L'Affaire des Poisons

1670, entre Messes Noires et sombres complots, pénétrez la plus effroyable affaire de tous les temps !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Impromptu de Molière [achevé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Molière
Premiers pas à la Cour
Premiers pas à la Cour
avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 24

MessageSujet: L'Impromptu de Molière [achevé]   Ven 19 Juin - 10:01

| Qui êtes-vous donc, étranger ? |


Nom complet : Jean-Baptiste Poquelin (dit Molière)

Titre de noblesse : ///

Fonction : dramaturge, comédien, auteur, chef de troupe de théâtre et valet de chambre du roi.

Âge : 48 ans, né le 15 janvier 1622 (et mort le 17 février 1673)

Caractère : mon caractère, très chers, vous désespère... (et ça rime en plus !) mais comme je ne vais pas parler en vers dans ce qui va suivre, je cesse un instant la poésie pathétique. D'ailleurs, je vais cesser de parler tout court et céder la parole à mon vieil ami et complice, je parle de l'autre Baptiste...
*Lully entre en scène habillé en savant, salue son public avec un grand sourire et commence la conférence*
" Molière, mode d'emploi,
Ou l'étude comportementale d'un specimen unique (et c'est heureux ! ) de Comedianus Molierii


Tout d'abord, il faut savoir que le Comedianus Molierii, spécimen très rare dont l'unique cas vivant (et mort) connu vit à Paris, Ville Lumière, est doté d'un caractère purement et simplement surprenant. Il semblerait en effet que le Comedianus Molierii, que je nommerai Molière par pure commodité, soit passé par tous les stades de l'intelligence (et donc de la bêtise) humaine, à l'instar des personnages qu'il lui arrive d'interpréter sur scène. Molière est de caractère changeant, semblant s'adapter à toutes les situations, y compris les plus farfelues... ou plutôt devrais-je dire surtout les plus farfelues. Molière est un cas d'inconstance parfaite de temps en temps, il est aussi bien capable d'un brin de sagesse toute socratique que d'une morale tout à fait hédoniste : la mesure n'est pas son fort, ni le stoïcisme d'ailleurs. Molière a des qualités innombrables, mais il a aussi un énorme lot de défauts qui font de sa fréquentation un hasard permanent et une aventure à hauts risques à certaines occasions bien précises. Mais voyons donc cela en détail...

Commençons, voulez-vous, par le bon côté de la chose. Le Comedianus Molierii est avant tout un ami fidèle et loyal, nulle traitrise ne peut se lire en lui. Malheureusement pour lui, cette loyauté sera souvent remise en doute par ses détracteurs (dont je fis parfois partie... Rolling Eyes ) et Molière se verra à de multiples reprises taxé du terme de lèche-bottes. En dépit de toutes les vilénies dont il a déjà été victime, Molière est toujours aussi confiant en l'être humain, et il ne se passera pas longtemps entre votre première prise de contact avec lui et la première fois qu'il vous nommera son ami (ou amie). Il est donc facile d'abuser de la confiance du Comedianus Molierii, car celui-ci, en véritable Cigale de La Fontaine qu'il est, ne prête que peu (voire même pas du tout) d'intérêt à l'avenir, persuadé depuis bien longtemps qu'il ne rencontrera aucun souci. Cette confiance en sa bonne étoile ne s'est d'ailleurs jamais estompée avec le temps, malgré tout ce qui a pu lui tomber dessus. Molière est non seulement un ami fidèle, mais en plus il est doté de la magnifique capacité de s'adapter à toutes les situations, ses études complexes lui permettant à peu près tous les niveaux intellectuels. Vous pourrez avec lui aussi bien discuter de philosophie classique que de comédie, l'entendre aussi bien raconter de superbes éloges sur Platon que des farces et autres trivelinades grotesques. En outre, Molière est une personnalité très extravertie, et ce même en-dehors de sa profession et de son théâtre : il n'est pas rare de le croiser dans une taverne un bon verre de rouge à la main... prêt à porter un toast à votre santé si vous avez l'audace de l'aborder. Non, Molière n'est pas quelqu'un de rébarbatif... enfin, pas à première vue.

Toute médaille, aussi dorée et aussi rutilante soit-elle, ayant son revers, il convient donc de parler de la face sombre [le côté obscur de la force !!!!] du sieur Molière. Si celui-ci est carrément pathétique dans l'art d'intriguer, il est aussi d'une naïveté accablante pouvant le mener dans les situations les plus invraisemblables, ce qui permet une manipulation aisée du Comedianus Molierii dans n'importe quel but (lucratif ou artistique). Molière a beau être naïf, il n'en est pas moins irritable, voire même parfois franchement invivable. D'un caractère naturellement porté aux étincelles en tous genres, passionné mais bourré de défauts, Molière est d'un caractère franc et imprévisible. S'il aime railler les autres et leurs défauts, il n'hésite pas à se livrer à de l'auto-dérision dans ses pièces, ce qui ne l'empêche pas d'avoir une haute estime de lui-même dans la vie privée ! Molière se conduit le plus souvent en véritable enfant gâté, et peut bouder pendant des jours et des jours pour des broutilles. Secret, le célèbre comédien peut très bien s'enfermer dans son bureau et écrire jusqu'à en perdre toute notion du temps et s'effondrer à la fin de fatigue sur un acte inachevé, se tachant la joue ou le nez avec l'encre fraîche. Autoritaire, il supporte très mal les contradictions, et étant donné qu'il est têtu, il y a bien intérêt à ce que vous soyez en mesure de lui fournir maint argument pour étayer votre thèse avant de parvenir à le convaincre ! Perfectionniste dans l'âme, Molière est exigeant à outrance envers ses comédiens, mais au moins compense-t-il ce défaut là grâce à sa générosité d'âme...

En conclusion, nous pouvons affirmer que le Comedianus Molierii est d'une manipulation aisée à deux conditions, la première étant d'avoir compris ce mode d'emploi ; et la seconde étant d'entrer dans son jeu".

*Lully salue son public et quitte la scène*


Description physique : Vu son âge, il est indéniable que monsieur Molière n'est plus de prime jeunesse... On pourrait même dire, d'ailleurs, qu'il semble un peu plus vieux que son âge, étant donné qu'on lui donnerait facilement la soixantaine d'années... Hé oui, tout ceci n'est guère flatteur, mais notre comédien s'est fait une raison : la maladie n'arrange décidément rien. Quoi qu'il en soit, le bon Molière vit ses dernières années avec tout le panache nécessaire, sans toutefois toucher à l'exagération qu'il critique sans cesse dans ses oeuvres. Mais voyons cela plus ou moins en détails...

Molière n'a pas bonne mine. Quoi de plus étonnant lorsque l'on sait qu'il souffre d'une certaine forme de "fluxion de poitrine", terme bien compliqué pour désigner la tuberculose ? Il est horriblement pâle, et ses yeux bleu-gris sont cernés de mauve au point qu'ils ont l'air cave. Pourtant ces yeux même sont ce que sa personne a de plus fascinant, car ils brillent sans cesse de cette malice et de cet esprit que l'on peut si aisément remarquer dans ses oeuvres. Lorsque Molière regarde quelqu'un droit dans les yeux, il est difficile de résister à son regard inquisiteur rempli de moquerie et de dérision qui vous donne l'impression d'être la prochaine victime de ses sarcasmes. Car oui, Molière rime avec vipère, ce n'est pas pour rien ! Il a pour loisir favori la dérision et la moquerie en même temps que les bons mots, et sa compagnie est fort appréciée. Mais revenons-en donc à son physique, voulez-vous ? Molière avait autrefois le visage plutôt rond, et si maintenant ses joues s'affaissent un peu de par la consomption dont il est l'innocente victime, tandis qu'il se couvre de fards pour masquer sa pâleur maladive derrière une pâleur à la poudre de riz (la couleur est la même, vous me direz... et en effet... enfin bon, laissons-lui son caprice), il demeure le comédien capable de donner à son visage las les mille et une expressions du théâtre. Précisons en outre que Molière porte une petite moustache rectiligne, à la mode de l'époque, et qu'il a le nez plutôt rond et épaté, détails qui ne demandent guère de précisions, n'est-ce pas ? Il reste donc à décrire ses lèvres, maintenant fines et serrées en un sourire acide, mordant... Molière empeste le sarcasme à des lieues à la ronde, et de toute évidence il n'en garde pas qu'une mince fierté. Il est aussi capable de sourire, lorsque besoin s'en fait sentir, car après tout passer pour un merle à chaque instant de la journée n'est pas spécialement amusant...

Niveau vestimentaire, Molière ne cherche pas la complication là où elle ne se trouve point. D'ailleurs, à quoi bon se casser la tête à se parer de fanfreluches lorsque celles-ci, non contentes de vous donner l'apparence d'une meringue à la crème et aux fruits confits, gênent tous vos mouvements ? Les vêtements simples sont tellement plus pratiques ! C'est pourquoi vous verrez le plus souvent Molière vêtu de manière sobre, au contraire de son épouse. Le comédien portera le plus souvent des justaucorps de couleurs sombres et peu ornés, en tissus simples, avec une chemise à jabot (ou même sans jabot, c'est encore mieux) le plus dépourvue de dentelles possible, les hauts-de-chausses traditionels (cela vaut mieux !) et les bas qui vont avec, ainsi qu'une paire de souliers ou de bottes, tout simplement. Mais sur scène, c'est tout autre chose ! Il n'hésite pas à se parer de tenues colorées, enrubannées, poudrées, aux couleurs chatoyantes et aux tissus de valeur, pour accentuer l'aspect ridicule de ses personnages. Ainsi, il est parfaitement capable de porter une perruque verte et des bas rouges si besoin s'en fait sentir ! Mais ses préférences vont au vert émeraude et à l'aurore... couleurs qu'il portait lorsqu'il est "mort en scène" (plus exactement mort chez lui après s'être effondré en scène) alors qu'il interprétait le rôle d'Argan, et désormais couleurs maudites au théâtre...


Votre histoire jusqu'à maintenant (1670) : ci-dessous (cliquer sur le lien)


| Un petit questionnaire sur vous, derrière l'écran |



Prénom ou pseudonyme : Ebene Elisabeth (Véronique)

Âge (facultatif): 16 ans... hé ouais, ça a pas changé en deux semaines XD

Localisation: Belgique

Passions: musique, rpg, histoire, littérature, cuisine et un tas d'autres trucs en général

Pourquoi ce rôle ? : parce que l'un ne va pas sans l'autre ! Comprenez un cinglé sans son complie ça le fait paaaas....

Comment avez-vous connu le forum ? via Jenny

Multicompte ? Si oui lequel ? : hé ouais ! Un indice ? Mon double s'appelle aussi Jean-Baptiste... ça réduit pas beaucoup les possibilités, certes (entre Colbert, Boësset et le reste -_-"), donc en voici un second : il est aussi bien au devant des premiers violons que derrière les contrebasses de ces dames... Razz
Vous voyez toujours pas ? Alleeeeez.... Un Florentin à l'accent chantant qui joue du violon comme un dieu et qui aime les arnaques et les entourloupes en tous genres, un type totalement cinglé et mon complice dans les comédies-ballets...
Bien entendu, je parle de Lully ! Enfin...

Autres remarques : Fiche en cours, j'espère l'achever avant mon départ pour l'Ardèche Wink


Avatar : Tchéky Karyo
Code d'activation : j'en appelle aux forces démoniaques... * fait Molière avec un effet de scène terrible, des mimiques à s'en tordre de rire et des yeux exorbités*


Dernière édition par Molière le Mer 24 Juin - 2:53, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine d'Aquin
Rapia... et fier de l'être !
avatar

Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage: 50 ans.
Grossesse:
7/9  (7/9)

MessageSujet: Re: L'Impromptu de Molière [achevé]   Ven 19 Juin - 12:09

MAGNIFIQUE !! Et quelle banière !!!! J'adddooooree !!

Huhuhu ^^ on va pas être copains en fait Very Happy ! Molière détestait d'Aquin tout simplement parce qu'il l'accusait d'avoir "tué" son fils tombé malade, donc de n'avoir su le sauver...

De ce fait, il aurait écrit "le médecin malgré lui" pour se moquer de sa profession, la tourner en ridicule et prouver à tous que n'importe qui peut être docteur... comme habile baratineur !


d'Aquin : JE HAIS CE PERSONNAGE !!! QU'ON LE PORTE HORS DE MA VUE ! *claque la porte sur un geste rageur et princier*


Hiihihihiii ^^ sorry pour le tit délire Very Happy

_________________
    "Il n'est de soutien pour personne...
    L'homme mange l'homme, mon ami".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://affairedespoisons.forumactif.org
Louis XIV
Lanceur de rumeurs !
Lanceur de rumeurs !
avatar

Nombre de messages : 455
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 31
Localisation : Clichy (92)

Feuille de personnage
Âge du personnage: 32
Grossesse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: L'Impromptu de Molière [achevé]   Ven 19 Juin - 12:14

Mon Dieu absolument magnifique !!!!

Bienvenue


J'adore ta bannière et ton avatar ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/joannebacouni
Athénaïs de Montespan
Trop belle pour toi !
Trop belle pour toi !
avatar

Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 31
Localisation : Région Parisienne / Cannes

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: L'Impromptu de Molière [achevé]   Ven 19 Juin - 12:14

reeee bienvenuuuue et re merci de l'inscription !!! waooohooo bonjour l'ambiance hihi je vais bien rire moi

* Athénaîs, elle, adoooore Molière, elle adooore les artistes en général, et soutient ardemment Molière, n'en déplaise à ce cher d'Aquin qu'elle soutient aussi XD*

_________________
* en cours de construction *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Molière
Premiers pas à la Cour
Premiers pas à la Cour
avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: L'Impromptu de Molière [achevé]   Ven 19 Juin - 13:35

Aaaah quelle joie d'être accueilli ainsi ! Vous m'en voyez, très chers, tout chamboulé !
*ignore superbement d'Aquin au passage*
*laisse d'Aquin claquer la porte*
*imite d'Aquin en faisant le gorille et en disant les vers suivants*
Le brave sieur d'Aquin,
Non content d'être médecin,
Est un affreux coquin,
Aux manières de mâtin.
*cesse son imitation*
Et TOC !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Molière
Premiers pas à la Cour
Premiers pas à la Cour
avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: L'Impromptu de Molière [achevé]   Ven 19 Juin - 15:51

La Vie du Sieur Molière

Jean-Baptiste Poquelin naquit le 15 janvier 1622 à Paris. Fils et petit-fils de tapissiers (son père était fournisseur du roi Louis XIII), celui qui deviendra Molière passe la plus grande partie de son enfance et de son adolescence dans la boutique de ses parents, aux Halles. Le dessein de ses parents étant de faire de lui leur successeur, Molière n'eut d'éducation que ce qu'il fallait pour un commerçant : lecture, écriture, mathématiques, et ce fut tout. Il eût donc très bien pu devenir tapissier du roi Louis XIV, s'il n'avait pas eu un grand-père si passionné par la comédie... En effet, le grand-père maternel de Molière, qui adorait son petit-fils, n'approuvait pas le fait que le petit reste enfermé à longueur de journée dans un établissement de tapissiers, et par conséquent l'emmenait fort souvent voir des spectacles. Le petit Poquelin eut alors une révélation : il voulait devenir comédien... ou du moins, quelque chose de supérieur à tapissier. Il pria donc son père de le laisser étudier. Sa requête fut appuyée par son grand-père, et Molière entra au collège. Il fut si brillant qu'en cinq ans il acheva ses humanités et son cours de philosophie.

Ses études achevées, Molière se retrouva obligé pendant quelques années de suppléer à son père dans ses fonctions de tapissier. Il eut même à accompagner le roi Louis XIII à Narbonne. Mais toutes ces préoccupations ne l'avaient pas du tout éloigné du théâtre et de la comédie, que du contraire ! Il était déjà entré dans une troupe composée de plusieurs de ses amis, et avait déjà donné plusieurs représentations... Par la suite, il entra dans une troupe de bourgeois, et le groupe tenta ses premières représentations. L'échec fut cuisant, du fait du manque de discernement des gérants de la troupe. Ce fut à cette occasion qu'il adopta pour la première fois le pseudonyme de Molière, dont il ne révéla jamais l'origine. Face aux extravagances de leur fils aîné, les Poquelin tentèrent de le dissuader par mille et un moyens de le ramener sur la voie de la raison... en vain. Molière s'acharnait sur sa voie, et son talent ne passa pas inaperçu puisque le prince de Conti l'invita à jouer pour lui dans le Languedoc. Molière et sa nouvelle troupe, le futur Illustre Théâtre (fondé par lui et Madeleine Béjart, son amie et maîtresse), quittèrent donc Paris. Madeleine Béjart venait de donner naissance à une petite fille, Armande, reconnue comme sienne par le duc de Modène. Cette enfant, que Molière vit grandir (ils ont 20 ans de différence), deviendra par la suite son épouse.

Cinq ans plus tard, Molière décida de prendre congé du monde dans lequel il évoluait, à savoir la cour du prince de Conti. Il se sentait présentement assez fort pour gérer sa propre troupe, et la formation qu'il avait donné à ses comédiens leur avait permis de s'améliorer grandement. Molière et l'Illustre Théâtre partirent pour Grenoble, ils y jouèrent tout le Carnaval durant. Ils prirent ensuite la route de Rouen (où Molière rencontra peut-être Corneille), et enfin celle de Paris, où ils bénéficièrent de la protection de Monsieur, Frère du Roy. En Octobre 1658, date charnière ppur Molière, où il réalisa que ses ambitions de tragédien étaient ridicules : son talent n'allait qu'à la comédie, aussi prit-il la décision de se consacrer à la comédie, ce qu'il fit avec une excellence peu commune... Le bonheur était là, mais il n'allait pas durer.

En 1662, Molière épousa celle qu'il tint dans ses bras peu après sa naissance, celle avec qui il joua pendant son enfance et celle qu'il aima lorsqu'elle eut atteint l'âge d'être une femme. Armande Béjart était belle, elle était charmante, et pleine d'esprit. Ils avaient vingt ans de différence, mais ils s'aimaient... Madeleine Béjart s'opposa au mariage, mais sa fille, lasse de tant de soucis, se rendit chez Molière et le força à l'épouser, ce qui fut fait. Peu de temps après ce mariage, les calomnies se mirent à circuler : on accusa Molière d'avoir épousé sa propre fille (chose qui pouvait de fait être possible), chose à laquelle Louis XIV répondit en devenant le parrain du premier fils de Molière, Louis Poquelin (lequel mourut à huit mois). Mais dans la famille Molière, rien ne semblait aller comme il le devait. Madame de Molière agissait d'une manière totalement superficielle, dilapidant la fortune de son mari en robes et en bijoux, et se présentant en société comme si elle était duchesse. Molière tenta bien de la raisonner... en vain. Il se renferma dans son travail et dans la compagnie de ses amis pour éviter d'en souffrir davantage. Vers la même époque, il continua à donner de grandes représentations et collabore avec Lully pour d'énormes comédies-ballets qui plaisent terriblement au roi et à la cour.

Mais tout n'était pas rose. Au sommet de sa gloire, Molière attrapa ce qui semble être la tuberculose, et quitta la scène pour deux mois... nous sommes en 1665. Après la perte de son enfant, et la naissance d'une petite fille (Esprit-Madeleine) en 1666, Molière et Armande se séparèrent, le dramaturge étant trop affligé des infidélités et de l'inconstance de son épouse. Vers la même époque, il subit la trahison de Racine pour la seconde fois. Les conséquences de ces deux événements furent dramatiques : Molière fit une rechute, crachant du sang, et ne se remit jamais complètement. Il profita de ces huit mois d'oisiveté forcée pour enseigner le théâtre à un jeune comédien, Michel Baron, qui prendra rapidement une place centrale dans la troupe. Trois ans plus tard, en 1669, le triomphe revient en compagnie de l'ami Lully : M. de Pourceaugnac et les Amants Magnifiques remportent un franc succès, terni par la mort du père de Molière.

Et maintenant ? Il écrit le Bourgeois Gentilhomme, en compagnie de Lully... Ce qui va advenir de lui, il le sait : il est mourant, et mourra bientôt... demain, dans un mois, dans un an, dans dix ans, qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince de Condé
Premiers pas à la Cour
Premiers pas à la Cour
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 29/03/2009
Age : 22

Feuille de personnage
Âge du personnage: 27 ans
Grossesse:
8/9  (8/9)

MessageSujet: Re: L'Impromptu de Molière [achevé]   Ven 19 Juin - 19:00

Reeee !!!!
Si tu connais aussi bien Molière que Lully on va apprendre plein de choses mdr !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Molière
Premiers pas à la Cour
Premiers pas à la Cour
avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: L'Impromptu de Molière [achevé]   Ven 19 Juin - 19:57

Je connais un peu moins bien le sieur Molière que le sieur Lully, mais je crains vite pallier à ce souci là XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Molière
Premiers pas à la Cour
Premiers pas à la Cour
avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: L'Impromptu de Molière [achevé]   Sam 20 Juin - 19:48

Bon, étant donné que je n'étais pas satisfaite de la signature de Molière, la voici refaite Razz Et j'ai même fait un ajout avec mon gif de signature ptdr ^^ (j'adore ces trucs là en fait)
J'espère que ça vous plaît (et si vous voulez une signature avec votre tit nom, je peux toujours en faire une... enfin si le nom n'est pas trop long lol, sinon le serveur accepte pas XD) ^^
PS : caractère et physique de Molière en cours de rédaction
PS 2 : désolée pour le double-post Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Molière
Premiers pas à la Cour
Premiers pas à la Cour
avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: L'Impromptu de Molière [achevé]   Dim 21 Juin - 0:27

Dire qu'il me reste encore le physique...
*pousse un gros soupir en voyant le pauver Molière XD*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mlle des Oeillets
Premiers pas à la Cour
Premiers pas à la Cour
avatar

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 21/03/2009
Age : 22

Feuille de personnage
Âge du personnage:
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: L'Impromptu de Molière [achevé]   Dim 21 Juin - 14:29

Vlaaa la présent' *o*!!!! XD re-bienvenue!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban Delalande
Courtisan de salon
Courtisan de salon
avatar

Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 28/03/2009
Age : 28

Feuille de personnage
Âge du personnage: 25 ans
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: L'Impromptu de Molière [achevé]   Lun 22 Juin - 21:50

Rebienvenue ^^
Toujourd aussi bien détaillé... Un délice Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Molière
Premiers pas à la Cour
Premiers pas à la Cour
avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: L'Impromptu de Molière [achevé]   Mer 24 Juin - 2:54

Et voici un petit Impromptu Moliéresque achevé ! Bon amusement aux admins, devoir lire ce pavé... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athénaïs de Montespan
Trop belle pour toi !
Trop belle pour toi !
avatar

Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 31
Localisation : Région Parisienne / Cannes

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: L'Impromptu de Molière [achevé]   Mer 24 Juin - 10:27

waow !

_________________
* en cours de construction *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise de la Vallière
Courtisan de salon
Courtisan de salon
avatar

Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 30/03/2009
Age : 22
Localisation : Tout près de Versailles !

Feuille de personnage
Âge du personnage:
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: L'Impromptu de Molière [achevé]   Mer 24 Juin - 11:51

Superbe, comme toujours !

[Athé elle est enceinte ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://internatstjalois.forumactif.org/forum.htm
Athénaïs de Montespan
Trop belle pour toi !
Trop belle pour toi !
avatar

Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 31
Localisation : Région Parisienne / Cannes

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: L'Impromptu de Molière [achevé]   Jeu 25 Juin - 10:18

mdr pauvre Molière !!!

_________________
* en cours de construction *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athénaïs de Montespan
Trop belle pour toi !
Trop belle pour toi !
avatar

Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 31
Localisation : Région Parisienne / Cannes

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: L'Impromptu de Molière [achevé]   Jeu 25 Juin - 12:42

Mr Lully, je vous trouve bien prétencieux! Vous devriez plutot remercier le talent et la générosité de Mr Molière avant votre génie.
Ah ces italien, jvous jure!

_________________
* en cours de construction *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athénaïs de Montespan
Trop belle pour toi !
Trop belle pour toi !
avatar

Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 31
Localisation : Région Parisienne / Cannes

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30
Grossesse:
0/9  (0/9)

MessageSujet: Re: L'Impromptu de Molière [achevé]   Jeu 25 Juin - 23:14

xpdr !!!
euh t'es sure que c'est pas la Maintenon qui le sépare de son librétiste?

-Non mon ami, je n'en ignore rien...
*petit sourire en coin*

_________________
* en cours de construction *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Impromptu de Molière [achevé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Impromptu de Molière [achevé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'affaire Molière Corneille
» Le Tartuffe... de Molière... :DD
» Impromptu, si on peut dire. [Dudu/Eva/Ezio]
» Molière ~ La vie est un théâtre !
» On ne badine pas avec les femmes [PV Molière]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Affaire des Poisons :: Les personnages :: Présentations des membres et leurs personnages :: Les présentations validées-
Sauter vers: