L'Affaire des Poisons

1670, entre Messes Noires et sombres complots, pénétrez la plus effroyable affaire de tous les temps !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Détente (p,v: Lully)

Aller en bas 
AuteurMessage
Louis XIV
Lanceur de rumeurs !
Lanceur de rumeurs !
avatar

Nombre de messages : 455
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 33
Localisation : Clichy (92)

Feuille de personnage
Âge du personnage: 32
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Détente (p,v: Lully)   Mer 5 Aoû - 20:27

* Louis venait de sortir de son cabinet. Il était teès en colère. Il avait enchainer plusieurs réunions et elles ne s'étaient pas spécialement bien passée. Colbert n'avait cesser de lui répéter que les caisses de l'Etat commençaient à se vider beaucoup trop rapidement à son gout. Colbert ne l'avait pas dit mais il avait fait clairement comprendre que Louis avait beaucoup trop dépenser. Louis était loin d'être stupide et l'avait clairement comprit. Les autres réunions n'avaient guère étaient mieux. Il congédia tout le monde et sortit de son cabinet. Il avait fait demander son maître à danser et à son surintendant. Il avait besoin de se détendre et pour cela, quoi de mieux que la danse ? La danse était la meilleure manière pour Louis d'évacuer tout stress des affaires et de ses obligations. Lully arrivait à le transporter de manière magique. Louis se laissait portait par la musique et ne réfléchissait pas. Il avait bien sûr prit le temps de se changer après ses réunions difficiles. Il entra dans la salle de Bal qui était vide. Son maître à danser commença à lui montrer et à faire avec lui, quelques mouvements de base avant que Lully arrive.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/joannebacouni
Louis XIV
Lanceur de rumeurs !
Lanceur de rumeurs !
avatar

Nombre de messages : 455
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 33
Localisation : Clichy (92)

Feuille de personnage
Âge du personnage: 32
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Détente (p,v: Lully)   Sam 26 Sep - 16:30

* Louis répétait ses pas de danse avec Beauchamps. Il li fit d'abord faire une partie d'échauffement afin que le Roy évite les claquages . Il lui fit ensuite répéter quelques pas qui donnait un peu de difficulté au Roy. Louis était plus déterminé que jamais. Il attendit que son maître à danser lui donne le départ et commença à danser . Il ne tombit pas une seul fois. Il entendit arriver Lully et son orchestre. Il s'arrête et attendit que ceux-ci entre. Il alla vers Baptiste. *

- Ah vous voilà tout de même.

* Il laissa alors Lully et attendit que l'orchestre se mit en place en les foudroyant du regard. Il avait horreur de perdre du temps et trouvait inadmissible d'attendre de cette manière. Au bout de quelques minutes, tout le monde fut prêt et atendit bien sagement que louis donne le départ. Celui-ci alla se mettre au centre de la pièce. Le soleil était au centre de toute l'attention comme à son habitude. Il se concentra un peu et ferma les yeux. Regardant dans sa tête les pas qu'il devait faire. Répétant chaques pas avec précisions. Au bout de quelques minutes, qui avait d'ailleur du sembler une véritable éternité pour Lully et ses musiciens, Louis leur fit signe de commencer *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/joannebacouni
Louis XIV
Lanceur de rumeurs !
Lanceur de rumeurs !
avatar

Nombre de messages : 455
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 33
Localisation : Clichy (92)

Feuille de personnage
Âge du personnage: 32
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Détente (p,v: Lully)   Mar 10 Nov - 12:20

* Louis fut en colère que Lully le fasse attendre. Pour lui, aucune excuse ne serait accordée. Il était le Roy, le Soleil, le Centre du Monde, comment pouvez t on le faire attendre de cette manière ? Pour le Roy, tout passait après lui. Que ce soit la famille des musciciens ou autre. La colère qu'il avait ressentit avant que Lully daigne lui faire honneur de sa présence, s'envola aussitôt lorsqu les premières notes vinrent lui chatouiller les oreilles. Il se laissait transporter et ne pensait plus à tous les soucis qui touchait à Versailles. On pouvait dire sans la moindre hesitation que la danse était une de ses maîtresses principal. Il ne put que constater qu'il était en train de prendre de l'age. Il sentait qu'il avait moins de souplesse qu'avant, mais Louis était trop fier pour l'accepter. Peut être devrait il en arriver à se casser quelque chose pour enfin prendre conscience de son état de vieillesse. On aurait dit que la musique elle même essayait de faire comprendre au Roy qu'il ferait mieux de stoper. On aurait dit qu'elle disait : Mais regardez-vous enfin, vous n'arrivez plus à suivre le rythme que je donne. Mais Louis ne voulait pasl 'entendre et il donnait vraiment tout ce qu'il pouvait. Il voulut effectuer un saut qu'il avait toujours reussi quand il dansait. Mais tout ne se passa pas vraiment comme il l'avait espéré. Le départ du saut fut bien mais la récéption beaucoup moins. Sa cheville se tordit et une douleur cuisante s'empara de lui.*

* Il fit signe à Lully d'arrêter la musique mais pas pour la raison que tout le monde croyait. Louis savait qu'on irait lui chercher un médecin afin de voir si sa blessure n'était pas trop grave. Mais Louis ne le voulait pas. La seul chose qu'il avait en tête pour le moment, était celle de reussir ce pas de danse qui lui posait maintenant difficulté. Il fit abstraction de la douleur .*

- Lully, reprenez ce passage je vous prie.

* Il le regarda l'air de dire que ça ne servierait à rien qu'il s'y oppose. Il avait bien l'intention de reussir ce pas. Il ne pouvait pas tolérer un échec. Les musciciens avaient parfaitement jouer.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/joannebacouni
Louis XIV
Lanceur de rumeurs !
Lanceur de rumeurs !
avatar

Nombre de messages : 455
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 33
Localisation : Clichy (92)

Feuille de personnage
Âge du personnage: 32
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Détente (p,v: Lully)   Ven 13 Nov - 15:49

* Il n'y a pas de douleurs, il n'y a pas de douleurs. Se répétait sans cesse Louis dans sa tête. Si il y a bien une chose que Louis ne supporte pas était d'abandonner. Il continua de danser même si la douleur qu'il ressentait, était de plus en plus insuportable. Il se dit que d'une fois que son muscle serait suffisemment chaud, il ne sentirait plus rien. Il ne regarda pas Lully, il était trop occupé à se concentrer sur la mesure et sur le fait de ne pas se tromper dans ses pas. Il retenta encore le saut qu'il venait de rater. Il fallait bien avouer que c'était du sucide et que son maître à danser n'allait pas approuver mais Louis savait que personne n'oserait l'arrêter, après tout c'était son problème. Il avait juste envie de montrer qu'il était capable de le faire sans retomber. Mais reussir un saut en étant blesser..... Il se repositionna et refit son saut.*

* Un deux et.... trois ! Louis se souleva du sol mais ne réattérit pas vraiment comme il l'avait espéré. La douleur qu'il ressentit cette fois, fût bien pire que la première et il fut bien obliger de s'arrêter malgré lui. Intérieurement. il entendait une voix qui lui disait : tu vois, tu es trop vieux pour la danse, tu es trop vieux pour reigner, il est temps pour toi de te retirer. Louis serra les dents mais pas uniquement à cause de la douleur cuisante qui lui déchirait la cheville, mais surtout à cause de la bataille qu'il menait contre cette voix qui le rabaissait encore et encore. Il ne se rendit même pas compte que la musique s'était arrêtée et que tout le monde avait les yeux vocalisé sur lui. Sur le coup, personne ne savait ce qu'il fallait faire. La plupart des musiciens regardaient leur chef se demandant si il devait y aller ou pas.*

* Louis essaya de s'appuyer sur sa cheville mais il s'appuya aussitôt sur sa jambe qui ne le faisait pas souffire. La voix n'en avait pas continuer avec lui et continuait de le tourmenter. Louis en avait assez et lui répondait intérieurement mais à première vue, elle ne l'entendait pas. Il se dit que si il le disait à voix haute peut être qu'elle le laisserait tranquil mais il préféra éviter. Il se disait que si il commençait à hurler dans la salle tout le monde le prendrait pour un fou et il se ferait pwut être enfermé. Non mais imaginez la scène ? Louis se contenta de serrer les dents sans rien dire. *

hj: tkt ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/joannebacouni
Louis XIV
Lanceur de rumeurs !
Lanceur de rumeurs !
avatar

Nombre de messages : 455
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 33
Localisation : Clichy (92)

Feuille de personnage
Âge du personnage: 32
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Détente (p,v: Lully)   Lun 23 Nov - 22:51

* Ce maleureux accident brisa le Roy. Il fallait qu'il se rende à l'évidence qu'il commençait à se faire trop vieux pour pouvoir continuer à danser de cette manière. Il devait se faire une raison mais il ne voulait pas s'y résoudre. Cette accident l'avait encore rendu plus ambitieux qu'avant. Il prendrait du temps pour la danse et en referait comme lorsqu il était plus jeune. La danse était un moyen d'évasion par lequel il pouvait s'exprimer sans que personne ne vienne le déranger. Il pouvait ainsi exprimer toutes les émotions qu'il ressenait . La tristesse, la joie, la lassitude et la colère. La plupart du temps, il arrivait stresser et en colère pour une raison ou pour une autre. Il entrait dans la salle de danse et faisait quelques pas d'échauffement avec son maîre à danser. Il était ensuite rejoint par son amie la musique qu'il aimait tant. Il passait beaucoup de temps avec elle attendant que sa pression redescende et que la musique ne fasse qu un avec lui.*

* Le Roy redescendit sur terre lorsqu il vit tout le monde s'agiter devant lui. Sa cheville le faisait atrocement souffrir. Il n'eut pas vraiment le temps de dire quoi que ce soit que Lully avait deja tout prit en main le faisant assoir sur un fauteuil. Lorsqu il prit sa cheville dans sa main, Le Roy eut un sursaut. La douleur était montée jusqu au sommet de sa jambe. Il ne broncha pas. Il avait déja connu denombreux accidents et il était assez resistant à la douleur. Lorsqu Lully lui parla il leva la tête.*

- J'ai cette curieuse impression que tout est contre moi en ce moment Baptiste. Entre cette Affaire des Poisons qui est en train de tuer Versailles et le fait que je ne puisse plus danser ke commence à fatiguer.

* Il ne pût s'empêcher de soupirer. Et oui aussi incroyable que cela puisse paraître, Le Roy avait soupiré. D'habitude, il faisait ça uniquement lorsqu il s'ennuiait mais là, il commençait vraiment à fatiguer.*

- Que tout le monde sorte !

* Il n'avait plus envie de voir du monde. Vu son état, ça n'était pas une bonne idée d'ailleur*

hj: Je sais j ai fait à mort de fautes.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/joannebacouni
Louis XIV
Lanceur de rumeurs !
Lanceur de rumeurs !
avatar

Nombre de messages : 455
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 33
Localisation : Clichy (92)

Feuille de personnage
Âge du personnage: 32
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Détente (p,v: Lully)   Mer 6 Jan - 0:21

* Louis sourit intérieurement de voir la positivité de Lully. C'était de toutes évidences des paroles qu'il avait besoin d'entendre. Même si il se sentait vraiment perdu face à cette situation, une seul question traversa la tête du Roi. Mais que fait la police ? Voilà déjà un petit moment que ce cher Alban n'ait plus venu lui faire de rapport comme il le lui avait demandé.*

* Cependant, Louis avait du mal à positivé. Monsieur Son Frère avait quand même faillit mourir par une des tentatives d'empoisonnement de notre chère personne mystère. On ne sait même pas si il y en a une ou plusieurs. Qui allait être la prochaine victime d'ailleurs ? Autre question qui, une fois de plus, se trouve sans réponse. *

* On pouvait dire que cette cheville était une sacrée tuile. Louis n'avait pas vraiment, voir même pas du tout besoin de ça. Il allait falloir qu'il soit très prudent et il ne pourrait pas remarcher et pas redanser dans l'immédiat. La danse était une manière à Louis de s'évader et de ne plus penser à ses soucis. Ou d'y penser de moins en moins en tout cas. Autant dire qu'il était plutôt mal barré.*


*Louis fut certain que tout le monde était sortit de la pièce. Il remarqua quelques minutes pls tard, que Lully était encore dans la pièce. Ca ne dérangea pas Louis d'ailleurs. Il savait inconsciement qu'il avait besoin de son surintendant. Louis n'avait pas d'amis enfin c'est ce qu'il disait, il est vrai que énormément de personne lui faisait des grands sourire mais ces derniers était loin d'être sincère. Louis avait donc deux amis sincère, Molière et Lully. Il n'avait pas vraiment besoin de le dire, car ces derniers le savaient .*

* Une chose était certaine, Louis n'allait pas se laisser toucher par n'importe qui. Lully n'était pas n'importe qui justement, et Louis avait une entière confiance en lui. Il le laissa faire et l'écouta avec attention. Il se demandait quand même si ça allait être une bonne idée de recommencer à danser. Il se faisait pet être un peu vieux pour ça. Après tout, il pouvait se trouver très probablement d'autres occupations moins dangereuse. Bon, pour le moment il fallait guérir, le reste viendra plus tard.*

- J'apprécie ta façon de voir les choses Baptiste. Oui il se trahira très certainement, et tu peux être sûr que je l'attendrais au tournent. Mais pour le moment, je préfère ne plus penser à la danse. C'est une activité que je vais très certainement laissé de côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/joannebacouni
Louis XIV
Lanceur de rumeurs !
Lanceur de rumeurs !
avatar

Nombre de messages : 455
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 33
Localisation : Clichy (92)

Feuille de personnage
Âge du personnage: 32
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Détente (p,v: Lully)   Ven 19 Mar - 2:09

* Louis avait en effet plusieurs coups durs. Non seulement cette affaire des poisons le tracassait au plus au point, mais en plus sa cheville lui jouait de mauvais tours. Autant dire qu’en ce moment il n’avait vraiment pas de chance. Mais heureusement pour lui, il avait toujours le soutient de Lully et ce dans toutes les situations. Il avait beau dire à qui voulait l’entendre qu’il n’avait pas d’amis, il fallait bien reconnaître que Lully faisait justement partie de se rare cercle d’amis en qui il pouvait avoir une entière confiance. Il pourrait lui confier sa vie sans la moindre hésitation. Mais Louis était du genre têtu, et il préférait ne pas montrer certaines choses en publique. Il savait très bien que Lully le connaissait bien et que par conséquent il ne prendrait pas mal le fait qu’il ne soit pas démonstratif. Qu’il le veuille ou non, Louis n’allait pas changer son comportement pour qui que ce soit. *

* Mais malgré la joie de vivre dont faisait preuve Lully, et malgré tout le soutient que ce dernier lui procurait, il désirait arrêter la danse. Il ne réfléchit pas vraiment aux conséquences que cela engendraient. Toute une famille risquait de grandes difficultés financières à cause de son « caprice ». Car oui, on pouvait vraiment considérait que cet arrêt soudain soit un caprice. Si il avait réussi ce pas, Louis n’aurait très certainement pas eu l’idée d’arrêter la danse. L’affaire des poisons était aussi une excellente excuse. Il était vraiment gonflé mais il pouvait tout se permettre. Il fallait quand même qu’il prenne le temps de réfléchir. Allait il vraiment tout
arrêter ? *


* Louis regarda sa cheville qui avait vraiment loin d’avoir une apparence merveilleuse. Au moins. Il pouvait avoir confiance en Lully pour l’aider un peu à se remettre. Oh c’est sûr que ses médecins ne l’entendaient pas vraiment de cette oreille. Il avait déjà eu plusieurs discutions avec d’Aquin à ce sujet qui lui avait dit que de ce faire soigner par un Italien était tout à fait suicidaire. Mais Louis avait mit fin à cette conversation. Il n’avait pas de moral à recevoir de qui que ce soit. Il pouvait se faire soigner par qui il voulait. Et si d’Aquin avait quelque chose à dire, la porte lui était grande ouverte. Il savait très bien ce qu’il faisait. Les décisions que Louis prenait étaient toujours réfléchies.*

* Si il y avait bien une chose que Louis détestait par-dessus tout, c’était bien l’état de faiblesse. Il regarda Lully faire. On avait l’impression qu’il avait fait ça toute sa vie. En étant danseur professionnel, il avait dû se prendre de belles blessures. Ce qui expliquait les connaissances qu’il avait dans le domaine. Le froid lui avait fait du bien. A partir du moment ou Lully banda sa cheville, il allait faire très attention. Se rallonger ? Ah non hors de questions. Pourquoi ne pas appeler le prêtre et lui donner l’extrême onction tant qu’on y est ?.*

- Non, je te remercie Lully, ça va aller. Je vais rester là.

* Il préféra rester assis sur son fauteuil, même si ce dernier ne devait pas être très confortable sur le long terme, plutôt que de rejoindre son lit.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/joannebacouni
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Détente (p,v: Lully)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Détente (p,v: Lully)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Flashback] Une petite journée de détente ! [PV Loyckh]
» Une bonne détente .....Ooh mais c'est Draka!
» Thunder only happens when it's raining. |Luigi/Lully|
» Et vous ? Ca vous tente d'écrire un livre ? [sondage]
» Qui ne tente rien n'a rien! [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Affaire des Poisons :: Le château de Versailles: les intérieurs :: Salle de jeux, de réceptions et de conseils :: La Salle de Bal-
Sauter vers: