L'Affaire des Poisons

1670, entre Messes Noires et sombres complots, pénétrez la plus effroyable affaire de tous les temps !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La main dans le sac [PV Charles Montaucieux]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
François Mercier
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 07/02/2010
Age : 28

MessageSujet: La main dans le sac [PV Charles Montaucieux]   Lun 8 Fév - 22:34

*Quel meilleur endroit pour travailler que les rues de Paris ? Surtout à cette heure-là... Les gens se promènent dans les rues, insouciants, à flâner ou à réfléchir à leurs prochains achats. Normalement à cette heure, François a toujours un petit travail à faire. Hélas, les temps sont durs. Aujourd'hui, François est libre, mais il doit ramener à manger pour son frère et sa mère. Il n'aime pas voler, mais il le doit s'il veut survivre jusqu'au lendemain. S'il ne mange pas, comment être en forme pour retrouver un travail ? La vie est ainsi faite, elle est dure pour les pauvres gens.
Il soupira en regardant les gens passer. Ils semblent s'amuser. D'un côté, il les envie. De l'autre, cela ne lui plairait pas de se faire détester par les gens comme lui. Tout est si compliqué... Il regarda les différentes personnes, à la recherche de sa cible. Il ne veut pas être un criminel à part entière. A qui cela ne manquerait-il pas, quelques piécettes ? Il repéra une femme qui semblait assez aisée. Quelle imprudence de se promener sans faire attention à sa bourse. Il sourit légèrement et s'approcha calmement. Il essaya de sembler naturel. S'approcher en catimini était le meilleur moyen de se faire repérer. Il pressa un peu le pas pour la bousculer légèrement, et s'excusa en l'entendant vociférer. Il s'éloigna aussitôt, un sourire aux lèvres, la bourse en poche. Elle mettrait du temps à se rendre compte de ce qui s'était passé. Avec cela, il aurait de quo tenir pour trois jours. Il se pensait en sécurité maintenant. Qui se soucierait d'un homme du peuple dans la foule ?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Montaucieux
Premiers pas à la Cour
Premiers pas à la Cour
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30 ans
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La main dans le sac [PV Charles Montaucieux]   Lun 8 Fév - 22:44

*Charles regagne son "chez lui". La journée à été longue. Très longue. Entre ses enquêtes, l'attaque, Alban. Il est fatigué. Il aspire à une soirée calme. Lui, le feu, la bouteille...
Le policier marche dans la foule. Comme toujours, de noir vêtu. Sa cape n'a pas l'espace pour battre ses chevilles. Non. Il est au contraire comme enrouler dans le tissus. Cela n'est pas pour le desservir. Au contraire. Il passe plus facilement pour un homme que l'on contemple quand on est une femme. Mais Charles ne se soucis pas de cela. Charles marche dans la foule qui semble s'ouvrir devant lui. Il est a ses réflexions quand il entend une femme hurler.
Elle est proche de lui. Tout le monde semble étonné. Il regarde autour de lui. Il comprend vite. Il a l'habitude ici. Il cherche un homme. Qui s'éloigne comme si de rien n'était. Et il le voit. Un petit gringalet. Un gamin encore sans doute. Charles se met en marche. Il ne prend pas le temps de rassurer la femme. Mais un homme semble s'en occuper. Charles a du être reconnu. Il va finir par être connu partout. Il n'aime pas cela. Tant pis. Ce n'est pas le moment de toute façon. Il est en chasse.
Rapidement il rattrape le jeune homme. Il se met à sa hauteur. Il le regarde dans les yeux. Pas la peine de le faire courir tout de suite. Pas la peine non plus de l'arrêter. Il y a trop de monde. Alors Charles veut le pousser à s'isoler. C'est le réflexe normal. Tout homme qui cherche à fuir passe par de petit ruelle. Cet homme n'est pas différent des autres. Non.*


- Tu n'aurais pas du prendre la bourse de cette femme...

*Il est d'un calme parfait. Presque terrifiant. Pourtant il a la main droite sur la lame de son fleuret. Il est prêt à faire ce qu'il faut. Dès qu'ils seront seule. A ce moment là, il frappera...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François Mercier
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 07/02/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: La main dans le sac [PV Charles Montaucieux]   Lun 8 Fév - 23:07

*François se croyait en sécurité. Il connaissait Paris comme le fond de sa poche. Il sourit comme un bienheureux, content de penser à la joie que sa mère ressentirait en voyant cela. Bien sûr, il ne lui avouerait pas de quelle manière cette bourse se trouvait en sa possession. Une journée bien remplie en somme. Erreur... Il sentit bientôt une présence à ses côtés, et cela lui fut confirmé par cette voix. Il tourna la tête pour voir Charles. Bigre, cet homme ne lui inspirait pas confiance. Et en plus il semblait avoir compris ce qui s'était passé. Pour résumer, il avait intérêt à se carapater, et vite.
Il s'arrêta avant de marcher dans une autre direction. Il devait le semer et rapidement. Tant qu'il était dans la foule, il avait une chance, mais il ne pouvait pas y rester indéfiniment. Cet homme le suivait de trop près. De beaucoup trop près à son goût.
Il avait préféré ne pas lui répondre. Il ne pouvait que supposer, il n'avait pas de preuve tant qu'il n'avait pas trouvé la bourse. Il marchait dans la foule, cherchant à le semer, cherchant à atteindre une ruelle où il pourrait se fondre dans l'ombre. Plus facile à dire qu'à faire. Cet homme étant vraiment... collant !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Montaucieux
Premiers pas à la Cour
Premiers pas à la Cour
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30 ans
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La main dans le sac [PV Charles Montaucieux]   Lun 8 Fév - 23:19

*Charles ne le lâche en effet pas. Il sait ce que le gamin veut faire. Il marche, collé à ses basques. Il le tient. Il le sait. La foule est compacte, mais Charles est grand. Il ne se laisse pas faire. Il suit son gibier comme un chien de chasse. Il est consciencieux. Il ne le lâche pas.
Pourtant il arrive à l'endroit voulu. Une ruelle. Le garçon est coincé. Charles se met en travers. Au fond ? Un mur. Il ne peut plus fuir. Charles sourit. Il tient son animal.
Dans la ruelle sombre, Charles parait inquiétant. Sa cape vole avec le courant d'air. Il est sombre. Bien plus que ses vêtements. C'est la lumière. Seul l'éclat de ses yeux est visible. Des yeux brillants de "joie". Tout va se finir ici. Alors Charles dégaine. Le voleur n'a plus aucune chance. Pour s'enfuir -enfin pour essayer- il devra se battre. Pourtant il n'a pas d'arme. Alors il préfèrera peut être se rendre. Qui sait...*


- Alors, te voilà pris au piège tel un rat !

*Il sourit. Il est presque sadique. Charles aime ses moments. Moments où il sait qu'il va gagner. C'est un bonheur intérieur pourtant.*

- Je connais Paris comme ma poche ! Moi aussi j'y suis né ! C'est bête n'est ce pas !

*Il rit. Un rire terrifiant. Froid. Il n'a pas de temps à perdre. Il regarde son voleur dans les yeux. Il ne compte pas en rester là. Il le tient.*

- Rend la bourse et rend toi. Je ne te ferai pas de mal en te conduisant en prison. Ne le fait pas et tu pourrais le regretter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François Mercier
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 07/02/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: La main dans le sac [PV Charles Montaucieux]   Lun 8 Fév - 23:32

*Piégé ! Pourtant François croyait pouvoir s'en tirer. Pas de chance, son poursuivant aussi connaissait Paris. Mais qui était-il ? Il ne semblait pas être un noble habituel. Non, même eux ne s'habillent pas comme cela. Ce n'est pas non plus un simple paysan. Il est trop bien habillé pour cela. En plus, il a une épée. François sentait qu'il avait choisi le mauvais jour pour voler des gens. Par réflexe, il recula. Pourtant il n'avait nulle part où aller. Et avec cette épée, difficile d'essayer de se frayer un chemin sans se faire embrocher. Mauvais plan, très mauvais plan.
Il déglutit et s'efforça de sourire. Il ne voulait pas se laisser déstabiliser, il voulait garder un avantage. Au moins un.*


- Je ne vois pas de quoi vous voulez parler... Une bourse ? Ma foi, si j'avais une telle chose, je ne me promènerais pas ainsi dans la rue...

*Pourquoi parlait-il de prison ? Un homme des forces de l'ordre ? Ah ça non ! Tout sauf la prison ! Il se sentait de moins en moins en sécurité.*

- Je n'ai rien fait de mal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Montaucieux
Premiers pas à la Cour
Premiers pas à la Cour
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30 ans
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La main dans le sac [PV Charles Montaucieux]   Lun 8 Fév - 23:51

*Charles le regarde dans les yeux. Il voit sa confiance s'étioler. Il voit son assurance s'effondrer. Et il aime cela. Il sent le pouvoir qu'il a contre cet homme. Pourtant il n'aimait pas qu'on se sente supérieur à lui. Mais le pouvoir peut corrompre les hommes. Surtout quand ceux-ci cherche la vengeance...
Charles avance. Un pas. Puis un autre. Un troisième. Il se rapproche du garçon. Dangereusement. Il sourit. Il a toujours son épée en main. Mais s'il doit faire quelque chose, se ne sera pas avec. Ca, c'est juste pour faire peur. Et visiblement ça marche.*


- La bourse que tu as mis dans ta poche. A droite si je ne m'abuse.

*Il sourit. Il sait tout. Il voit tout. Il est un grand observateur. Cela l'amuse. Il saut qu'il ne pourra pas se défiler. Son ennemi ne se sent pas en sécurité. Charles doit en profiter.*

- Rien de mal ? Voler une femme ? Et bien mon "ami" nous n'avons pas les même valeur ! Alors ? La bourse ou la vie ?

*Il se met met à rire. Charles à un rire inquiétant. Un rire qui ferait froid dans le dos aux enfants. En vérité s'il rit, c'est qu'il a toujours rêvé de dire cette phrase. Une phrase que les brigands disaient jadis sur les grands chemins. Aujourd'hui certes on est plus "raffiné", mais le but est le même. Voler les plus riches.
Mais à cet instant, Charles pose la question à un petit voleur de bas étage. Et cela est simple pour lui. Obéir ou en baver ! Et quand Charles veut en faire baver à quelqu'un...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François Mercier
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 07/02/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: La main dans le sac [PV Charles Montaucieux]   Mar 9 Fév - 0:01

*François pâlit légèrement et sentit un frisson lui parcourir le dos. Qui était donc cet homme qui me menaçait de la sorte ? Pourquoi pas un brigand qui attendait qu'un autre fasse le travail pour ensuite se servir en le menaçant ? Un brigand qui se ferait passer pour un homme du Roi ? La couverture était facile... mais il ne voulait pas se laisser faire. Il reculait au fur et à mesure qu'il avançait. Par réflexe, il jeta un coup d'oeil vers sa poche. Oui, la bourse y était. Il était vraiment dans un guêpier des plus effrayant. Il n'avait rien pour se défendre.*

- Et attaquer un homme désarmé, ce n'est pas mal ?

*Il ne se laisserait sûrement pas berner par cette boutade, peut-être même qu'il en résulterait le contraire.*

- Vous me tueriez ? A quelques pas du marché ? Soyons sérieux... un simple cri et tout le monde rappliquerait... Disons que nous sommes quitte ?


Je rêve sans doute... il a l'air sérieux. Bon sang, dans quoi je me suis fourré ?

- Allons Monseigneur... un peu de compassion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Montaucieux
Premiers pas à la Cour
Premiers pas à la Cour
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30 ans
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La main dans le sac [PV Charles Montaucieux]   Mar 9 Fév - 12:28

*Charles a conscience qu'il ne peut attaquer comme cela. Alors il sourit. Il range lentement sa lame. Un geste précis. Presque mise en garde. Puis il pose ses yeux dans ceux de l'homme. Peu importe ce qu'il dit. Il sait bien qu'il aura l'avantage. Alors Charles lui fait un petit sourire. IL est entrain d'acculer sa proie. En effet, il recule autant qu'il avance. Alors Charles en profite. Quand il sera dos au mur, il ne pourra que se batte. Comme tout animal apeuré. Alors il avance. Encore. Une marche lente. Inexorable. Terrifiant. Il domine son voleur de toute sa hauteur. Il n'a rien à perdre. Alors il avance. Il attend. Le bon moment.
Enfin. Le voleur est contre le mur. Il ne peut plus rien faire. Il ne peut fuir en arrière. Seule solution : se confronter à Charles...*


- Alors ? Donne moi cette bourse ! TOUT DE SUITE.

*Il a bien vu le regard. Il sait que la bourse est en effet dans sa poche. Alors plus besoin de mentir.
Il n'a pas crier. Enfin pas vraiment. Son ton à été glacial. Aussi froid que la bourrasque de vent qui vient de s'engouffrer dans la ruelle. Elle fait voler la cape du policier, ainsi que ses mèches de cheveux. Comme cela, il a l'air l'incarnation de la mort dans une tragédie. Oui. Il pourrait passer pour cela. Mais il ne l'est pas. Il est la justice. Et la justice, c'est rendre cette bourse, et vite, à sa propriétaire. Sauf s'il ne la retrouve pas et dans ce cas, la bourse sera pour lui... Mais cela est une autre histoire. Charles se concentre sur une chose à la fois. Et la chose en question, c'est ce petit voleur.
Il tend la main. De la compassion ? Il n'en a pas. Pas du tout même. Il s'en moque. Oh, il peut en avoir. Mais pour les femmes, les enfants aussi parfois. Alors il sourit en coin. Il le regarde dans les yeux. Un regard assez froid. Il ne souffre pas d'attendre. Il n'attendra pas pendant des jours. Cela est certain !*


- Quand à te tuer... Non, pas ici, pas comme cela. Il y a des lois contre cela. Mais t'amocher ne fera pas de moi un mauvais homme. Après tout, tu es u voleur. Et ici, personne ne cherchera à venir te défendre. Les ruelles sombres avec des cris effraies les gens.

*Le choix de la ruelle sombre n'était pas un hasard. Charles savaient que ses parents y avaient été tué. Et personne n'était venu. Alors qu'ils avaient du crier. Surtout grâce. Pour lui. Enfin c'était ce qu'il voulait croire. Alors il savait. Il connait les secrets de Paris. C'est son terrain de jeu. Il n'aime pas vraiment la Cour. Il préfère les bas-fond. Peut être parce qu'il s'y fond mieux ?
Il ne détache pas son regard du voleur. Il fait un pas en avant. Il veut récupérer ce qu'il est venu chercher. Mais l'arrogance de ce petit pécore lui donne d'autres envies. Frapper surtout. Se défouler. Après cette dure journée ! Alors il s'avance encore d'un pas. Un sourire mauvais éclaire son visage...*


- Dernière chance. La bourse.

*Et cela n'est pas des paroles en l'air. Mais qui peut le savoir. Il a promis de l'occire mais il a rangé sa lame. Alors le doute est permis...Mais Charles lui sait...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François Mercier
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 07/02/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: La main dans le sac [PV Charles Montaucieux]   Mar 9 Fév - 20:10

*Cet homme n'avait pas l'air de plaisanter. Les individus de cet acabit, il préférait les éviter la plupart du temps. François commençait à se maudire. S'il avait su, il aurait été plus prudent. Hélas, il avait dû faire vite. Il aurait dû remarquer cet homme parmi les gens... il aurait dû attendre. Maintenant, il était dans une situation qu'il n'avait jamais imaginé. Il allait devoir redoubler d'inventivité pour s'en sortir indemne.
Quand il sentit son dos butter contre le mur, son coeur recommença à s'emballer. Il ne pouvait plus reculer, le seul moyen de partir, c'était de le bousculer et de lui fausser compagnie par la grand' rue. Tant d'histoires pour une simple bourse. Cela lui semblait un peu exagéré. Mais cet homme devant lui ne semblait même pas humain. François se serait volontiers signé tant il voyant le diable avec une apparence humaine devant ses yeux.
Il le vit tendre la main. Seul moyen de s'en sortir sans trop de casse : lui obéir. Mais il l'avait menacé de le conduire en prison, et ça il ne le voulait sous aucun prétexte.*


- Je vole pour pouvoir ramener de quoi manger à ma mère ? C'est un crime si je ne trouve pas de travail ? Ma famille a besoin de se nourrir tous les jours.

*On devait lui servir cette excuse à chaque fois. Rien d'original certes, mais c'était la plus simple des vérités. Au moins, il avait rangé sa lame. Une chance pour lui, qu'il fallait saisir. Il n'aimait pas sa manière de le regarder. La meilleure des choses à faire était de fuir le plus vite possible.*

- Bon, très bien... Si ce n'est que ça...

*Il retira calmement la bourse de sa poche. Il y jeta un coup d'oeil en soupirant. Il n'aurait sûrement pas le temps et l'opportunité de recommencer aujourd'hui. Mauvaise journée... Il regarda Charles. C'était la bourse qu'il voulait ? Fort bien. Il allait s'en servir pour créer une petite chance de s'en aller. Au lieu de la lancer au policier, il la jeta sur le côté. Sans doute Charles suivrait-il l'objet du délit des yeux... Il en profita pour inspirer un bon coup et fonça sans prendre le temps de réfléchir. Il devait mettre de la distance entre lui et cet homme. Le plus de distance possible.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Montaucieux
Premiers pas à la Cour
Premiers pas à la Cour
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30 ans
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La main dans le sac [PV Charles Montaucieux]   Mar 9 Fév - 20:44

*Charles sourit. Il sait qu'il a ce qu'il veut. Cela l'amuse. Il sait que ce garçon veut se défendre. Mais il sait aussi que ce qu'il dit est le lot quotidien de tous les pauvres. S'il déplore ses conditions, il ne peut pas grand chose. Lui aussi était pauvre. Enfin pas totalement. Il n'a jamais volé. Il ne conçoit pas cela. Pour lui, il y a d'autre façon de trouver de l'argent. D'autre façon d'avoir du pain. Alors la pitié, s'il en a, ce n'est pas pour lui.
Charles à un léger sourire. Il répond calmement.*


- Je me moque bien de cela. Il y a d'autre façon de gagner sa vie. Le vol n'est pas une façon. Pas du tout.

*Il le regarde faire. Oui... Il a gagné...Cette partie des événements. Charles ne quitte pas des yeux les mains de son voleur. Il attrape la bourse. Il la lance. Il se met à courir. Charles n'est pas un idiot. Il connait les ruses. Alors il secoue la tête. Pas assez rapide le pauvre. Charles ne semble pas bouger. En vérité, il ne le fait pas vraiment. Il se contente de tendre la jambe. Charles lui fait un croque-en-jambe. Il le regarde tomber. Lourdement. Charles sourit. D'un mouvement rapide, pas vraiment leste, il se met au dessus de lui. Il se met au dessus de lui. Jambe de chaque côté. Le voleur ne peut s'enfuir. La proie est dominée.
Charles se penche sur lui. Il l'attrape par le col. Une violence somme toute contenue. Il le redresse un peu. Une scène étrange que celle-ci. Mais Charles sait ce qu'il fait. Avec une lenteur démesurée il lève le bras. Il va frapper. Pourtant, avant, il parle.*


- Alors ? On veut me fausser compagnie ? On pense pouvoir éviter la prison ? Mais ce n'est pas possible !

*Il frappe. Un coup de poing. Assez fort pour faire mal. Pas assez pour assommer. Charles ne veut pas l'abimer tout de suite. Ce n'est pas le but. Il veut en profiter un peu... Alors il se penche un peu plus. Assez pour pouvoir murmurer à son oreille.*

- Il va falloir payer le prix fort pour jouir de la liberté... Tu as une petite idée du comment de la chose ?

*Charles frappe une seconde fois. Le même coup. Un coup net. Pas assez pour l'assommer. Puis il le jette au sol. Il faut qu'il puisse réfléchir en paix. Charles le domine toujours. Il le regarde froidement. Il sait comment ce gamin va l'aider. Reste à savoir s'il sera assez idiot pour accepter. Dans le cas contraire...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François Mercier
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 07/02/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: La main dans le sac [PV Charles Montaucieux]   Mar 9 Fév - 21:04

*Raté. François se rendit compte de sa défaite en sentant le sol. Il ne s'était pas préparé à cela, mais il réussit à ne pas s'étaler comme il aurait dû. Il avait essayé de se rattraper pour ne pas se faire trop de mal. Cet homme était vraiment du genre de celui qui ne veut pas laisser sa proie partir. Pas de chance, en l'occurrence c'était lui qui était devenu la proie. Il ne chercha même pas à se débattre quand il l'attrapa par le col. Il était déjà bien sonné. Que lui voulait-il maintenant ? Il lui avait rendu la bourse, non ? Pourquoi s'acharnait-il sur lui comme cela ? François ne volait pas souvent... il était sûr que d'autres méritaient plus que lui ce traitement. Etait-ce de la méchanceté gratuite ? Il espérait que son frère ou sa mère n'apprendrait pas ce qui s'était passé.

Le vol n'est pas une façon ? Qu'en sait-il ? Il est bien habillé, il est propre... il n'a sûrement jamais manqué de rien. De quel droit lui donne-t-il des leçons ? Il enrageait intérieurement. Il détestait les hommes de son espèce qui croient tout savoir mieux que tout le monde. S'il pouvait au moins lui répondre... mais pour le moment il cherchait surtout à reprendre le souffle qui lui manquait après le coup qu'il lui avait asséné. Quelle brute ! Tout ça pour une bourse... que se serait-il passé si jamais il avait commis un meurtre ?
Encore cette histoire de prison. Non, vraiment il n'a pas envie de s'y rendre. François avait entendu tant de rumeurs à propos de cet endroit... coupables, innocents... une fois dedans, on ne cherchait plus à comprendre la vérité. Il n'y avait plus qu'à espérer en sortir, vivant si possible.*


- Je...

*Nouveau coup. François en venait à prier le ciel de lui faire perdre connaissance. Dans cet état après deux coups... qu'en serait-il lors d'un interrogatoire ?*

- S'il vous plaît... Je ne recommencerai pas, si cela vous chante... Mais je ne veux pas aller en prison. Ma famille compte sur moi.

*Il n'osait même plus le regarder. Autant être honnête : il lui faisait peur !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Montaucieux
Premiers pas à la Cour
Premiers pas à la Cour
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30 ans
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La main dans le sac [PV Charles Montaucieux]   Mar 9 Fév - 21:40

*Décidément. Ce garçon ne comprend rien. Il n'a que faire de sa parole. Charles sait qu'il se trahira dès qu'il pourra le faire. Alors à quoi bon accorder de l'importance à une parole ? Non. Charles à besoin de faire pression sur lui. Alors d'un geste vif il le remet debout. Une fois cela fait, il plaque sa proie contre le mur. Le regard de Charles est froid. Pire. Glacial. Ses cheveux commencent à être en bataille. L'effort. Même s'il n'a pas l'air de forcer. Charles le tient fermement contre le mur. Il n'a pas envie qu'il se débatte. Même s'il a le dessus.*

- Tu ne comprends donc pas !

*Charles secoue la tête. Il a l'air mauvais. D'un geste aussi calme que terrible, il met sa main sur sa gorge. Il commence par serrer, doucement. Oh comme il regrette le temps passé des tortures pour faire parler. Il n'a pas le temps de penser à cela. Il a d'autre chose à faire. Alors il reprend la parole. Calme.*

- Alors...Tu penses pouvoir éviter la prison ne me donnant que ta parole ? Non. Ce n'est pas assez. Pense à ta famille. Ta pauvre petite famille. Qui si je ne me trompe pas, doit habiter le quartier de Notre Dame.

*Du bluff. Voilà ce que c'est. Mais il n'a pas d'autre choix. Avec un peu de chance se sera peut être ça. Il faut qu'il soit en position de force. Il faut que ce gamin ait peur de lui. Plus encore que maintenant. Il doit pouvoir le tenir mentalement. Lui imposer ses choix. Et Charles sait très bien faire... Lentement, il ajuste sa main autour de son cou. Il ne montre pas de sentiment. Non.*

- Pense à ta petite famille. Si tu meurs, tu ne pourras plus les aider. La prison n'est pas un lieu sure, même pour une seule nuit.... Alors ?

*Charles à un petit sourire en coin. Il ne serre pas sa main. Enfin pas plus qu'elle ne l'ai déjà. C'est la peur de sa sanction qui fera le travaille. Alors il le regarde dans les yeux. Le vent les balaie. Ses cheveux volent. Avec le sourire qu'il a... Une femme serait tomber en amour. Mais pour cet avorton, cela était la promesse de la ruine. Charles le regarde dans les yeux.*

- Une idée de ce que tu pourrais faire pour gagner ta liberté ? Une toute petite idée ?

*Charles lui à sa petite idée... Oh ça oui...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François Mercier
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 07/02/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: La main dans le sac [PV Charles Montaucieux]   Mar 9 Fév - 22:29

*Mais sur qui était-il tombé ? Plus le temps passait, plus François se disait qu'il n'aurait pas dû se lever ce matin. Pourquoi cet homme continuait de le tourmenter ainsi ? Lui qui le menaçait d'incarcération, pourquoi ne l'y emmenait-il pas tout de suite ? Quelque chose n'était pas clair. De la violence gratuite, voilà ce que c'était.
L'inconnu avait de la force, c'était indéniable. Pour François qui ne mangeait correctement qu'un jour sur deux le plus souvent, c'était impossible de se dégager, voire même de résister. Il était déjà à moitié sonné par la chute et les deux coups. Et maintenant ça... Par réflexe plus que par autre chose, il serra ses mains autour des poignets de son agresseur. Il ne lui ferait pas lâcher prise, cela était sûr. Mais s'il pouvait éviter se serrer trop fort, cela l'arrangerait.

En plus, il parlait de sa famille. François essaya de ne pas détourner le regard. Charles venait de toucher le point qu'il valait mieux éviter. Si les gens comme lui ne pouvait pas compter sur l'argent, les liens familiaux se resserraient d'autant plus.*


- Si vous les touchez, je vous...

*Il le quoi justement ? Il ne savait pas trop... Que pourrait-il faire contre un homme comme cela ? Charles croyait être un homme de justice ? Cela ne faisait que renforcer la haine qu'il avait pour ces gens-là. Il ne voulait pas jouer son jeu. Charles avait vu tout faux pour l'endroit où ils logeaient. Tout ce qu'il voulait, c'était un moyen de faire pression. Il ne lui en donnerait pas l'occasion.*

- Lâchez-moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Montaucieux
Premiers pas à la Cour
Premiers pas à la Cour
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30 ans
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La main dans le sac [PV Charles Montaucieux]   Mar 9 Fév - 22:43

*Charles le tient. Dans tout les sens du terme. Il le quoi ? Cela le faire sourire. Il le laisse faire. Les mains sur ses poignets ? Qu'il fasse. Le réflexe d'un homme désespéré. Il veut qu'on le lâche ? Soit. Il serait relâcher. Mais pas ici. Pas maintenant. Charles ne cherche pas à resserrer ses mains. Il reste simplement comme cela. Il sait. Il sait que ce petit tient à sa famille plus qu'à tout autre chose. Lui aussi tenait à son père. C'est d'ailleurs pour cela que ce voleur n'est pas encore mort. Parce que Charles sait. Il connait la rue. Et malgré ses dires, il a une certaine compassion.
Charles lâche un soupire. Il commence à en avoir marre. Il secoue la tête. Il va mettre fin maintenant à ce petit jeu. Il faut que cela s'arrête. Il n'a pas beaucoup de patience, il faut bien l'avouer. Alors autant mettre fin à ce petit jeu. De suite. Charles se plaque contre lui. Il s'écrase de son poids contre lui. Seul point positif, il a lâché sa gorge. Mais ce n'est pas pour cela qu'il peut bouger. Au contraire...*


- Pour que tu puisses retrouver ceux qui comptent plus que tout pour toi, je te propose quelque chose... Soit mon espion. Soit mes yeux et mes oreilles là ou je ne puis aller. Et alors tu éviteras la prison. Si tu me dis non, tu iras au cachot...Et tu n'en sortira peut être pas.

*Charles sait bien que cela ne suffira pas. Mais il a quelque chose que ce gosse veut. Il a de l'argent. Oh il ne roule pas sur l'or, mais il a de quoi payer son informateur. Alors il ajoute, toujours sur le même ton calme.*

- Et si tu me dis ce que je veux, tu auras ce que tu veux tant... De l'argent !

*Il ne bouge pas. Il attend. Il attend sa décision. Maintenant pour ce petit voleur, les choses sont simples. La prison, voir la mort, ou l'espionnage et la vie plus de l'argent...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François Mercier
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 07/02/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: La main dans le sac [PV Charles Montaucieux]   Mar 9 Fév - 23:12

*François ne savait pas trop quoi répondre à tout cela. Une chose était sûre, c'était qu'il ne voulait plus le voir. Cet homme, à défaut de lui inspirer la peur, lui inspirait de plus en plus de mépris. Oui, c'était cela : cet homme était méprisable. Il croyait que tout lui était dû ? Ca non, François ne lui ferait pas ce plaisir. Il tenait encore au peu d'honneur qui lui restait. S'il devait mourir, il préférait que ce soit comme cela.
Il l'avait lâché... pour se retrouver encore plus près. Quelle désagréable impression ! Cet homme était imposant par tous les moyens. En taille, en force, en parole. François faisait tout pour ne pas être écrasé. C'était un peu le combat d'une fourmi contre une montagne. Un combat acharné et désespéré. Mais il ne voulait pas renoncer, pour rien au monde.
Il écouta sa proposition. Il n'aimait pas cela. Il avait l'impression que cela cachait autre chose. Il n'était pas sot : il se passait un peu partout des choses pas très nettes à Paris, dans les ruelles. François était peut-être pauvre, mais pas fou.*


- Pour qui vous me prenez ? Pour une de ces petites gens que vous vous amusez à menacer pour passer le temps ? Vous croyez que je vais accepter de faire le travail à votre place ? Peu importe combien vous me payez pour votre sale besogne. Je ne vais pas risquer de me faire tuer pour vos beaux yeux !

*Car oui, cela n'était pas sans risque, il le savait. Et François préférait savoir pourquoi il allait mourir. Servir d'espion ? Hors de question. Il n'était pas de ces insectes qui se mêlent de la vie des gens. Il avait déjà assez de mal avec la sienne.*

- Je ne suis pas aveugle. Vous faites ce qui vous arrange. Mais ici à Paris, il en est autrement. Alors allez-y, jetez-moi au cachot pour quelques piécettes qui ne manqueront pas à sa propriétaire. Ne vous gênez pas, allez ! Vu votre proposition, ruiner la vie d'une famille ne vous dérange peut-être pas ! Peut-être que vous n'êtes pas à votre premier coup d'essai. A votre aise... si vous arrivez à dormir après cela.

*François avait-il perdu la raison ? Peut-être pas... Il n'avait plus rien à perdre, au contraire. Dans les deux cas, sa liberté en pâtirait. Il avait juste à choisir la voie à emprunter.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Montaucieux
Premiers pas à la Cour
Premiers pas à la Cour
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30 ans
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La main dans le sac [PV Charles Montaucieux]   Mer 10 Fév - 17:14

*Charles perd patience. En général on ne lui tient pas tête. Alors que ce soit un gamin... Charles essaie de garder son calme. Pourtant ses yeux flamboient. Charles le plaque littéralement sur le mur. Le voleur doit sans doute avoir du mal à respirer. Il s'en moque. Il n'a pas à penser à cela. Charles lui déclare la guerre. Plus que cela même. Et il sait comment. Il murmure. Calme. Malgré le regard qu'il pose dans les yeux de ce voleur.*

- Donc tu refuses de m'aider. Soit.

*Cela sonne comme une menace. Terrible. Calme. Après cela, Charles se décale. Il le laisse respirer. Il le tient néanmoins contre le mur en le tenant par les épaules. Il ne peut pas fuir. Toujours pas.
Charles semble avoir changer d'attitude. Etrange. Il n'est pas de ceux qui laisse tomber l'affaire. Au contraire...*


- Alors tu vas partir. Tu vas revoir les tiens. Tu les feras manger comme jamais. Mais n'oublie pas. Ce sera ta dernière soirée avec eux. Dis leur au revoir. Embrasses les. Demain matin, pour toi, la vie sera finie.

*Il ne dit rien du comment ou du pourquoi. Finit les idées de prison. Charles reste évasif. Mais ce voleur vient de se faire un ennemi à vie. Et cela n'est pas peur dire. On ne refuse pas un pact avec le "diable" sans en payer les pots casser.*

- Mais tu pourrais les voir plus longtemps. J'ai juste besoin de toi. Un petit renseignement de temps à autre, des Louis d'or en échange. Rien de plus facile pour toi d'apporter une bonne vie aux tiens. Penses à leur sourire, leur bonheur de manger tout les jours. Oui, je sais ce que c'est. Moi aussi je suis née ici !

*Charles sait que la pression de la force ne marche pas. Alors la corde sensible... Et puis si ce petit freluquet refuse toujours, alors il mettrait sa menace à exécution. Charles n'est pas le "fléau du peuple" pour rien...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François Mercier
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 07/02/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: La main dans le sac [PV Charles Montaucieux]   Mer 10 Fév - 20:16

*François attendait le coup final, mais ce dernier n'arrivait pas. Il était bloqué dans cette situation, au propre comme au figuré. Charles était vraiment envahissant. Il ne voulait pas lâcher, à son grand malheur. C'était à peine s'il pouvait respirer convenablement. Le policier semblait être de ceux qui aiment contrôler leur monde... mais François ne voulait pas faire partie de ce monde. Charles n'avait qu'à se trouver une autre bonne poire pour jouer les espions. Le jeune homme n'aimait pas cette idée. Bien sûr, il n'avait aucun scrupule à voler, mais cela lui était nécessaire. En quoi risquer sa vie à surveiller quelqu'un d'encore plus dangereux que Charles pouvait-il être nécessaire ?

Il respira un peu mieux quand il le lâcha. Cependant il était toujours entre les griffes de cet homme. Ah, si seulement il avait pu s'esquiver comme une anguille ! Si seulement il pouvait le mordre et l'empoisonner, comme une vipère. Tout cela n'était et ne resterait qu'hypothèse et rêverie. Il fallait qu'il en profite, c'étaient peut-être ses derniers instants. L'homme était toujours armé. Une fraction de seconde et il était capable de lui trancher la gorge, il en était sûr.

Il écouta son petit discours. Quelle arrogance... il voulait jouer avec ses nerfs visiblement. Il voulait le faire craquer. Mais il ne craquerait pas. Il ne lui ferait pas ce plaisir. Parce qu'on était pauvre, on n'avait aucun scrupule, aucun honneur ? Il le détromperait.*


- Je ne reviens jamais sur ma décision. Je ne veux pas de l'argent que vous voudriez bien me donner. Je ne suis pas idiot. Si jamais je me fais prendre, ma famille aussi sera en danger. Allez-y, faites le malin avec vos grands airs, "Monseigneur". Il y a naître et être élevé... Et visiblement vous n'avez manqué de rien.

*Il n'avait pas détourné le regard. Il s'étonnait lui-même de tant d'aplomb. Mais il fallait qu'il tienne, jusqu'au bout. Il ne fallait pas qu'il regrette.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Montaucieux
Premiers pas à la Cour
Premiers pas à la Cour
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30 ans
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La main dans le sac [PV Charles Montaucieux]   Mer 10 Fév - 20:29

*Charles n'en peut plus. Trop c'est trop. Ce petit moustique ne veut pas accpeter ? Soit. Charles ne supporte pas cela. Il lève le bras. Il frappe. Fort. Très fort. Dans le ventre. Puis au visage. Deux coups puissants. Des coups destiner à faire mal.
Charles le lâche. Il le laisse glisser au sol. Il est à sa merci. Pourtant il ne sort pas son épée. A quoi bon ? Le tuer ? Non. Cela ne serait pas moral. Il a beau être un homme "mauvais", il n'en traque pas moins le crime. Alors faire le mal ? Non. Mais il peut faire peur. Et c'est ce qu'il aime.
Pendant que le "voleur" est au sol, sonnée, Charles va chercher la bourse. Il la vide dans sa main. Il y a peu et beaucoup à la fois. Il met 3 pièces dans sa poche. Puis il revient vers l'autre. Il lui jette la bourse dessus.*


- Tient. Va nourrir ta famille. Va mettre un cierge à Notre Dame. Prie de toute tes forces. Pour que ton chemin ne croise pas le mien. Jamais.

*Pourtant il espère le croiser de nouveau. Lui faire payer ce refus. Mais il sait que jamais rien ne se refuse. Quand il sera affamé, il viendra vers lui. Charles le sait. Charles lui décoche un nouveau coup. Pour les paroles qu'il a eut. Il est trp arrogant. Cela lui apprendra.*

- J'ai été élevé ici. Je n'ai manqué de rien parce que mon père se privait pour moi. Alors quand on en sait pas, on ne parle pas. Je n'ai pas connu l'opulence. Mais jamais je n'ai voler !

*Un autre coup. Pour le plaisir. Rien que pour cela. Il est en colère. Pourtant son visage reste calme. Il n'y a que son ton, un peu froid et ses yeux en feu, qui montre cet état. Charles ne veut pas qu'on le prenne pour un homme qui se laisse aller à ses émotions. Alors il ne montre rien. Pourtant il semble avoir la rage. A l'intérieur...
Charles se retourne. Il commence à s'éloigner. Puis il se retourne.*


- Si tu veux vivre en paix, il faudra sans doute me tuer !

*Qu'il essaie. Et quand bien même il y arriverait, son sort serait la mort. On ne tue pas un policier de La Reynie sans être tué à son tour...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François Mercier
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 07/02/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: La main dans le sac [PV Charles Montaucieux]   Jeu 11 Fév - 20:28

*Ce qui devait arriver arriva. François l'avait vu venir pourtant... Hélas, même en le sachant, la surprise ne pouvait pas être évitée. Il étouffa un gémissement en recevant le deuxième coup, au ventre, et se laissa glisser contre le mur en grimaçant. Charles savait frapper, c'était indéniable. Le jeune homme n'aimait pas recourir à la violence en temps normal... mais de toute manière il avait trop mal pour faire quoi que ce soit. Il n'osait même pas bouger, de peur de ressentir une autre douleur.
Il ne tilta même pas quand il lui lança la bourse. Ses pensées étaient ailleurs. Que penserait sa mère en le voyant débarquer ainsi, le nez en sang et à moitié plié en deux ? A défaut d'être inquiète, elle serait aussi déçue. Elle pensait avoir bien élevé son fils. Il faisait tout pour ne pas la décevoir. Mais si jamais elle apprenait que son fils volait... il n'osait imaginer sa peine.
Il toussa et cracha un peu de sang. Au moins, il semblait ne rien lui avoir cassé... mieux valait ne pas lui en donner l'idée.
François l'avait sans doute mis en colère. Charles réagissait avec tant de violence et de hargne... il ne lui mentait pas. Il voulait bien croire qu'il avait connu cette vie. Mais quelque chose avait dérapé dans sa vie, sinon il ne serait pas aussi violent. Il refoulait quelque chose au fond de lui, bien au fond. Mais le jeune homme ne voulait ressentir aucune compassion pour cet inconnu.
Il s'efforça de protéger son visage. Charles frappait encore. François n'osait même pas demander grâce : il l'avait cherché, à lui de payer les conséquences. Il n'espérait qu'une chose : qu'il se lasse et s'en aille, vite. Ses prières semblaient être exaucées.

Il soupira et se redressa comme il put. Il entendit les pièces de la bourse tinter dans sa chute. Mais il essayait surtout de reprendre ses esprits avant tout. Il jeta un coup d'oeil à Charles. Enfin il partait... Le tuer ? Non... l'éviter suffirait. Il serait prudent la prochaine fois. Il soupira profondément et se releva en grimaçant, attrapant par la même occasion la bourse. Cela avait un goût amer. Mais il avait gagné sa journée... durement !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La main dans le sac [PV Charles Montaucieux]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La main dans le sac [PV Charles Montaucieux]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi il ne faut pas mettre la main dans un engrenage?
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]
» Se promène par la main (pv Gael)
» CANICHES d'élevage Tous âges URGENT à placer - VAR
» [terminé] « Il faut que tous braves menteurs soient gens de bonne mémoire, pour se garder de méprendre » Etienne Pasquier [Ewen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Affaire des Poisons :: Paris :: Quartiers populaires :: Les rues-
Sauter vers: