L'Affaire des Poisons

1670, entre Messes Noires et sombres complots, pénétrez la plus effroyable affaire de tous les temps !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lettres de Mme de Sévigné [news du forum]

Aller en bas 
AuteurMessage
L'Ombre de Versailles
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 38

MessageSujet: Lettres de Mme de Sévigné [news du forum]   Mar 3 Nov - 16:24

Lettre de Mme de Sévigné à sa fille, Mme de Grignan, datée du 1er mars 1671



« Ma chère enfant,

Ce que les événements se succèdent vite lorsque l’on les vit, et ce tout spécialement lorsque la Cour entière se dévoue à l’organisation de sensationnel à chaque fois plus étonnant que la précédente !

Figurez-vous, ma chère petite, que la Cour a décidé de faire chemin vers Saint-Germain, lieu de résidence fort apprécié de Sa Majesté en nos jours de début de printemps 1671. Il paraît d’ailleurs que Sadite Majesté s’est éprise d’une nouvelle courtisane, jeune personne inconnue et de très basse noblesse, fille de médecin qui plus est, Melle de Laubespin. Je n’ai point encore eu l’occasion de rencontrer cette jeune personne, mais je vous ferai parvenir des nouvelles dès que j’en saurai plus.

Sa Majesté est toutefois bien inquiète pour la Cour, et je partage ses soucis. Il y a peu, Monsieur fut victime d’une terrible tentative d’empoisonnement qui manqua lui coûter la vie. De même, notre bon Roy a très récemment été victime d’une fort douloureuse chute de cheval qui manqua le jeter dans les bras de la Camarde. Que Dieu soit remercié de Ses grâces, notre bon Sire se tire de cette mésaventure sans blessure grave selon ses médecins.

Oh bien sûr, Versailles n’est point qu’inquiétudes en ces temps présents, et les réjouissances sont toujours organisées à foison. L’on dit que les deux grands Baptiste préparent une nouvelle comédie-ballet, d’une ambition extraordinaire par sa complexité, mais nul ne sait encore exactement de quoi il en retournera. De même, Sa Majesté, apparemment bien remise de sa chute, organise un bal en l’honneur de sa favorite, Mme de Montespan.

Mais j’omets le plus important, distraite que je suis ! L’on projette de marier à nouveau Monsieur. Vous n’ignorez pas quel chagrin prit la Cour entière lors du trop suspect décès de Madame Henriette d’Angleterre. La nouvelle future Madame est, dit-on, la princesse Palatine, Elisabeth-Charlotte. On la dit fort cultivée et curieuse de tout, aussi me presse-t-il de la connaître davantage. Pour l’instant, nul encore ne l’a vue…

Ma chère enfant, je vous embrasse et vous serre sur mon cœur, car vous me manquez fort.

Votre dévouée mère,

Mme de Sévigné
»


Dernière édition par L'Ombre de Versailles le Mar 17 Nov - 2:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athénaïs de Montespan
Trop belle pour toi !
Trop belle pour toi !
avatar

Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 33
Localisation : Région Parisienne / Cannes

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Lettres de Mme de Sévigné [news du forum]   Lun 9 Nov - 16:05

HJ: Génial ! Very Happy

Réponse de mme de Grignan à Mme de Sévigné.

"Ma chère mère,

Vous savez combien j'attends vos lettres avec impatience, et la dernière m'a plongée dans la curiosité la plus totale.

Vous m'avez d'abord bien inquiétée sur les mésaventures du Roy et de Monsieur son frère, qui semble pour finir s'en tirer avec plus de peur que de mal, fort heureusement. Vous m'avez précédamment parlé du décès fort suspect de Marie de Nemours, puis de celui d'Henriette d'Angleterre... La Cour serait-elle frappée d'un mal qui décimerait ses courtisans? Ces morts étaient-elles préméditées par quelqu'un? Vous m'avez dit que feue Madame était morte persuadée qu'on l'avait empoisonnée... Monsieur a-t-il failli être victime du même crime?

Enfin vous me dites que Monsieur se remarie! j'espère que le temps que vosu receviez ma lettre vous aurez eu le loisir de rencontrer la future Duchesse d'Orléans, il me tarde que vous me disiez sur elle!

Et toutes ces réjouissances dont vous me parlez et qui excitent mon esprit, brûle de vous lire à ce propos! Ne laissez pas de me donner tous les détails, ma mère, je vous en suis fort reconnaissante.

Je me dois de vous laisser pour l'heure, je vous embrasse bien fort, vous me manquez également terriblement.

Votre fille aimante,

Mme de Grignan."

_________________
* en cours de construction *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre de Versailles
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 38

MessageSujet: Re: Lettres de Mme de Sévigné [news du forum]   Mer 2 Déc - 2:51

Lettre de Mme de Sévigné à sa fille, Mme de Grignan, datée du 5 mars 1671


"Ma chère enfant,

Je suis fort aise de vous faire parvenir les dernières nouvelles de la Cour, nouvelles qui comme d'ordinaire ne manquent pas. Néanmoins, j'ai résolu de vous écrire plus souvent désormais, puisque davantage de temps m'est accordé. Je suis heureuse d'apprendre que vous et M. de Grignan, vous portez bien. Mes amitiés à votre mari et vos enfants, ma chère petite.

Sa Majesté semble se remettre promptement de la chute dont Elle a été victime. Bien qu'Elle déplore cet incident et sa rencontre avec un serpent (un vrai serpent, pas un quelconque gredin) ; les médecins assurent qu'Elle est en bonne voie de guérison. Excellente nouvelle pour notre beau royaume ! Cependant, tel n'est pas le cas de Monsieur, qui se traîne encore avec peine et peut à peine quitter sa couche. L'on dit que le poison qui lui a été administré était d'une rare violence, et curieusement, je n'en doute guère. La vie à la Cour me remplit de plus en plus d'inquiétude, même si je pense sciemment ne pas courir le moindre risque : qui donc s'en prendrait à une vieille marquise sans histoire telle que moi, qui suis en outre dotée de nombreux héritiers et dont la position n'est pas spécialement enviable ?

Je n'ai jusqu'à présent pas eu l'occasion de faire la connaissance de la future Madame, une Allemande du Palatinat ; on la dit d'une beauté médiocre et d'un esprit assorti, à savoir rude et rustre. Pour ma part, je ne me fais pas encore d'idée précise de cette jeune personne, mais espère grandement que sa réputation est surfaite et son esprit sous-estimé. Par-dessus tout, je me demande si l'avenir de Monsieur est parfaitement heureux en compagnie de cette personne sur laquelle pèse un lourd voile noir qui ne demande qu'à s'abattre sur elle : celui des Poisons. Le danger règne, et la peur aussi ; aussi Sa Majesté compte-t-elle organiser de grandes festivités afin de divertir les âmes et d'égayer les esprits. Une idée judicieuse.

Je n'ai guère davantage d'événements à vous relater, excepté quelques potins. L'on dit que Molière peine avec ses ouvrages, et que Lully, en manque d'activité, s'est tourné vers la comtesse de Soissons. Mme de Montespan met le grand Colbert au désespoir, à rajouter des dépenses faramineuses à celles de Sa Majesté et du mariage de Monsieur. Les caisses de l'Etat sont perpétuellement vides aux yeux du Contrôleur Général, mais Sa Majesté n'en a cure. Au reste, un grand bal vient d'être organisé, et je me dois de m'y rendre. L'on dit que la baronne de Laubespin sera la reine du bal, mais j'ai de fortes raisons d'en douter. En tout cas, je vous relaterai cela dans ma prochaine missive. Fort probablement cet épisode ajoutera de belles anecdotes croustillantes avec la favorite de Sa Majesté, qui risque fort de déprécier profondément la baronne...

Qu'ajouter d'autre ? Le sieur de Vivonne est de retour depuis peu, et avec Mme de Thianges, voici la triade Mortemart à nouveau au complet. Le comte de Chalais intrigue de plus en plus pour s'arroger la place de Colbert aux détrimens de Louvois, ce qui promet de belles incartades. La comtesse de Soissons cherche à récupérer le coeur du Roy, qu'elle avait possédé jadis. Je crains qu'avec tous ces intrigants de tous poils, les Poisons ne ressortent vite...

Ma chère enfant, je vais clore ma lettre et vous embrasse, vous, votre mari et vos enfants. Vous me manquez fort.

Votre dévouée mère,

Mme de Sévigné."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettres de Mme de Sévigné [news du forum]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettres de Mme de Sévigné [news du forum]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» News du forum
» FIL D'ACTUALITE ↳ les news du forum
» Breaking news Dany Tousen fe STROKE
» henri II à Diane de poitiers( lettres inédites)
» [22/04/11] Une news qui sert à rien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Affaire des Poisons :: Les personnages :: Les résumés de la semaine-
Sauter vers: