoir ce qui leur plaisait. Et puis notre mousquetaire pratiquait l'art de la séduction depuis bien longtemps. Toutefois Gabrielle ne devait ni ne pouvait être une simple courtisane que l'on troussait entre deux pans de mur en les laissant là une fois la bagatelle terminée avec un sourire béas. Non Gabrielle de Thianges était plus que cela. Sans quoi Aramis aurait déjà accompli sa petite affaire depuis un moment déjà.

-Ah si, nous en étions là me semble-t-il !

Et elle l'embrassa à nouveau. Et cette fois il put définir tout à fait le goût du baiser de la damoiselle. De la rose et du miel. C'était délicieux vraiment. Au terme de ce fameux baiser Gabrielle s'adossa au mur avec un regard qui voulait tout dire. Le mousquetaire avait envie de la prendre tout de suite là maintenant dans cette grotte. Aussi passa-t-il une main sur la nuque de la belle et la fit-il descendre lentement jusqu'à la chute de ses reins qu'il explora comme un sculpteur qui aurait façonné son oeuvre. Les lévres du mousquetaire vinrent se poser dans le creux du cou de la charmante tandis que sa main droite fouillait déjà ses jupons. Il la sentait frémir de désir sous lui et l'impatience commençait à le gagner. Toutefois Aramis savait se maitriser. Il prit un peu de recul pour la contempler avec ses yeux brûlants de désir. Gabrielle était magnifique il en eut le souffle coupé.

- Ah madame!! Si Aphrodite était sur Terre, elle aurait certainement emprunté votre apparence.

Mais cette position qu'avait prise la belle, adossée au mur le dérangea. Et quoi ?? Etait-il dit que même les femmes les plus respectables devaient se comporter comme la premiére gueuse croisée ? Etait-il dit que les hommes, si faibles de volonté en amour dûssent céder sans plus d'égards ? Inconsciemment Aramis avait plus attendu de Gabrielle qu'une autre et il s'en rendait compte à présent. Il l'avait placée sur un pieds d'estale. Aramis aurait voulu autre chose. Sans autre forme de procés, il entoura la taille de Gabrielle, l'ôta du mur et la renversa dans des bras en plongeant son regard dans le sien

- Le temps joue en notre faveur Gabrielle et non l'inverse.

Et il l'embrassa fougueusement avant de la relever gracieusement comme l'aurait fait un gentilhomme. Le cor des mousquetaires sonnait déjà appelant ces derniers au rassemblement. En quelques gestes précis le jeune homme réajusta sa mise et présenta galament son bras à l'ange Gabrielle pour la raccompagner...si elle le souhaitait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle de Thianges
Courtisan de salon
Courtisan de salon
avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage: 37 ans
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Cherche encore ... (PV Aramis)   Dim 8 Jan - 1:02

"On ne badine pas avec l'amour !" Marivaudage, minaudage, non très peu pour lui, eux, elle ? Aramis cherchait une déesse, il trouvait une femme, il rêvait d'une divine immortelle et recueillait une simple mortelle.
Certes, Gabrielle possédait l'esprit des Mortemart, la distinction due à son rang et les dernières étincelles de la beauté de sa jeunesse. Sa fille aînée attirait déjà les regards à la Cour. Malgré le succès de sa soeur cadette, Gabrielle était plus âgée et savait son temps bientôt révolu dans ce Versailles des angéliques Fontange, Ludres et autres jolies nobles. Pourtant, le jeune mousquetaire ne semblait pas partager cet avis?


-Ah madame!! Si Aphrodite était sur Terre, elle aurait certainement emprunté votre apparence.

Sincérité, flatterie, il savait en tout cas manier les mots et les manières pour obtenir ce qu'il voulait. Aussi afficha-t-elle un sourire timide, presque gêné et des yeux émus. Aramis avait touché son coeur. Chaque étreinte, chaque baiser ranimaient en elles des émotions pensées enterrées. Mais cela ne pouvait durer !

Au ton qu'il prit, la marquise comprit qu'Henri ne cèderait pas, pas ici, pas aujourd'hui, pas de cette manière et peut-être ne cèderait-il plus, sa ravisant. La marquise relâcha son étreinte dans le temps où celui-ci s'affairait.

Intérieurement, elle était déçue, amère, presque honteuse. Elle devrait être flattée des égards et de la bienséance du mousquetaire. Pour ainsi dire, il la rappelait aux règles de bonne manière ! Soit, elle en prenait son partie. Elle se détourna pour replier jupons, jupes et rabattre ses dentelles affolées. L'éventail fut également rendu à sa propriétaire après avoir si aisément volé ! Une fois cela finit, elle fit de nouveau face à son chevalier servant, toujours aussi prévenant, charmant...

Elle reprit son masque de Cour car si les mousquetaires rappelaient Aramis, le cor lui signifiait aussi son retour dans la comédie des moeurs.


-Monsieur, je crains de ne point pouvoir sortir en votre compagnie de l'antre amoureuse de sa Majesté...

*Lui accordant un dernier regard, sourcil relevé, elle se fit un plaisir de le frôler et de quitter la grotte en se tenant droite et fière.
Heureusement, elle ne croisa personne en sortant de la grotte. Enfin, presque car quelques mètres plus loin, aux abords d'un bosquet, elle aperçut les fidèles compagnons d'Aramis. La marquise s'offrit le luxe de ralentir le pas et de les saluer, l'air mutin puis elle continua sa route en direction du château.*


"Brave Aramis, ne dites pas "fontaine, je ne boirai pas de ton eau". Vous me céderez !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cherche encore ... (PV Aramis)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cherche encore ... (PV Aramis)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cherche skinneur
» Cherche un échappement akrapovich pour RMZ 450 2009
» Grosse bébête poilue cherche...
» GYPSIE BICHONNE DE 10 ANS (95) URGENT CHERCHE ADOPTANT
» MINDY X CANICHE FEMELLE 3 ANS CHERCHE ADOPTANTS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Affaire des Poisons :: Le château de Versailles: les extérieurs :: Les jardins :: Le labyrinthe-
Sauter vers: