L'Affaire des Poisons

1670, entre Messes Noires et sombres complots, pénétrez la plus effroyable affaire de tous les temps !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Là, au coin de l'allée, à l'heure dela lumière descendante... (PV Athé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Athénaïs de Montespan
Trop belle pour toi !
Trop belle pour toi !
avatar

Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 31
Localisation : Région Parisienne / Cannes

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Là, au coin de l'allée, à l'heure dela lumière descendante... (PV Athé)   Lun 29 Juin - 0:56

HJ: aaaaaaaaaaaaaaaah sa mère la chienne! j'avais écrit une bête de truc et ça s'est effacé !!! la haine!!!!!!!!!!!!!!!!!

* En effet, Athénaïs était en retard. Et pour cause, elle ne pouvait se permettre de parler à qui que ce fut de son entretien secret avec la gouvernante de ses enfants qui l'avait priée instamment de la rejoindre, pas même à Louis de peur de l'inquiéter. Aussi s'était-elle résolue à ne rien changer à ses habitudes journalières, afin de ne pas éveiller de soupçons. De plus, elle ne pouvait se permettre de congédier les personnes de haut rang qu'elle recevait. Quand enfin tout se beau monde se décida à la quitter, elle demanda une cape à Mlle des Oeillets, qui était la seule à connaitre la véritable raison de sa sortie, et s'éclipsa en direction des jardins. Elle parcurut en toute hâte, aussi vite que ses talons le lui permettait, le parterre d'eau qui se trouvait désert à cette heure, ce qui lui facilita la tâche pour se dépêcher à sa guise et descendit l'allée royale. Quand enfin elle approcha du lieu de rendez-vous, la favorite ralentit le pas, ne souhaitant pas non plus trahir son inquiétude: après tout, elle ne voulait pas que la veuve Scarron la voit sans sa carapace de femme forte ne faisant pas de sentiments. Elle savait ses deux enfants en assez mauvaise santé, surtout le premier qu'elle n'avait aperçu qu'à sa naissance. Le dernier semblait un peu plus robuste, mais tout de même assez fragile dans l'ensemble.

Enfin Athénaïs arriva en face de Françoise, qui semblait désespérer de ne point la voir. Elle la regarda de haut en bas, ne pouvant s'empêcher de la dévisager.
Mon dieu, comment ose-t-elle se vêtir de la sorte! ne put-elle s'empêcher de penser. Mais la question n'était pas là, aussi, elle plongea son regard dans le sien et entama la discussion.*


-Bonjour Françoise. Alors, vous teniez à ce que nous nous voyions... je vous écoute, qu'y a-t-il de si urgent?

* La marquise regarda en direction du château, espérant fortement qu'un afflux de courtisans ne viendrait ps les déranger dans leur discussion, d'autant que s'ils les surpenaient, ils ne seraient pas avares de questions, auxquelles ni Athénaïs ni Françoise n'aurait guère très envie de répondre. Elle reporta ensuite ses yeux vers Françoise et attendit sa réponse. Qu'avait-elle encore de si dramatique à annoncer? La favorite ne tarderait pas à le savoir... *

_________________
* en cours de construction *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athénaïs de Montespan
Trop belle pour toi !
Trop belle pour toi !
avatar

Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 31
Localisation : Région Parisienne / Cannes

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Là, au coin de l'allée, à l'heure dela lumière descendante... (PV Athé)   Mar 30 Juin - 10:58

* Athénaïs écouta avec attention ce que Françoise avait à lui dire. Elle se doutait bien qu'elle lui parlerait d'un quelconque mal qui aurait touché un de ses enfants. Or là, le mal semblait se prolonger. La marquise était fort attristée de cette nouvelle, et pencha la tête en arrière pour réprimer discrètement les larmes dont ses yeux s'étaient emplis en apprenant les souffrances de ses enfants. Mais elle ne devait pas se montrer faible, elle n'était pas n'importe qui. Alors elle mit son masque de femme forte et intouchable pour masquer ses sentiments et répondit d'une voix tout aussi basse mais très affirmée.*

-Merci de me tenir au courant, mais que voulez-vous que j'y fasse? Croyez bien que je prie pour lui ainsi que l'ainé chaque jour, mais je me vois dans le regret de ne pouvoir en faire d'avantage!

* La veuve Scarron la regardait de ses grands yeux sombres et tristes, mais la marquise, aussi peinée était-elle, ne pouvait rien pour soulager ses pauvres enfants. Elle ne pouvait elle-même les visiter souvent, alors comment aurait-elle pu faire un miracle? Envoyer un médecin en ces temps-ci était impossible, l'existence des bâtards devait rester secrète encore quelques temps. Aussi, l'affaire était bien compliquée.
La favorite laissa échapper un soupir, fort mécontente de n'avoir aucune solution à proposer. Mais peut-être que la dame Scarron avait une idée, alors aussi fantaisiste soit-elle, peut-être fallait-il l'entendre...*


-Avez-vous quelque chose à proposer? Connaissez-vous une quelconque personne assez discrète et suffisamment douée pour me les soulager, ces petits?

* L'heure était aussi à la méfiance de ceux qui se prétendaient médecins. Henriette d'Angleterre ainsi que Mme de Nemours étaient mortes dans d'obscrures circonstances, et tout appelait à la vigilence. Si quelqu'un apprenait l'identité des parents de ces enfants, peut-être pourrait-il s'en servir pour remonter jusqu'au Roi... *

_________________
* en cours de construction *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athénaïs de Montespan
Trop belle pour toi !
Trop belle pour toi !
avatar

Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 31
Localisation : Région Parisienne / Cannes

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Là, au coin de l'allée, à l'heure dela lumière descendante... (PV Athé)   Lun 6 Juil - 0:58

* Athénaïs était au désespoir. Elle savait ses enfants malportants et n'y pouvait rien. Qu'y a-t-il de pire pour une mère que de se savoir impuissante face aux maux de ses enfants? Rien. Et malgré la dureté dont la favorite faisait preuve extérieurement, à l'intérieur son coeur saignait. Elle regardz Françoise avec attention, voyant que quelque chose lui passait par la tête. Elle atendait d'entendre sa proposition. Elle se doutait que ce serait quelque chose de saugrenu, mais de là à demander les services du médecin du Roi! Athénaïs en resta presque bouche bée, et eut un petit rire nerveux de deux secondes.*

-Mon dieu, mais vous n'y pensez pas?!! Ne vous ai-je point signifié que personne de la Cour ne devait venir là-bas? Nous ne pouvons prendre le risque que ces enfants soiennt découverts, Madame! Trouvez une autre solution, cela coutera ce que cela coutera, mais jamais Sa Majesté ne consentira à cette folie!

[HJ: traduction: "100 balles et un mars avec ça?!" mdrrr désolée fallait que je le mette... ]

* Devoir dire les choses aussi durement à sa gouvernante et lui signifier un refus aussi franc lui déchirait le coeur, mais il était absolument impossible d'accéder à sa requête, qui comme elle l'avait elle-même dit, était de la pure folie. *

-Je comprends votre désarroi, Françoise, mais je vous en prie, revenez à la raison! J'ai besoin que vous soyez maitresse de vous-même pour menez à bien la situation.

* Mais cette situatio, comme elle l'appelait, la tourmentait réellement, malgré ce qu'elle montrait. Comment faire pour bien faire? Après quelques secondes d'hésitation, Athénaïs lança d'une voix vague à Françoise.*

-Peut-être que... Vous pourriez me dire exactement ce que vous savez sur les maux de mes petits, et j'en réfèrerai à Mr d'Aquin qui pourra alors me donner quelque conseil que je vous transmettrai?

* C'était l'idée la plus sage qu'elle ait trouvé. Elle avait confiance en d'Aquin pour ce qui était des soins médicaux, mais ne savait-on jamais, sans le faire exprès il aurait pu dévoiler le lieu de résidence des petits. Aussi, lui parler vaguement d'enfants souffrants sans préciser autre chose pourrait peut-être aider.*

_________________
* en cours de construction *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athénaïs de Montespan
Trop belle pour toi !
Trop belle pour toi !
avatar

Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 31
Localisation : Région Parisienne / Cannes

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Là, au coin de l'allée, à l'heure dela lumière descendante... (PV Athé)   Dim 12 Juil - 20:54

HJ: ben y'a le 1er qui a une tronche de bouteille de perrier, et L-A. Very Happy

_________________
* en cours de construction *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athénaïs de Montespan
Trop belle pour toi !
Trop belle pour toi !
avatar

Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 31
Localisation : Région Parisienne / Cannes

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Là, au coin de l'allée, à l'heure dela lumière descendante... (PV Athé)   Lun 13 Juil - 11:51

HJ: mais j'ai pas dit qu'on s'en foutait! j'ai dit qu'on devait pas l'appeler "Louise-Françoise" puisqu'en réalité personne ne sait si c'est une fille ou un garçon et encore moins son prénom. XD drunken

* La marquiee hocha la tête aux pseudo excuses de la gouvernante. Elle la savait conciliante, il suffisait d'hausser un peu le ton, et cette dernière se répandait en excuses. Ce moment était vraiment désagréable, elle ne pouvait voir ses enfants et les savait souffrants. Jamais auparavant elle ne se serait imaginée dans une telle situation. Mais le destin en avait décidé ainsi.

Athénaïs écouta donc les descriptions et explications de Françoise, hochant la tête, enregistrant en son esprit chaque mot de la gouvernante. Elle se hâterait dès que possible d'en informer le médecin. *

-Je vois... A-t-il auparavant attrapé une quelconque maladie bénigne, aurait-il pris froid, ou autre chose?

* Athénaïs aurait voulu proposer à Françoise de l'accompagner et rencontrer Mr d'Aquin pour lui exposer les faits d'elle-même, mais la chose était tout aussi dangereuse que de le faire aller sur place. Si quelqu'un voyait la veuve Scarron à la Cour, alors qu'elle n'était que fort peu visible à Paris, son lieu de résidence officielle, les questions iraient bon train... Alors elle était contrainte de jouer les intermédiaires, espérant que ses efforts ne seraient point vains et aideraient son petit à être mieux.

Elle plongea ses yeux azur dans ceux de son amie de salon qui était devenue la gouvernante de ses enfants, attendant les informations complémentaires qu'elle aurait à lui fournir. Voyant dans son regard son inquiétude et tout le coeur qu'elle mettait à l'ouvrage, Athénaïs sut qu'elle ne s'était pas trompée en la choisissant, sur conseil de Mme d'Heudicourt et de sa soeur Gabrielle.*

-Bien entendu, aussitôt que j'aurais parlé à ce cher Mr d'Aquin, je vous enverrai une missive vous relâtant chacun de ses dires.

*Sa voix se voulait rassurante. Peut-être était-ce moins la gouvernante qu'elle-même qu'elle essayait de rassurer... Une chose était certaine, l'entreprise devait absolument fonctionner! Elle n'aurait su vivre sachant son petit mal en point sans faire quoi que ce soit pour l'aider. *

_________________
* en cours de construction *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athénaïs de Montespan
Trop belle pour toi !
Trop belle pour toi !
avatar

Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 31
Localisation : Région Parisienne / Cannes

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Là, au coin de l'allée, à l'heure dela lumière descendante... (PV Athé)   Ven 17 Juil - 16:51

HJ: mais on est en 70, pas en 72, il a pas encore canné le 1er enfant XD

* Athénaïs tâchait de garder son calme, de rester sereine et surtout de ne pas céder. Françoise certes n'avait pas de mauvaises idées et encore moins de mauvaises intentions, mais elle se laissait facilement aveugler par l'amour qu'elle portait aux enfants et en oubliait de par ce soucis la prudence qui devait être première. Elle ferma les yeux un instant, hochant doucement la tête. La gouvernante semblait donner de bons soins aux enfants. Mais alors pourquoi donc le sort s'acharnait-il sur ces pauvres petits?
La marquise commençait à croire que le divin trouvait par ce moyen une occasion de les punir, elle et Louis, pour leurs péchers. Voilà qui expliquerait bien des choses. Mais la favorite secoua la tête afin de se sortir ces idées noires de l'esprit. Si elle imaginait de telles choses, rien de bon n'en résulterait.
*

-Fort bien. je prends notes. Je m'empresserai d'aller quérir mon ami ce soir-même, aussitôt qu'il aura achevé sa journée. Nous aurons tout le loisir d'en discuter. Ses conseils seront les bons, j'en suis persuadée.

* En était-elle persuadée, ou essayait-elle de l'être? Toujours était-il qu'il fallait agir, et que cette idée était sans doute la plus prudente. Que pouvait-elle faire d'autre? Vraiment, elle ne voyait pas.*

-Françoise, je vous remercie encore des bons soins que vous leur portez. Je vous engage à continuer vos efforts et vos bonnes attentions. Ne doutez point de vous, puisque je ne le fais pas. Sa Majesté et moi-même avons confiance en vous et savons que vous faites toujours ce qui est le mieux pour nos enfants. Ne vous rejetez point la faute. Gardez confiance comme nous l'avons.

* Tous ces encouragements à Françoise étaient destinés à l'aider à garder espoir dans toute cette affaire, aussi sombre fut elle. Il ne fallait pas baisser les bras, Athénaïs restait persuadée qu'il y avait une solution à tout problème et que ses enfants finiraient par aller mieux si l'on s'employait au mieux à leur bien-être. La veuve scarron lui avait été recomandée par des dames qu'elle connaissait et en qui elle avait toute confiance, et elle savait elle-même la douceur dont celle-ci faisait preuve avec les enfants. Aussi, elle lui faisait toute confiance pour s'occuper des siens. *

_________________
* en cours de construction *


Dernière édition par Madame de Montespan le Sam 18 Juil - 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athénaïs de Montespan
Trop belle pour toi !
Trop belle pour toi !
avatar

Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 31
Localisation : Région Parisienne / Cannes

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Là, au coin de l'allée, à l'heure dela lumière descendante... (PV Athé)   Sam 18 Juil - 14:06

HJ: oki, j'ai édité aussi pour te rajouter des choses mdr

_________________
* en cours de construction *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athénaïs de Montespan
Trop belle pour toi !
Trop belle pour toi !
avatar

Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 31
Localisation : Région Parisienne / Cannes

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Là, au coin de l'allée, à l'heure dela lumière descendante... (PV Athé)   Lun 10 Aoû - 12:27

* Athénaïs, dont le coeur se serrait d'avantage que la discussion perdurait.. L'angoisse de savoir ses petits souffrants un peu plus à chaque instant, la crainte d'être découverte ici avec la gouvernante de ses enfants par quelque personne mal avisée, les comptes que l'on pourrait lui demander si l'on la voyait revenir seule à une heure pareille des jardins... Cependant la marquise avait réussi à rassurer son interlocutrice, ce qui n'était déjà pas une mince affaire. Elle avait aussi trouvé une pseudo-solution. Il fallait maintenant qu'elle s'empresse de quérir son ami d'Aquin (qui ne vient plus Sad ) pour lui demander un avis expert. Sans doute les sauverait-il... .*

-Je vous le promets ma chère, je vous écrirai sur l'heure suivant l'entretien que j'aurai eu avec ce monsieur.

*Il était vrai qu'il vallait mieux ne point trop attendre. Soudain , elle fut surprise de voir Françoise rougir. Décidément, cette dame était d'une sensibilité incroyable. Elle ne lui avait pourtant rien dit d'extraordinaire, seulement la confiance qu'elle lui portait pour s'occuper de ses petits, chose qu'elle devait déjà savoir, puisque sinon elle ne l'aurait pas priée de s'acquitter de cette tâche. Loin de se poser autant de questions que Françoise, Athénaïs hocha la tête. Il était temps de se quitter, il fallait agir vite et Françoise devait retrouver les bambins, elle avait de la route devant elle afin que de regagner Paris. *

-Fort bien, je vous en sais gré, Madame.

_________________
* en cours de construction *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athénaïs de Montespan
Trop belle pour toi !
Trop belle pour toi !
avatar

Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 31
Localisation : Région Parisienne / Cannes

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: Là, au coin de l'allée, à l'heure dela lumière descendante... (PV Athé)   Mer 19 Aoû - 10:48

* La marquise de Montespan, aussi inquiète mais discrète fut-elle, fut touchée par les mots de sa gouvernante. Si Athénaïs l'avait rassurée auparavant, maintenant Françoise se chargeait de lui montrer combien elle comprenait certaines choses qu'elle devait ou ne pouvait faire. En quelque sorte, cela soulagea la marquise, car nombreuses étaient les fois où la dame Scarron s'indignait à penser que la favorite prenait à la légère le sort de ses petits alors qu'Athénaïs tentait de lui montrer qu'elle ne pouvait toujours faire ce qu'elle voulait. Alors, les phrases de son interlocutrice eurent un effet des plus appaisants pour la marquise, qui hocha doucement la tête avec un très léger voir imperceptible sourire.

Elle regarda Françoise s'en retourner, repartir auprès des petits que leur mère n'avait vus que quelques fois depuis leur naissance. Parfois, ce genre de réflexion lui revenait en tête, même si le temps lui manquait pour ce genre de sentiments tels la culpabilité.
Françoise était loin maintenant, Athénaïs ne la voyait presque plus. Elle avait dû déjà rejoindre les grilles. La marquise se laissa tomber sur le banc de pierre blanc et froid, et croisa ses bras un instant, prenant une grande inspiration. Un vent froid vint fouetter son visage, faisant s'agiter ses bouclettes, alors elle se leva. Il était temps de repartir au château. elle entreprit une marche active pour ce faire et regagna ses appartements avant que d'aller trouver le sieur d'Aquin... *

_________________
* en cours de construction *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Là, au coin de l'allée, à l'heure dela lumière descendante... (PV Athé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Là, au coin de l'allée, à l'heure dela lumière descendante... (PV Athé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le bon coin
» Louba canichou (ex du refuge de Tabanac) s'en est allé
» Allée Centrale
» Colline de coin de table
» MC : nombre de "coin" selon le nombre de joueur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Affaire des Poisons :: Le château de Versailles: les extérieurs :: Les jardins :: Les allées-
Sauter vers: