L'Affaire des Poisons

1670, entre Messes Noires et sombres complots, pénétrez la plus effroyable affaire de tous les temps !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Supervise l'entretient de la maison

Aller en bas 
AuteurMessage
Madeleine de Lully
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 23/07/2009
Age : 32
Localisation : Clichy (92)

Feuille de personnage
Âge du personnage: 28 ans
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Supervise l'entretient de la maison   Ven 31 Juil - 14:29

* Madeleine avait passé des heures à superviser les tâches de ses serviteurs. Elle avait fait en sorte que tout soit bien fait. Elle s'ennuiait quand même de son mari. Voilà déja plusieurs jours qu'elle ne l'avait pas vu. Il y avait une fête que Le Roi avait organisée à Versailles et comme à son habitude, son mari était de la partie. Il fallait dire que malgré l'habitude qu'avait Madeleine d'être loin de Lully , elle n'aimait pas vraiment cela. Elle se demandait ce qu'il faisait, si tout se passait bien pour lui. Elle alla faire un tour à Paris pour se changer les idées et rentra avant que la nuit ne tombe . Elle rentra chez elle et sefit couler un bain. Elle alla ensuite prendre un repas. Elle regarda par la fenêtre. Son mari n'était toujours pas là. Elle ne put s'empêcher de soupiré. Quand est ce qu il allait rentrer ? Elle se dit que si elle s'occupait l'esprit, elle ne verrait pas le temps passé. Elle se rendit devant sa bibliothèque et prit un livre. Elle s'assit devant la cheminée et se mit à lire. Le temps passa mais pas aussi rapidement qu'elle l'avait imaginé. Elle fit une petite pause en buvant une tasse de thé. Toujours aucune trace de son mari à l'horizon. Elle finit par s'en dormir sur sa chaisse, son live sur les genoux.*


Dernière édition par Madeleine de Lully le Dim 23 Aoû - 13:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madeleine de Lully
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 23/07/2009
Age : 32
Localisation : Clichy (92)

Feuille de personnage
Âge du personnage: 28 ans
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Supervise l'entretient de la maison   Sam 1 Aoû - 12:02

* Il fallait bien avouer qu'il n'était pas de tout repos d'être la femme du surintendant du Roi. Il y avait certains jours ou ils ne se voyaient que sur l'oreiller mais tellement fatigué par leur journée respective, qu'ils ne prenaient même pas la pein de parler. Et d'autres jours ou Lully ne rentrait pas du tout et séjournait à la cour. Madeleine restait ainsi seul dans leur grande maison avec leur nombreux enfants. La plupart des femmes l'enviaient d'être mariée avec l'un des plus grand compositeur qui existe, mais elles ignoraient certaines facettes de notre cher Jean-Baptiste. Il était assez libertins et avait un faible pour la boisson. Cette situation douloureuse était justifiée mais elle ne regardait personne. Jean-Baptiste c'était confier à sa femme et celle-ci avait mieux comprit les motivations de son mari.*

* Lorsque celui-ci avait des répétitons à Versailles, elle attendait bien sagement qu'il ne rentre. Une heure de route les séparait, et Madeleine l'attendait le plus souvent. Mais cette journée avait était épuisante pour elle aussi. Un de leur enfant avait eu de la fièvre et elle avait du faire venir le médecin. Son fils allait mieux et il s'était endormit. Madeleine avait demander à Lucie de le veiller. Quand à elle, elle s'était fait coulée un bain afin de se détendre un peu. Après ça, elle avait manger un peu ne cessant de s'interrompre à chaques fois qu'elle entendait des bruits de pas dans l'escalier. Mais ce n'était pas son mari. Elle termina son repas et décida d'aller déchiffrer une partition. Elle se mit devant le clavecin et chanta un peu. D'une fois que l'heure fut trop tardive pour continuer, elle décida d'aller voir son fils, celui-ci dormait à point fermé toujours veilllé par Lucie. Elle se rendit dans la bibliothèque et prit un livre qu'elle avait commencer quelques jours auparavant. Epuisée, elle avait finit par s'endormir.*


* Son mari finit par rentrer, mais trop épuisée, elle ne l'avait pas entendu*


Dernière édition par Madeleine de Lully le Dim 23 Aoû - 13:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madeleine de Lully
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 23/07/2009
Age : 32
Localisation : Clichy (92)

Feuille de personnage
Âge du personnage: 28 ans
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Supervise l'entretient de la maison   Dim 23 Aoû - 13:17

*Madeleine sentit que quelqu'un la soulevait de sa chaise. Mais elle était tellement fatiguée qu'elle ne se réveilla pas. Sa journée avait été certes moins érintwnte que celle de son mari, mais pour elle cela avait suffi à l'épuiser, malgré le fait que ses serviteurs travaillaient pour elle depuis le début, ils arrivaient encore à faire n'importe quoi. Elle devait toujours être derrière eux et c'est cette situation qui était fatiguante. On aurait dit que les servantes le faisaient exprêt. Elles pliaient mal le linge, elles ne le rangeait pas au bon endroit et Madeleine devait toujours repasser derrière elles. Ou elles le faisaient exprêt et Madeleine ne voyait pas l'intêret, ou elles étaient vraiment stupide.*

* Et les cuisinières, oh la la, elles ne rangeaient même pas les produits frais correctement. La seul solution que voyait Madeleine, était de faire le ménage dans son personnel. Elle ne pourrait pas continuer très longtemps à ce rythme sachant qu'elle devait encore s'occuper de ses enfants et d'aider son mari lorsqu'celui-ci en avait besoin. Comme par exemple recopier les partitions. Elle se fit réveiller par l'agittion de son mari qui à première vue faisait un cauchemard. Elle se mit assise sur le lit et caressa la joue de son mari*

- Chhuuuttt Baptiste, calme toi. Tu rêves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madeleine de Lully
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 23/07/2009
Age : 32
Localisation : Clichy (92)

Feuille de personnage
Âge du personnage: 28 ans
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Supervise l'entretient de la maison   Dim 30 Aoû - 12:54

hj: Mais y a rien à rattraper, la taille de ton topic est parfaite ^^.

* Madeleine sourit de voir l'air perdu de son mari. Il dormait très peu ces derniers temps et Madeleine le voyait bien. Elle sourit lorsqu elle entemdit Lully parlait Italien. Elle était tombée amoureuse de son accent et le trouvait plus que charmant. *

- Non Baptiste, rassure toi tu ne m'as pas réveillé. Je ne dormais plus de toute manière. Mais me voilà inquiète. Tu cauchemardes énormément ces derniers temps.

* Pour elle, son mari devrait se reposer un peu plus et cesser de dormir ne serais-ce que quelques heures par nuit. Cela risquerait de mettre sa santée en danger et d'agraver la situation. Mais aller réussir à convaincre un Italien, ce genre de personne possède un caractère relativement bien trempé. *

- Je sais qu il te reste encore milles choses à faire Baptiste mais tu dois quand même penser à ta santée.

* Elle savait très bien que ce serait certainement comme pisser dans un violon de lui demander une faveur de ce style. Mais comment on dit , qui n tente rien n'a rien. Et Madeleine était prête à tout pour que son mari l'écoute.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madeleine de Lully
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 23/07/2009
Age : 32
Localisation : Clichy (92)

Feuille de personnage
Âge du personnage: 28 ans
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Supervise l'entretient de la maison   Jeu 24 Sep - 18:39

* Elle soupira. Son mari n'avait pas écouté un mot de ce qu'elle venait de lui dire. Pour ell, son mari menait une vie de fou. Il partait à l'aube et rentrait certaines fois en plein milieu de la nuit, lorsqu'il rentrait..... Madeleine se faisait énoréent de souci pour lui. Elle avait vraiment l'impression qu'il dormait debout la plupart du temps. Qui sait, peut être que ce n'était pas une impression. Elle ne comprit pas la réponse de son mari. Il devait très certainement en train de dormir. *

- Il faut que tu dormes encore un peu Baptiste.

* Elle voulu se lever pour s'occuper de la maison, des enfants et de superviser ainsi les tâches de ses serviteurs. Mais elle décida de rester auprès deson mari sachant que sa présence le calmerait. Elle lui caressa gentiment les cheveux et se mit à chantonner comme elle le faisait d'habitude, en esérant que son mari se rendorme et cette fois sans cauchemarder.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madeleine de Lully
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 23/07/2009
Age : 32
Localisation : Clichy (92)

Feuille de personnage
Âge du personnage: 28 ans
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Supervise l'entretient de la maison   Ven 16 Oct - 12:47

* Madeleine remarqua que Lully avait énormément de peine à se lever. Cela ne l'étonnait pas du tout, il commençait à travailler à l'aube pour terminer tard dans la nuit. Et enore, certaine fois, il arrivait que Lully n'ait même pas le temps de rentrer chez lui afin de se reposer un peu. Madeleine voyait la santé de son mari se dégrader sans qu'elle puisse faire quoi que ce soit. Mais que pouvait elle bien faire ? Le Roy avait tout pouvoir sur son mari mais Madeleine trouvait qu'il exagérait de le faire tant travailler. *

* Elle sorit de la pièce, ce disant qu'il avait besoin de se réveiller en étant seul. Elle déscendit dans la cuisine afin de lui préparer un bon café comme il l'aime. Même si il était un peu tard pour le petit déjeuner. Elle coupa ensuite un morceau de gateau et mit le tout sur un plateau. Elle n'eut pas le temps de prendre le plateau, qu'elle entendit un de ses enfants pleurer. Elle se endit dans la chambre des petits afin de voir de quoi il s'agissait. A première vue, il s'agissait juste d'une petite bagarre. Rien de grave. Madeleine les sépara en leur expliqunt qu'il ne fallait pas agir ainsi et retourna ensuite chercher le plateau dans la cuisine. *

* Elle monta ensuite dans la chambre conjugual et ouvrit doucement la porte. Elle posa le plateau sur un petit meuble et alla vers son mari. A première vue, il n'y avait pas eu grande amélioration depuis son départ. Elle se dit qu'il fallait quand même qu'elle essaie de lui parler. *

- Baptiste est ce que ça va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madeleine de Lully
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 23/07/2009
Age : 32
Localisation : Clichy (92)

Feuille de personnage
Âge du personnage: 28 ans
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Supervise l'entretient de la maison   Mer 11 Nov - 14:58

* Oh oui il avait en effet dormit toute la journée. Madeleine trouvait que le travail de son mari était de l'esclavage. Il fallait toujours que Baptiste soit à la disposition du Roy à n'importe quelle du jour et de la nuit. Elle trouvait quand même que Le Roy exagérait. Baptiste avait quand même une vie privée mais non Le Roy s'en fichait complètement. Il était Le Soleil. Mais le Soleil avait tendance à être un peu trop envahissant. Elle se souciait de la santée de son mari, il risquerait de faire un malaise dû à l'épuisement à force de passer des nuits blanches à composer et composer encore. Maldeleine avait l'impression d'être mariée à un fantôme, il en avait presqu l'apparence d'ailleurs. *

- Oui tu as en effet dormit toute la journée et je n'ai pas eu la force de te réveiller.

* Elle avait prit l'initiative d'écrire au Roy en lui disant que son mari avait besoin de récupérer quelques heures de sommeil. Il y avait deux solutions, ou Lully allait être reconnaissant à Madeleine d'avoir prit l'initiative d'écrire au Roy, ou au contraire, il allait très mal le prendre et une dispute risquerait d'éclater. Elle savait que le grand amour de Lully était la musique et que cette dernière passait largement avant elle mais elle ne lui en voulait pas le moins du monde. *

- J'ai donc écrit au Roy afin de lui expliquer que tu avais besoin d'un repos bien mériter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madeleine de Lully
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 23/07/2009
Age : 32
Localisation : Clichy (92)

Feuille de personnage
Âge du personnage: 28 ans
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Supervise l'entretient de la maison   Lun 7 Déc - 20:37

* Travailler, travailler et travailler. Le Roy n'avait que ça à la bouche. Ignorait il que son chet surintendant de la musique avait une vie de famille ? Baptiste ne voyait pas beaucoup ses enfants pour la plus grande tristesse de Madeleine. Il partait à l'aube et revenait relativement tard. enfin.... quand il revenait. Car il arrivait assez souvent que Madeleine se retrouve seul ne pouvant s'empêcher de se demander ou était son mari et avec qui? Et oui Baptiste était du genre volage et Madeleine ne pouvait rien faire de ce côté là. Elle subissait cette situation en jouant les épouses consciliente. Mais voyant dans quel état se trouvait son mari elle prit la descision d'écrire au Roy. C'était risqué car elle ne demanda pas l'avis à son mari. Elle fut soulagée de voir qu'il avait bien dormit mais qu'il avait quand même encore du sommeil à rattraper.*

-J'espère que mon geste ne te portera pas préjdice car je crains que le Roy n'en soit guère satisfait.

* Elle avait quand même peur que Le Roy s'acharne d'avantage sur son pauvre mari. Car oui pauvre était bien le mot. Baptiste devait répondre à toute ses exigences. Combien de fois le Roy s'était il permit de le faire appeler sur son our de repos? Rien d'autre ne comptait par le Roy. Madeleine en avait assez. Oh certes, elle n'avait pas écrit au Roy en étant méchante , mais elle lui avait quand même gentiment fait par du fond de sa pensée. Elle regarda son mari attendant sagement qu'il lui répondrait avant de replonger dans le sommeil car on aurait dit qu'il n'avait pas dormit depuis des mois. Mais comment arrivait il à tenir ainsi ?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madeleine de Lully
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 23/07/2009
Age : 32
Localisation : Clichy (92)

Feuille de personnage
Âge du personnage: 28 ans
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Supervise l'entretient de la maison   Dim 20 Déc - 11:36

* Et là c'est le drame. Lully venait de lui poser la question qu'elle redoutait tellement. En même temps, il était logique qu'elle n'y échappe pas. Son mari avait vraiment eu du mal à démarrer sa carrière et tout pourrait s'arrêter d'un claquement de doigt. Elle l'aimait beaucoup trop pour lui faire du tord. Elle savait par quelles gualères il était passé afin de se faire remarquer. Il avait vraiment trimé et ça Madeleine le savait. Lorsque sn mari se leva, elle alla faire le lit. D'ordinaire elle ne le faisait pas mais quand elle était contrariée elle en avait besoin. Elle tapa sur les oreillers afin de leur redonné un peu de gonflant puis elle rabattit les couvertures.*

* Elle se mordit nerveusement la lèvre et se creusa la tête afin de se souvenir parfaitement de tous les mots qu'elle avait écrit. Il est vrai qu'elle n'avait peut être pas utilisé les mots qu'il fallait. On notera quand même que c'est un peu exagéré sachant que si on le lui envoyait pas les violons avec les petits oiseaux son Altesse le prendrait mal. En même temps il est Le Roy et il est libre de faire tout ce qu'il veut.*

* Cette phrase énervait Madeleine au plus au point et lorsqu'elle avait la plume en main, l'envie de lui dire tout ce qu'elle pensait lui était venue en tête. Quelque chose comme : Mon mari est un être humain et par consequant il a besoin de sommeil et qu'il n'a que deux bras et un seul cerveau. Oh oui elle aurait vraiment voulu le faire mais elle ne le fit pas. Elle sentit le regard insistant de son mari sur elle ce qui la mit doubelement mal à l'aise.*

- Eh bien je lui ai simplement dit que tu étais tellement fatigué que tes jambes ne pouvaient plus te porter et que tes yeux ne tenaient pas ouvert. Que je pouvais faire tout le bruit que j'aurais voulu rien ni personne n'aurait pû te réveiller.

* Aprés tout c'était la vérité. Bon là elle l'avait dit comme elle s'en était souvenue mais elle ne l'avait pas dit avec la forme.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madeleine de Lully
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 23/07/2009
Age : 32
Localisation : Clichy (92)

Feuille de personnage
Âge du personnage: 28 ans
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Supervise l'entretient de la maison   Mar 9 Fév - 21:55

*Madeleine regardait son mari du coin de l’œil. Elle ne put s’empêcher de sourire lorsqu’elle vit se dernier se battre avec ses cheveux. Il est vrai qu’il avait la chance d’en avoir beaucoup, mais surtout d’en avoir encore. Car à cette époque là, la plupart des hommes n’en avait plus du tout ou très peu. Madeleine savait très bien que son mari préférait rester le plus naturel possible, mais il ne pouvait échapper au règlement de la cour malgré l’amitié que le Roi lui portait. Le Roi considérait qu’il n’avait pas d’ami mais Madeleine trouvait quand même que son mari en faisait partie. Lully était toujours disponible pour lui, à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Il arriva certaine fois que Lully parte pour Versailles pendant la nuit , car le Roi le réclamait pour une raison ou pour une autre. Ce qui ne plaisait pas beaucoup à Madeleine qui restait parfois deux jours d’affilés ; voir parfois même plus, seul avec leurs enfants. Quand son mari partait pour Versailles, Madeleine ne savait jamais pour combien de temps. Même Lully l’ignorait. Elle prépara les affaires dont son mari aurait besoin. Elle mit les partitions qu’il avait terminé d’écrire dans une pochette en cuir.*

*Madeleine eut un pincement au cœur lorsque son mari s’assit sans le moindre srcupul sur le lit qu’elle venait de terminer. Elle ne dit rien, mais son regard parlait pour elle. Elle lui expliqua se qu’elle avait dit au Roi. Mais ce qu’elle ne lui dit pas, c’est qu’elle s’était lourdement retenue afin d’éviter de dire ce qu’elle pensait vraiment. Madeleine était quelqu’un de calme en règle général, mais il ne fallait pas jouer avec ses nerfs non plus. Que son mari ait des obligations, soit, elle savait très bien qu’il ne pouvait pas se passer de la musique de toute façon. Elle savait très bien qu’il s’agissait là de son oxygène. Il était fait pour ça. Mais avant d’être surintendant du Roi, Lully était avant tout un père de famille. Le Roi l’arrachait cruellement à ses enfants. Comme Lully passait la plupart de son temps avec le Roi, il manquait pleins de moments uniques qui ne pourraient pas se répéter. Comme par exemple voir marcher ses enfants, ou les entendre dire leurs premiers mots pour la première fois. Moments que Madeleine aurait volontiers partager avec lui. Elle aurait bien voulu lui dire ça aussi au Roi. Mais elle avait peur que son mari se fasse sermonner d’avantage. Elle espérait quand même que son mari serait d’accord de lâcher un peu du leste afin de passer un peu de temps en famille. Car il voyait bien plus souvent son lit que ses enfants. Il allait rester à la maison !! Elle ne put s’empêcher de pousser un soupir de soulagement. Ils pourraient ainsi prendre du temps pour eux. *

- Oui ça me convient tout à fait. Les enfants vont être heureux de la nouvelle.

Et voilà qu’il repensait encore ou travail. Mais il n’avait que ce mot là à la bouche ma parole . Et puis de tout façon, personne n’était venu lui amener quoi que ce soit, pour la plus grande joie de Madeleine d’ailleurs.

- Non, personne n’est venu t’amener quoi que ce soit aujourd’hui, il y a juste Molière qui voulait te voir, mais il ne m’a pas dit pourquoi. Tout ce que je sais, c’est que ce dernier était spécialement de bonne humeur.

*Lorsque son mari se releva, elle alla refaire le lit correctement. Elle espérait qu’il resterait avec elle et qu’il n’irait pas voir Molière tout de suite. Elle avait envie de pouvoir profiter de son mari avant qu’il ne reparte pour Versailles*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madeleine de Lully
Encore à la campagne
Encore à la campagne
avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 23/07/2009
Age : 32
Localisation : Clichy (92)

Feuille de personnage
Âge du personnage: 28 ans
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Supervise l'entretient de la maison   Ven 30 Avr - 18:54

* Madeleine ne dit rien mais ce n’est pas l’envie qui lui manquait. Voilà déjà deux fois qu’elle refaisait le lit et voilà que son mari le défaisait encore. Un petit cri de surprise sortit de la bouche de Madeleine. Elle ne s’attendait pas vraiment à ce que son mari la tire contre lui. Elle ferma les yeux sous son baiser et caressa la nuque de son mari avec sa main. Elle adorait la douceur de ses lèvres. Elle le laissa venir contre elle. Un frisson la parcourut. Elle caressa la grande chevelure de son mari. Elle aimait lorsqu’ils étaient tous les deux et lorsqu’il n’y avait personne pour les interrompre. *

* Elle se laissa entraîner avec lui, mais elle voulut protester lorsque ce dernier commença à délacer son corset. Pas parce qu’elle n’en avait pas envie, bien au contraire, mais simplement parce qu’elle savait que les enfants auraient très envie de profiter eux aussi de leur père qu’ils ne voyaient pas aussi souvent qu’ils le désiraient. Elle se mordit un peu la lèvre. Elle adorait sentir les mains de son mari contre elle. Elle resta contre lui et écouta ce qu’elle lui disait.*

- Ne t’inquiète pas chéri, je n’ai pas du tout l’intention de faire venir les enfants maintenant.

* Elle n’allait quand même pas les appeler tout en étant à moitié dénudée, cela ne se faisait pas. Elle plongea son regard dans celui de son mari. Elle adorait qu’elle le regarde de cette manière. C’était le même regard qu’il avait eut la première fois qu’il l’avait vue. Madeleine ne l’avait jamais oublié. Jamais un homme ne l’avait regardée de cette manière là. Elle se mit bien contre lui et glissa sa main sur son torse. Elle l’écouta avec attention. Tout ce qu’il était en train de dire était vrai. Madeleine le pensait aussi. Son mari en faisait toujours plus que ce qu’on lui demandait. Par conséquent, il pouvait bien penser un peu à lui aussi. Elle se redressa un peu et alla l’embrassa longuement. *

- Oui Baptiste, l’amour seulement……
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Supervise l'entretient de la maison   

Revenir en haut Aller en bas
 
Supervise l'entretient de la maison
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Maison de retraite
» Cherchons une bonne "maison" pour un bouc nain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Affaire des Poisons :: Paris :: Quartiers riches :: L'hôtel de Lully-
Sauter vers: