L'Affaire des Poisons

1670, entre Messes Noires et sombres complots, pénétrez la plus effroyable affaire de tous les temps !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un rapport... ou ce qui s'en approche

Aller en bas 
AuteurMessage
Alban Delalande
Courtisan de salon
Courtisan de salon
avatar

Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 28/03/2009
Age : 29

Feuille de personnage
Âge du personnage: 25 ans
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Un rapport... ou ce qui s'en approche   Sam 31 Oct - 2:45

(HS : Désolée pour le retard)

*Alban n'était pas des plus rassurés en se présentant devant le bureau du Roi. L'attente était presque insoutenable. Sa Majesté avait été claire pourtant. Elle voulait des résultats sur les sordides affaires qui avait eu lieu à Versailles, parmi lesquelles la mort suspecte de Marie de Nemours. Voilà le terme qui faisait le plus peur à Alban. "Résultat". Est-ce que "rien" pouvait être considéré comme tel ? Franchement, il en doutait.
Le policier avait fouillé dans les moindres recoins. La chambre de la victime, ou tout du moins ce qu'on avait bien voulu lui montrer, les couloirs où il avait interrogé les domestiques, les salons, à la recherche d'un quelconque ragot ou d'une piste sérieuse, mais rien... absolument rien. On ne lui avait même pas fait parvenir les détails de l'ouverture du corps... ce qui à son avis n'avait même pas eu lieu. Découper une jeune femme alors que l'on était sûr d'un empoisonnement. Quel intérêt ?
Il faisait les cent pas, attendant qu'on lui dise d'entrer. Quelle allait être la réaction du souverain ? Alban supposait qu'on n'allait tout de même pas le mettre à mort. Mais si on l'incarcérait ? Qui se soucierait de son sort ? La Reynie avait de nombreux éléments bien plus compétents que lui. Il n'avait pas la moindre attache à Paris. On pouvait le faire disparaître sans attirer le moindre soupçon. Alban était inquiet surtout parce qu'il s'agissait du Roi. Dieu sur Terre... allez vous amuser à offenser Dieu...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis XIV
Lanceur de rumeurs !
Lanceur de rumeurs !
avatar

Nombre de messages : 455
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 33
Localisation : Clichy (92)

Feuille de personnage
Âge du personnage: 32
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un rapport... ou ce qui s'en approche   Mar 10 Nov - 11:58

(Hj: Pardonne le mien aussi)

* Louis était assis derrière son bureau. Il avait du travail jusqu'au plafond. Ces affaires d'empoisonnement semaient la panique parmit les courtisans. La seul phrase qui vint la pensée de Louis fut : Mais que fait la police ? La situation devenait vraiment critique car même Monsieur son Frère avait été victime de cette machination. Louis avait bien été à deux doigts de l perdre et il était plus que remonté. Cela faisait des jours qu'il restait enfermé dans son bureau le plus longtemps possible. On vint lui annoncer que Alban désirait être reçu par le Roy. Tiens, tiens, avait il une bonne nouvelle à annoncer ? Avait il trouvé le coupable ? Si cela était le cas, Louis le récompenserait vraiment come il se devait . Il fit donc signe au valet de le faire entrer, et que l'on fasse apporter un siège pour son hôte. Alban entra quelques minutes plus tard mais l démarche qu'il avait montrait bien qu'il n'était pas sûr de lui. Pour quelle raison ? Lapeur ? Ou le fait qu'il savait que Louis se mettrait en colère sur les nouvelles qu'il allait lui annoncer. Louis lui fit signe .*


- Aseyez vous je vous prie.

* Il plongea son regard dans celui de son interlocuteur. C'st bien ce que Louis pensait. Il avait ée regard fuyant ce qui signifiait que les nouvelles n'allaient pas être bonne à entendre. Mais bon sang pourquoi est ce que Dieu était contre le Roy ? Voulat il le punir pour quelque chose ? S'agissait il de sa relation avec Madame de Montespan ? Pourtant il était suffisemment punit avec la souffrance physique qu'endurait son fils Louis-Auguste. Il resta silencieux et regarda Alban l'invitant ainsi à parler.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/joannebacouni
Alban Delalande
Courtisan de salon
Courtisan de salon
avatar

Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 28/03/2009
Age : 29

Feuille de personnage
Âge du personnage: 25 ans
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Un rapport... ou ce qui s'en approche   Mar 10 Nov - 21:01

*Il n'était plus question de faire demi-tour à présent. Il avait senti son coeur faire un bond dans sa poitrine en entendant le valet lui annoncer qu'il pouvait entrer. Il y avait un silence de plomb tandis qu'il entrait. Il ne put s'empêcher de jeter un regard au Roi alors qu'il s'inclinait. Il semblait soucieux et grave. Ce n'était sûrement pas le moment de lui annoncer une mauvaise nouvelle. Hélas pour lui, il allait bien devoir s'y contraindre.
Alban n'avait aucune idée de ce que pouvait être la colère du Roi. Il avait eu la chance de toujours le voir avec une certaine réserve. Mais il devait bien arriver au monarque de s'énerver tout de même, comme tout homme. Cependant, il devait avouer qu'il n'était pas curieux de subir cette colère.
Il s'avança aussi calmement que possible et s'assit à sa demande. Il sentait son regard sur lui, inquisiteur. Pire que celui de La Reynie - et il ne pensait pas que cela pouvait être possible. Et ce silence... Visiblement, il attendait qu'il parle. Soit... Il s'efforça de ne pas trop éviter son regard. Inutile qu'il le prenne pour un incapable en plus de tout cela.*


- Sire... Je suis vraiment navré de vous apporter des mauvaises nouvelles. Mes enquêtes n'avancent pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis XIV
Lanceur de rumeurs !
Lanceur de rumeurs !
avatar

Nombre de messages : 455
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 33
Localisation : Clichy (92)

Feuille de personnage
Âge du personnage: 32
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un rapport... ou ce qui s'en approche   Sam 14 Nov - 12:35

* Louis resta silencieux. Donc, les affaires n'avançaient pas.... Il aurait préféré entendre une phrase toute autre sortire de la bouche d'Alban. Les nouvelles étaient mauvaise, cette affaire n'avançait pas. Pourtant, Louis avait mit ses meilleurs hommes sur cette affaire. Il regarda Alban d'un air accusateur. Il lui avait donné toutes les libertés possible, il lui avait donner tous les droits d'interroguatoire possible, même si Alban devait utiliser la force, Louis l'y autorisait pour autant que les réponses soient à la hauteur des espérances du Roy. Il fixait toujours Alban, son regard était impressionnant et devait sans nul doute être assez dur à soutenir.*

- Je ne vais pas vous cacher que ce n'est pas vraiment la réponse que j'attenais de votre part. Il y a donc deux solutions à cette réponse. Ou vous n'êtes pas du tout fait pour être policier, ou vous ne svez pas comment vous y prendre et encore moins par ou comencer. J'aimerais donc savoir exactement tout ce que vous avez fait jusqu'ici.

* Il voulait absolument savoir tout ce que Alban avait fait. Des pièces qu'il avait analyser très certainement avec précision, jusqu'aux personnes qu'il avait interrogé. Il voulait tout savoir. Cetta affaire commençait à trainer en longeur et à affoler tout le monde. Louis allait prochainement recevoir des personnes de pays étrangé mais si l'empoisonneur ou l'empoisonneuse n'était pas enfermée dans les plus bref délait, Louis ne pourrait pas recevoir du monde.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/joannebacouni
Alban Delalande
Courtisan de salon
Courtisan de salon
avatar

Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 28/03/2009
Age : 29

Feuille de personnage
Âge du personnage: 25 ans
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Un rapport... ou ce qui s'en approche   Sam 14 Nov - 13:18

*Les gens pensaient que c'était un honneur de parler au Roi. Dans le cas présent, Alban aurait sans hésité donné cet honneur à quelqu'un d'autre. Le Roi semblait furieux de son introduction. En même temps, qui ne le serait pas ? La première chose que l'on attend d'une demande, c'est un minimum de résultat. La Reynie l'avait prévenu sur ce point. Mais Alban n'était pas vraiment semblable à ses collègues. Il n'utilisait la force que lorsque celle-ci était nécessaire, et pour le moment, autant avouer qu'il ne l'avait jamais utilisé.
Il finit par détourner le regard. Le Roi était si impressionnant... Mais il n'appréciait pas qu'il le traite ainsi d'incompétent - le mot n'était pas sorti des lèvres du monarque, mais le policier ne se leurrait pas. Il s'efforça de ne pas soupirer et sorti son carnet, qu'il tendit au Roi. Toutes ses remarques, toutes ses notes... Le Roi ne le savait sûrement pas, mais ce n'était pas un objet qu'Alban mettait dans les mains de tous le monde.*


- Je me suis efforcé de questionner toutes les personnes proches de la victime... A chaque fois les mêmes réponses : personne ne semble avoir eu d'animosité envers elle. Mme de Laubespin m'a tout de même conseillé de regarder au niveau de ses ennemis politiques, mais aucun n'a eu la possibilité d'approcher Mme de Nemours. Quant aux domestiques... ils n'ont rien vu, rien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis XIV
Lanceur de rumeurs !
Lanceur de rumeurs !
avatar

Nombre de messages : 455
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 33
Localisation : Clichy (92)

Feuille de personnage
Âge du personnage: 32
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un rapport... ou ce qui s'en approche   Sam 23 Jan - 15:28

* Louis se posa une question essentielle. Est ce que ce cher Alban était idiot ? Comment ce jeune home avait il fait pour devenir policier ? Bien sûr que les gens n'allaient pas venir vers lui en lui disant avec un immense sourire aux lèvres, oui je suis le coupable, allons voir Le Roi. Ce serait un peu trop facile justemement. Louis le regarda tout en restant stoïck. Intérieurement, il avait une immense envie de lui donner un bon coup de cane surla tête afin de lui remettre les idées en place.*

- Vous n'êtes pas sans savoir que le coupable ne se dénoncera pas aussi facilement. Cela paraît tout de même assez logique. Je ne suis pas ici pour vous apprendre votre métier Alban. J'ai bien d'autres choses à faire . Si vous ne vous sentez pas capable de trouver l coupable, je vous retire cette affaire. J'y met du temps et de l'argent , il est donc normal que j'attends de vous un resultat qui soit satisfaisant.

* Il ne le quitta pas des yeux de tous le temps ou il lui parlait. Il savait quand même qu'Alban était capable de grande chose, mais l'affaire trainait en longeur et ce n'était pas bon signe du tout. Le coupable aurait très certainement encore le temps ou l'enviede frapper à nouveau.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/joannebacouni
Alban Delalande
Courtisan de salon
Courtisan de salon
avatar

Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 28/03/2009
Age : 29

Feuille de personnage
Âge du personnage: 25 ans
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Un rapport... ou ce qui s'en approche   Dim 24 Jan - 22:57

*Alban ne se sentait pas rassuré d'avoir été si franc avec le Roi. Certes, l'enquête n'avançait pas. Mais sans piste, difficile de faire quoi que ce soit. Le coupable n'avait laissé aucun indice. Le poison n'avait pas encore été identifié, difficile de savoir qui l'avait fourni, donc. Il avait essayé de surprendre des conversations, mais sans succès.

Avec cette simple phrase, le Roi avait commencé à ébranler sa confiance en lui. Alban avait eu de la chance, il fallait le dire. Il avait seulement dénoncé des trafiquants et apporté quelques preuves, comme il faisait leurs comptes. Il était déjà dans la place, et seul sa conscience l'avait poussé à faire cela. Mais il n'avait reçu aucune formation spéciale. La Reynie l'avait surtout engagé pour son air "passe-partout". Il ne s'était pas senti près pour mener cette enquête si important, mais le Lieutenant Général lui avait fait confiance. A lui d'être un bon enquêteur.*


- Je suis vraiment désolé votre Altesse... je vous promets de reprendre cette affaire plus en détail. Le ou les coupables, car il est insensé de penser qu'une personne a pu faire cela seule, ne resteront pas impunis bien longtemps. Foi de policier.


*Il le fallait s'il tenait à son poste de toute façon... Avec le Roi, un claquement de doigt suffisait. Il essaya de reprendre son aplomb.*

- Vous n'aurez qu'à me renvoyer si vous pensez que je ne fais pas l'affaire. C'est votre droit, et je comprends que vous n'avez pas de temps à perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis XIV
Lanceur de rumeurs !
Lanceur de rumeurs !
avatar

Nombre de messages : 455
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 33
Localisation : Clichy (92)

Feuille de personnage
Âge du personnage: 32
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un rapport... ou ce qui s'en approche   Mar 2 Fév - 21:59

* Louis se rendit quand même compte qu'il avait parlé sous la colère. Il n'avait pas du tout l'intention de s'excuser, car c'est bien connu, le Roi a toujours raison. Il commença à faire les cents pas dans la pièce. Il réfléchissait à comment trouvé une solution afin de pouvoir trouvé le coupable aussi vite que possible. Mais lui non plus n'avait pas de pistes et pas de suspect. *

- Non je ne vais pas vous renvoyer. Vous avez comprit mon attente et vous avez aussi comprit, que le temps presse. Je dois recevoir très bientôt, des ambassadeurs de pays étrangé et je ne peux pas les recevoir dans ses conditions. Je souhaiterais que vous interrogiez les Dames de Compagnies de Ma Femme. Il ne faut négliger aucune pistes. Allez les voir comme bon vous semble. [/b]

* Il alla s'assoir à son secrétaire et rédigea une lettre qui allait servir à Alban. C'était un laissé passé afin qu'il puisse allez partout et interroger tout le monde. *

[b]
- Allez aussi en cuisine afin de voir ce qu'elle a but ou manger avant de mourir. Interrogez également les personne qui l'ont servie ce soir l. Ne négligez rien ni personne et méfiez vous de tout le monde .


* Il cacheta la lettre et la tendit à Alban.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/joannebacouni
Alban Delalande
Courtisan de salon
Courtisan de salon
avatar

Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 28/03/2009
Age : 29

Feuille de personnage
Âge du personnage: 25 ans
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Un rapport... ou ce qui s'en approche   Lun 22 Fév - 3:10

*A vrai dire, Alban voulait continuer son enquête par ce que le Roi lui avait demandé de faire. Il lui manquait juste une autorisation et, ô joie, on la lui servait sur un plateau d'argent. Il ne voulait pas faire le difficile, ni chercher d'autres ennuis. Le Roi avait raison de lui remettre les pendules à l'heure. La Reynie lui avait assez fait la leçon comme cela. De la rigueur, encore et toujours. Quelle que soit l'affaire, c'était l'élément essentiel. Alban devait tâcher de ne pas l'oublier cette fois.

Il prit la lettre en s'inclinant et la mit tout de suite dans sa poche. Il savait déjà où ses pas le conduiraient en quittant cette pièce : les cuisines, avant que les dernières preuves ne s'envolent. Du temps s'était écoulé... la mémoire des servantes et des cuisiniers par la même occasion, sans aucune doute. Il allait devoir faire vite, sans brûler les étapes et sans passer à côté d'événements importants.*


- Sire... je m'occupe de cette affaire, reprenez vos préparatifs pour l'arrivée des ambassadeurs. Je vous garantis que d'ici là, nous aurons avancé dans l'enquêtes et que les responsables seront enfermés à double tour à la Bastille.


*Car les coupables étaient sûrement encore là. Il fallait trouver où ils se terraient et les forcer à tout avouer. Alban n'aimait pas recourir à la violence, mais s'il le fallait... il se montrerait persuasif.*

- Puis-je disposer, Majesté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis XIV
Lanceur de rumeurs !
Lanceur de rumeurs !
avatar

Nombre de messages : 455
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 33
Localisation : Clichy (92)

Feuille de personnage
Âge du personnage: 32
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un rapport... ou ce qui s'en approche   Mer 24 Fév - 22:13

* Louis remarqua que Alban avait reprit du poil de la bête. C’était une bonne chose. Mais il fallait néanmoins que ce dernier fasse ses preuves. Car la théorie est une chose mais la pratique en est une autre. Il fallait du résultat. Au moins, les choses avaient été mises au clair. Alban savait ce que Louis attendait de lui. Il lui avait vraiment donné toutes les meilleures cartes possible. C’était à lui de jouer maintenant, et Louis espérait que Alban y arriverait. Car il savait que malgré son jeune âge, ce jeune homme était un très bon policier. Il le regarda. *

- Je n’en attends pas moins de vous Alban. J’espère que vous allez réaliser ce que vous me dîtes là.

* Louis pourrait ainsi s’occuper de tous les autres problèmes qu’il avait encore à traiter. Autant dire que la liste était du genre chargé. Il fallait qu’il pense à faire convoquer Monsieur son Frère pour les préparatifs de l’arrivées des Ambassadeurs. *

- Oui vous pouvez disposer.

* Il se remit derrière son bureau, ne relevant pas la tête vers Alban.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/joannebacouni
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un rapport... ou ce qui s'en approche   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un rapport... ou ce qui s'en approche
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Ki manti sa -a ???- Rapport de Freedom House /sujet fusionne
» rapport de bataille apocalypse
» Rapport sur les abus de droits humains en 2004-2006
» Le rapport de Claude Moise et Gary Hector sur la loi de1987

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Affaire des Poisons :: Le château de Versailles: les intérieurs :: Les appartements Royaux :: Bureau du Roi-
Sauter vers: